x

En poursuivant la navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin d’améliorer votre expérience. Paramétrer les cookies et en savoir plus.

Le contrôle technique bientôt obligatoire pour les scooters, motos et quads

scooter

Le contrôle technique sera bientôt obligatoire pour les deux-roues. Comme les voitures, les motos, quad et scooters devront se soumettre à cette visite technique qui ne sera obligatoire que lors de la revente du véhicule. Date d'application, tarifs, modèles concernés, voici les détails de la mesure.

 

À partir du 1er octobre 2017, le contrôle technique sera obligatoire sur les deux-roues en France. Cette date n'est pas encore totalement figée mais un décret devrait rapidement fixer les dernières modalités de cette nouvelle formalité.

Ce contrôle ne sera pas périodique comme l'est le contrôle technique automobile, obligatoire tous les deux ans sur les véhicules de plus de quatre ans. Le contrôle technique deux roues ne sera nécessaire que lors de la revente d'un véhicule de plus de deux ans.

La France rejoint ainsi sept pays de l'Union Euopéenne ayant déjà instauré ce contrôle (Royaume-Uni, Allemagne, Italie...).

 

Garantir une meilleure sécurité

 

Ce contrôle technique a un objectif : garantir la sécurité et la protection d'un acheteur de deux-roues d'occasion.

Les associations de motards ne partagent pas toutes ce point de vue et rappellent que les problèmes techniques n'entrent en cause que dans 0,3 % des accidents. Les associations y voient aussi un moyen de traquer le débridage.

Les points de contrôle de cette visite technique devraient naturellement concerner la sécurité. Les vérifications porteront sur le freinage, la suspension, l'éclairage et les pneumatiques.

En cas d'anomalie sur certains points, une contre-visite et une réparation devraient être nécessaires.

 

Quels sont les deux-roues concernés ?

 

Le contrôle technique sera obligatoire pour tous les deux-roues motorisées.

Il s'appliquera à tous les modèles thermique et électriques, aux cyclomoteurs (mobylettes et scooters de 50 cm3), aux modèles à trois roues (tricylcles) ou quatre roues comme les quads. Aucune catégorie n'y échappe donc.

Il devra être effectué dans les trois mois précédant la date de demande d’établissement du nouveau certificat d’immatriculation. Il sera donc préférable de ne pas le réaliser trop tôt car passé ce délai de trois mois, il faudra en réaliser un nouveau pour vendre le deux-roues.

 

Où passer son contrôle technique ?
Le contrôle technique deux-roues sera facturé au même tarif que le contrôle technique automobile. Il faudra compter entre 50 et 70 euros selon l'établissement dans lequel il sera réalisé. Vous devrez le réaliser dans un centre agréé. Pour l'heure, il n'est pas encore précisé quelle sera la nature de ces structures : centre de contrôle automobile, centres spécifiques ou concessionnaires.

Stephanie H.

 

*Toutes les offres sur cette page sont suceptibles d'évoluer. Seules les conditions proposées par les marques sur leur site font foi.

Plus d'articles : Assurance, Automobile, Assurance auto

Comparez les assurances auto pour économiser jusqu'à 250 €

Le mail conso intelligent

Recevez tous les 15 jours la newsletter conso de Choisir.com