x

En poursuivant la navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin d’améliorer votre expérience. Paramétrer les cookies et en savoir plus.

Le prêt à taux zéro (PTZ) pour l'immobilier ancien s'étend désormais à toute la France !

ptz 2016

Coup de pouce pour réaliser une acquisition, l’octroi d’un prêt à taux zéro obéit à des conditions régulièrement revues. La nouveauté, en vigueur depuis le 1er janvier 2016, est que ce prêt peut désormais être attribué pour l’acquisition d’un logement dans de l’ancien dans toute la France. Une mesure destinée à accompagner notamment les jeunes et les primo-accédant.

 

Les 3 principales nouveautés de 2016

 

Le prêt à taux zéro est très convoité mais son octroi est soumis à de nombreuses conditions. Elles touchent à la fois l’acquéreur et le bien qu’il achète. Ces conditions viennent toutefois de s’assouplir.

1. Le PTZ dans l’ancien était jusqu’ici restreint à 6 000 communes rurales, il est désormais possible d’obtenir un PTZ pour un logement ancien n’importe où en France.

2. Il ne peut couvrir l’intégralité de l’achat du bien, il doit donc se combiner avec d’autres prêts. Mais le montant de la part que peut représenter le PTZ a été relevé à 40 % de l’emprunt total.

3. Enfin, le moment à partir duquel le PTZ doit effectivement commencer à être remboursé a été allongé. Le différé se monte désormais à cinq ans, voire quinze pour les ménages les plus modestes.

 

Les principaux changements du PTZ en 2016

 

L'emprunteur n'est pas n'importe qui

 

Tout le monde ne peut pas prétendre au PTZ. Il faut être primo-accédant, ou du moins ne pas avoir été propriétaire de sa résidence principale depuis au moins deux ans.

Et il est également soumis à des conditions de ressources fixées par l’Etat. Comme le coût de la vie n’est pas le même dans toute la France, ces plafonds sont variables en fonction d’un découpage sous forme de zones.

 

  • Les habitants de la zone A

Elle comprend l’agglomération de Paris et l’Ile-de-France, la côte d’Azur et la zone frontalière de Genève. Le plafond de ressources y est fixé à 37 000 € pour un célibataire et 74 000 € pour un couple avec deux enfants.

 

  • Les habitants de la zone B1

Elle inclut les villes de plus de 250 000 habitants, la grande couronne parisienne et certaines villes qualifiées de chères, comme Annecy, Bayonne, Cluses, Chambéry, Saint-Malo, La Rochelle, les départements d’outre-mer, la Corse et les îles non rattachées au continent.

Là, le plafond de ressources est de 30 000 € pour un célibataire et de 60 000 € pour un couple et deux enfants.

 

  • Les habitants de la zone B2

Ce sont les résidents de villes de plus de 50 000 habitants et ceux étant autour de la zone B1.

Pour un célibataire, les revenus sont limités à 27 000 € et à 54 000 € pour un couple ayant deux enfants.

 

  • Les habitants de la zone C

Il s’agit de tout le reste de la France. Les habitants concernés ne doivent pas disposer de plus de 24 000 € pour un célibataire ou 48 000 € pour un couple avec deux enfants.

 

Pour connaître le zonage d'une commune : territoires.gouv.fr

 

Le bien doit aussi être éligible

 

Si vous pouvez prétendre au PTZ, reste maintenant à trouver un bien qui le soit lui aussi. Car il doit être dans de l’ancien et nécessiter beaucoup de travaux. Très exactement pour une somme atteignant au moins 25 % du coût total de l’opération (achat et travaux).

Libre à vous d’engager le type de travaux qui vous convient, sachant que vous pouvez également solliciter un éco-PTZ pour financer les travaux d’amélioration énergétique. Vous disposerez ensuite de 3 ans pour réaliser les travaux.

 

Décrocher son PTZ
Pour demander un PTZ, adressez-vous à une banque qui a signé une convention avec l’Etat (c’est le cas de la plupart des banques de réseau traditionnelles). Vous devez fournir vos avis d’imposition ainsi qu’un devis estimatif récapitulant les travaux prévus dans le bien visé. N’essayez pas de « tricher » avec la banque, il faudra prouver que les travaux ont bel et bien été réalisés, en transmettant les factures à votre établissement financier.

Ingrid Labuzan

 

*Toutes les offres sur cette page sont suceptibles d'évoluer. Seules les conditions proposées par les marques sur leur site font foi.

comparez les crédits immo auprès de plus de 100 banques

Le mail conso intelligent

Recevez tous les 15 jours la newsletter conso de Choisir.com