x

En poursuivant la navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin d’améliorer votre expérience. Paramétrer les cookies et en savoir plus.

Le Renault Koleos II sort de l’ombre durant le salon de Pékin

Renault Koleos II

On le croyait voué à disparaître, mais le Koleos nous revient finalement dans une nouvelle mouture bien plus sexy que son prédécesseur. Cette harmonisation au reste de la gamme suffira-t-elle pour que le grand SUV de Renault connaisse enfin le succès ?

 

Nouveau physique

 

Présentation officielle au salon de Pékin pour celui que l’on pensait voir disparaître du catalogue de Renault. Le Koleos II, qui sera produit en Chine et assemblé en Corée, a donc choisi un salon asiatique pour faire son entrée.

Long de 4,67 m (soit 15 cm de plus que le Koleos I), ce nouveau Koleos se démarque du Kadjar grâce à des dimensions plus généreuses (4,45 m de long pour le Kadjar).

Un format qui fait la part belle aux passagers arrière, mais qui a décidé de ne pas proposer deux places supplémentaires dans le coffre.

 

"Le Koleos II partage sa plateforme avec le Kadjar et le X-Trail."

 

 

Contrairement à son cousin le X-Trail, qui présente ses sept places comme un argument commercial fort malgré ses 3 cm de moins que le nouveau SUV de Renault.

Physiquement, la rupture avec l’ancienne génération est bien prononcée. Rupture qui pousse le Koleos II à s’identifier au nouveau visage du constructeur : calandre massive, losange imposant et signature optique dédiée.

A l’arrière, le SUV gagne aussi en sérieux et s’affranchit des formes rondouillardes de l’ancienne version. Ceci aux dépens de la surface vitrée qui fait perdre en visibilité de ¾ arrière.

 

"Peugeot 6008 et Tiguan XL seront des rivaux de taille."

 

La garde au sol de 21 cm ne fait pas du Koleos II un franchisseur, mais elle lui permet d’emprunter sans trop de mal des terrains accidentés. Surtout si elle est conjuguée à la transmission intégrale en option.

 

 

Un habitacle dans la veine de la Talisman

 

La Talisman a séduit de par son aspect premium.

Le Koleos II a les mêmes ambitions et reprend donc à son compte les points forts de la berline : un écran tactile vertical de 8,7’’qui fait disparaître nombre de commandes directes, et une instrumentation partiellement numérique de 7’’ pour laquelle le volant trois branches adopte un léger méplat.

 

"Le Koleos II vise une carrière mondiale."

 

Si l’on note là encore une amélioration des finitions, des plastiques durs demeurent en parties basses, et le design général de la planche de bord est quelque peu cassé par les aérateurs centraux trop présents.

Le gros atout de cette familiale, un volume de coffre de 624 l pouvant atteindre 1 690 l une fois la banquette rabattue. Banquette qui se voudra confortable et chauffante, à l’image des sièges avant dotés de six réglages électriques.

 

 

L’offre moteur

 

D’après ce que l’on sait, le Koleos II, qui sera disponible début 2017, se dotera de deux motorisations essence et deux Diesel allant de 130 à 175 ch.

Pas de boîte double embrayage au programme mais une transmission à variation continue de type X-Tronic, tout comme le X-Trail.

 

 

  
 

L'avis de Choisir.com

 

Ce Koleos II est bien plus attrayant que son prédécesseur. A confirmer lors d’un prochain essai routier.

 

 
Philippe Mougeot

 

*Toutes les offres sur cette page sont suceptibles d'évoluer. Seules les conditions proposées par les marques sur leur site font foi.

réservez gratuitement votre essai auto en concession

Le mail conso intelligent

Recevez tous les 15 jours la newsletter conso de Choisir.com