x

En poursuivant la navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin d’améliorer votre expérience. Paramétrer les cookies et en savoir plus.

Forfait mobile : les opérateurs se lancent dans la guerre des Bonus !

Forfait mobile : les opérateurs se lancent dans la guerre des Bonus !

A travers une concurrence acharnée, bien au-delà des prix, de plus en plus d’opérateurs cherchent à se différencier via les services proposés par leurs forfaits. Parmi eux, les « Extras » ou les bonus se développent. Mais que valent-ils ? Quelles sont les conditions sous-jacentes à leur existence ?

 

Quand la guerre des opérateurs dépasse le simple secteur des télécommunications. L’époque où le téléphone servait à téléphoner semble bel et bien révolue. Bien au-delà de la voix, des SMS ou de la data, voilà que nos forfaits se mettent à leur tour à proposer des services qui n’ont pas directement de liens avec la téléphonie : ce sont ces fameux services de contenus. Vidéos, musiques, jeux, voire lecture, il y en a pour tous les goûts. Sur les téléphones, ils sont accessibles via des applications dédiées et sont le reflet de l’ouverture de plus en plus grande du petit monde du mobile vers le multimédia.

Le premier opérateur à tenter l’aventure est Orange. Dès 2010, via un accord avec le service de streaming musical Deezer, il se met à offrir à certains de ses abonnés l’accès à plusieurs millions de titres musicaux, directement en ligne, transformant le terminal de l’utilisateur en véritable CDthèque. Quelques années plus tard, en septembre 2013, SFR prend le train en marche en proposant non plus un mais cinq Extras au choix. Plus récemment, Bouygues Télécom entre à son tour dans la danse. Ses forfaits Sensation les plus hauts de gamme intègrent dorénavant leurs propres contenus multimédia. La guerre des bonus est déclarée.

 

Bouygues : une arrivée en fanfare

 

Pourtant menacé, Bouygues semble bel et bien décidé à jeter un dernier pavé dans la mare des opérateurs mobiles. Après la nouvelle tonitruante de transformation de ses forfaits low-cost en forfaits Bouygues à part entière fin 2014, la filiale télécom du groupe de BTP a remis le couvert début 2015. Depuis, il propose à nombre de ses clients sans supplément de tarif de nouveaux services à valeur ajoutée, valables pour ses forfaits les plus hauts de gamme.  Et il  décide de frapper un bon coup en intégrant parmi ses bonus au choix plusieurs sites de référence, parmi lesquels Spotify (le leader mondial incontesté du streaming musical) et Gameloft pour les jeux. Petite déception, en revanche, du côté du troisième choix puisque Bouygues Télécom se contente d’offrir la version Start du célèbre service de streaming vidéo CanalPlay, avec un catalogue bien moins fourni que pour la version premium. Pour les plus téléphiles, il propose aussi la possibilité de profiter de la TV de Bouygues sans décompte du forfait data.

Cependant, la déconvenue principale pour l’abonné reste à chercher dans les conditions générales de ventes affichées par l’opérateur. En effet, si Bouygues Télécom propose bel et bien des options gratuites sur certaines gammes de ses forfaits, ces dernières ne font pas partie intégrante du contrat. Comprenez par là que leur nombre est susceptible d’évoluer, tout comme le contenu du catalogue en lui-même. En clair, si Spotify fait aujourd’hui partie des bonus proposés, rien ne dit que ce sera toujours le cas dans trois mois. Et, ô combien, il le serait encore, Bouygues Télécom précise toujours que l’abonné ne pourra en aucun cas conserver le même bonus plus de 24 mois.

La filiale du groupe de BTP ne propose ses services optionnels qu’a ses seuls abonnés « Sensation », dès le forfait 3Go à 32.99 euros, ayant souscrit au principe de subventionnement du terminal et accepté de s’engager pour une durée de 24 mois.

 

Les forfaits mobiles de Bouygues avec Bonus au 24/08/2015 (hors période promotionnelle)

 

Nom de l'offre

Forfait Sensation

3 Go

Forfait Sensation

5 Go

Forfait Sensation

10 Go

Forfait Sensation

40 Go

Tarif

39.99€ avec mobile

39.99€ avec mobile

49.99€ avec mobile89.99€ avec mobile

Conditions générales de l’offre

- Appels, SMS, MMS illimités 

-3 Go d'Internet

-Appels et SMS illimités depuis "World and You"

 

- Appels, SMS, MMS illimités 

-5 Go d'Internet

-5 Go d'Internet depuis l'Europe pendant 35 jours par an

-Appels et SMS illimités depuis "World and You"

- Appels, SMS, MMS illimités 

-10 Go d'Internet

-Depuis l'Europe: Appels, SMS illimités. Internet utilisable sans surcoût.

-Appels et SMS illimités depuis "World and You"

- Appels, SMS, MMS illimités 

-40 Go d'Internet

-Depuis l'Europe: Appels, SMS illimités. Internet utilisable sans surcoût.

-Appels et SMS illimités depuis "World and You"

Les Bonus

au choix

-Musique: Spotify

-Jeux: Gameloft

-Vidéo: CanalPlay Start

-TV: B.TV sans décompte du forfait data

-Musique: Spotify

-Jeux: Gameloft

-Vidéo: CanalPlay Start

-TV: B.TV sans décompte du forfait data

-Musique: Spotify

-Jeux: Gameloft

-Vidéo: CanalPlay Start

-TV: B.TV sans décompte du forfait data

-Musique: Spotify

-Jeux: Gameloft

-Vidéo: CanalPlay Start

-TV: B.TV sans décompte du forfait data

 

SFR : Des « Extras » à gogo

 

Chez SFR, on ne parle pas de bonus mais d’ «  Extras ». Si le nom diffère, le principe reste le même. L’opérateur au carré rouge se distingue toutefois par le nombre de forfaits pour lesquels ces services optionnels sont éligibles, puisque cela concerne aussi bien ses formules en version Sim only, donc sans mobile subventionné, et certaines de ses offres Internet.

Ce nombre s’entend également par  le large panel de choix et de services que couvrent ces « Extras ». Si pour le streaming musical, l’opérateur a choisi de s’allier à un acteur de second plan (en l’occurrence Napster) et s’il préfère parfois concevoir ses propres applications « Maison » (SFR Jeux) plutôt que de se payer les services d’un partenaire, il propose en retour à l’utilisateur moult possibilités de compléter son forfait comme bon lui semble. Autant en terme de lecture (avec LeKiosk ou l’Equipe) que d’aide à la conduite (iCoyote). A l’inverse de Bouygues Télécom, CanalPlay est vendu dans sa version Premium et non Start.

Toutefois, à l’image de la filiale du groupe de BTP, la liste des bonus reste susceptible d’évolution. Aucune période d’utilisation maximum n’est en revanche signalée pour chacun d’eux. 

 

Les forfaits mobiles de SFR avec Bonus au 24/08/2015 (hors période promotionnelle)

 

Nom de l'offre

Forfait Power

5 Go

Forfait Power

10 Go

Forfait Premium

15 Go

Tarif

33.99€ sans mobile

43.99€ avec mobile

41.99€ sans mobile

53.99€ avec mobile

69.99€ sans mobile

89.99€ avec mobile

Conditions générales de l’offre

- Appels, SMS, MMS illimités 

-5 Go d'Internet

-Depuis l'Europe: abolition des frais d'itinérance pendant 15 jours par an.

- Appels, SMS, MMS illimités 

-10 Go d'Internet

-Depuis l'Europe: abolition des frais d'itinérance pendant 35 jours par an

- Appels, SMS, MMS illimités 

-15 Go d'Internet

-Depuis l'Europe: abolition des frais d'itinérance tout au long de l'année

Les Bonus

au choix

-Musique: Napster

-Jeux: SFR Jeux

-Vidéo: CanalPlay Premium

-Automobile: iCoyotte

-Presse: L'Equipe/ Lekiosk 

-Musique: Napster

-Jeux: SFR Jeux

-Vidéo: CanalPlay Premium

-Automobile: iCoyotte

-Presse: L'Equipe/ Lekiosk 

-Musique: Napster

-Jeux: SFR Jeux

-Vidéo: CanalPlay Premium

-Automobile: iCoyotte

-Presse: L'Equipe/ Lekiosk 

 

La Poste Mobile : dans la cour des Grands

 

Face au succès rencontré par les bonus des plus grands opérateurs, et en particulier par les services de streaming musicaux, certains MVNO (Mobile Virtual Network Operators) se lancent aussi désormais dans l’aventure. Depuis le mois de septembre 2014, La Poste Mobile propose également ses propres forfaits adossés au service de streaming « Universal Music ». Dénommées « Music », ces offres s’adressent en priorité à une génération d’abonnés plutôt jeune ou « geek ». Le service fait ici partie intégrante du forfait. Aucune soustraction ne peut alors être envisagée, à moins de transformer les conditions du contrat, ce qui ouvrirait dans ce cas la possibilité à l’abonné d’une résiliation sans frais et sans délai. 

 

Les forfaits mobiles de La Poste Mobile avec Bonus au 24/08/2015 (hors période promotionnelle)

 

Nom de l'offre

Forfait Music

2 heures d'appels 

+ 200 Mo

Forfait Music

2 heures d'appels 

+ 2 Go

Forfait Music

Appels illimités

Tarif

6.99€ sans mobile

9.99€ sans mobile

19.99€ sans mobile

Conditions générales de l’offre

- 2 heures d'appels

-SMS/MMS illimités

-200 Mo d'Internet

- 2 heures d'appels

-SMS/MMS illimités

-2 Go d'Internet

- Appels, SMS, MMS illimités 

-3 Go d'Internet

Le Bonus

-Universal Music

-Universal Music

 -Universal Music

 

 

Orange : dans la voie du désengagement

 

L’opérateur historique a été le premier dès 2010 à intégrer à certains de ses forfaits des services qui dépassaient le cadre même des télécommunications. Au-delà des minutes de voix et de surf, via notamment un accord commercial avec Deezer, il proposait dès lors à certains de ses abonnés divers avantages, aussi bien sur ses forfaits ADSL/Fibre que mobile. Cette particularité lui a permis d’accroître son parc de clients, tout en justifiant des tarifs souvent un peu plus élevés que la concurrence. L’option Deezer était alors considérée comme partie intégrante des conditions du forfait de l’opérateur à l’agrume et son trafic était même offert.

Pourtant, depuis quelques mois, le précurseur engage une procédure totalement inverse. Dès octobre 2014, il enlève ainsi Deezer de l’ensemble de ses forfaits mobile, lequel devient une option payante. Seuls les anciens cliens conservent leur privilège. Plus récemment, en juillet 2015, c'était au tour des offres Internet Livebox Jet (45.99 euros) et Open Jet (à partir de 77.99 euros) d'être amputées de leur avantage, à savoir un abonnement gratuit aux chaînes OCS. En lieu et place, les abonnés devront se contenter de l'antivirus "Suite de Sécurité Orange" et de l'option téléphonique "Stop Scret".

 

Les Bonus d'Orange

  • Jusqu'en octobre 2014: Deezer Premium  sur ses forfaits mobiles Origami et Open à compter de la gamme Play + offre Livebox Jet (ou chaînes OCS pour Open Jet et Livebox Jet)
  • Jusqu'en juillet 2015: chaînes OCS sur ses forfaits Livebox Jet et Open Jet
  • Au 24 août 2015: Antivirus "Suite Sécurité d'Orange" + option téléphonique "Stop Secret" sur ses forfaits Livebox Jet et Open Jet

 

Un pari risqué et à contre-courant de ce qui est pratiqué par les opérateurs concurrents. Car, si ces extras ne sont pas gratuits pour les acteurs concernés, ces derniers devant en effet verser une subvention  à l’ensemble des plateformes partenaires, ils leur procurent aussi nombre d’avantages. D’une part, cela leur permet de fidéliser un parc de clientèle désormais très volatile. Surtout, cela risque aussi d’entraîner à terme des besoins nouveaux. Quand on sait que trente minutes de streaming musical par jour correspondent à une consommation data mensuelle de 2.5 Go en moyenne, il y a fort à parier que les besoins en matière d’Internet mobile soient amenés à croître. En période de crise, tous les moyens sont bons pour faire augmenter le fameux revenu moyen par abonné. 

 
  
 

L'avis de Choisir.com
 

Pour les passionnés de musique, l’offre de La Poste Mobile compte probablement parmi les plus intéressantes. Pour 20 euros, elle vous propose à la fois les appels, les SMS/MMS illimités, 3 Go d’Internet ainsi qu’un abonnement à la plateforme « Universal Music ». Avantage de poids : cette dernière fait partie intégrante du forfait et il n'y a pas obligation de contracter une formule avec subventionnement du mobile pour en bénéficier. A contrario, les "Bonus" de Bouygues Télécom ainsi que les "Extras" de SFR (Spotify et Napster pour la musique) ne sont pas figés dans le temps et sont susceptibles d'évolution.
 

 
 
Sébastien Jaslet

 

*Toutes les offres sur cette page sont suceptibles d'évoluer. Seules les conditions proposées par les marques sur leur site font foi.

Comparez en quelques clics plus de 300 forfaits mobiles

Le mail conso intelligent

Recevez tous les 15 jours la newsletter conso de Choisir.com