x

En poursuivant la navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin d’améliorer votre expérience. Paramétrer les cookies et en savoir plus.

Netflix : le géant américain du streaming arrive en France

netflix

Depuis hier, les internautes français ont accès à Netflix, le service américain de « Vidéo à la Demande par Abonnement » (VàDA), plus connu sous le terme américain de « Subscription Video On Demand » (SVOD). Le principe est simple : le client souscrit à un abonnement mensuel qui lui donne droit à un accès illimité à tout le catalogue Netflix via l’application Netflix à télécharger sur différents supports (ordinateur, tablette, smartphone, télévisions connectées, consoles de salon (PS3, PS4, Xbox et Wii).

À ses débuts, Netflix est un vidéoclub qui envoie des DVD par La Poste. Dès 2007, en se lançant dans le streaming sur Internet, Netflix propose une offre entièrement dématérialisée. Aujourd’hui, Netflix est reconnu comme étant le leader mondial de la SVOD. Implanté dans une quarantaine de pays, Netflix compte à ce jour 50 millions d’abonnés, la plupart sur le continent américain.
 


 

Netflix enfin disponible en France
 

Tandis que plusieurs offres de SVOD sont disponibles en France – Jook, Filmo TV, OCS et CanalPlay (le service de la chaine Canal +) – Netflix est le 1er service de SVOD étranger à se lancer sur le marché français qui reste à ce jour un marché où la législation est très contraignante. De plus, ce marché est le seul au monde où près des 2/3 des foyers regardent la télévision via la box de leur opérateur télécom.

Netflix est disponible sur ordinateur (PC/Mac), tablette et smartphone (via une appli iOS et Android), sur télévisions connectées et sur consoles de jeux (via le Marché Xbox Live et le PlayStation Store).
 

1. Trois formules d’abonnement pour tous les profils
 

Comme dans les 40 pays où il est déjà présent, Netflix propose 3 formules d’abonnement, sans engagement :

  • une entrée de gamme à 7,99 euros par mois en qualité vidéo standard sur un seul écran,
  • une deuxième à 8,99 euros par mois qui donne accès à la haute définition (HD) sur 2 écrans simultanés,
  • et une troisième Plus Premium à 11,99 euros par mois en haute définition (HD) pour 4 écrans simultanés.
     

2. Un catalogue qui n’a rien de révolutionnaire
 

Netflix n’a pas communiqué le nombre de titres compris dans son offre. Comme ses concurrents français, il peut proposer uniquement des films de plus de 36 mois afin de respecter la chronologie des médias. La qualité de l'interface et du design de Netflix France est impressionnante. Sur le volet séries TV, Netflix honore sa promesse : il y a beaucoup de séries américaines mais malheureusement peu de productions françaises.
 

Priorité aux best-sellers américains

Netflix propose une cinquantaine de productions américaines mais déjà diffusées en France : l’intégrale de « Dexter », « Homeland », « Breaking Bad », « Big Bang Theory », « Mentalist », « Sons of anarchy », « Prison break », « Gossip Girl », « The Killing, Deadwood », « Vampire diaries », « Heros », « Lies to me », « Pretty little liars », « Modern Family », « FBI duo très spécial », « Teen wolf », « les 4 400 », « Chuck », « American horror story ».

Seules exclusivités, « Fargo », une production de la chaîne FX de cette année, « Suits » et « From Dusk Till Dawn », l'adaptation d'« une nuit en enfer ». Il existe également des productions maisons avec « Orange is the new black » et « Hemlock grove ». Pour des raisons de droit de diffusion, la série phare de Netflix, « House of Cards », est diffusée pour le moment en exclusivité par son concurrent CanalPlay. Il y a peu de blockbusters (« The dark knight », « 300 », « Les 4 fantastiques »)... mais beaucoup de séries B.
 

L'offre de contenus franco-français n'impressionne pas

Les séries françaises proviennent principalement de France Télévisions : « Un village français », « Fais pas ci fais pas ça », « Les hommes de l’ombre »… Il faudra attendre fin 2015 pour accéder à la première série française Netflix : « Marseille » ! Concernant le cinéma français, Netflix fait moins bien que ses concurrents : les films de cinéma sont assez anciens. Seuls quelques long-métrages de patrimoine et d'auteur sont présents.
 

Une entrée délicate sur le marché français pour Netflix
 

Jusqu’à présent, les opérateurs télécoms français n’étaient pas motivés à proposer l’offre de Netflix, pour différentes raisons :

  • Netflix propose de reverser uniquement 10 % aux FAI (Fournisseurs d’Accès à Internet) au lieu des 30 % habituels.
  • Netflix peut provoquer l’engorgement du réseau Internet. Les FAI souhaitent que Netflix paye son trafic Internet sous peine de ne pas proposer son service aux clients.
  • Son arrivée en France fait peur à tout le secteur audiovisuel qui craint de voir Netflix échapper à la législation française et qu’il ne participe pas au financement de la création française.

Dans ce contexte, un revirement de situation est survenu. Un opérateur, Bouygues Telecom, se désolidarise des autres FAI et signe un accord avec l’Américain. En revanche, l’opérateur Numericable décide de contre-attaquer en lançant sa propre offre de service.
 

Bouygues Télécom marche avec Netflix
 

Bouygues Telecom est le 1er opérateur français à signer un partenariat avec Netflix. Son offre sera disponible sur la Bbox Sensation et sur la future box Android dès novembre. La box Android devrait être commercialisée en octobre.

Avec ce partenariat, Bouygues Telecom souhaite offrir à ses clients les meilleurs contenus disponibles. L’opérateur s’appuie aussi sur son réseau 4G et 4G+ pour offrir de bonnes conditions d’accès aux services, notamment sur les mobiles.

Les tarifs de Bouygues Telecom n’ont pas encore été révélés mais il est fort probable qu’il y ait un surcoût pour les clients. Dès maintenant, les clients Bouygues Telecom peuvent s’abonner à l’offre de Netflix et bénéficier d’un mois d’essai gratuit.
 

Et pendant ce temps-là chez SFR, Orange et Free ?
 

Netflix n’est pas encore présent sur toutes les box des opérateurs télécoms français. Pour réussir en France, Netflix aura intérêt à signer des partenariats avec les différents opérateurs. Une question demeure : face à Bouygues Telecom, comment vont réagir les autres opérateurs (SFR, Orange, et Free) sachant que Numericable a pris le parti de lancer sa propre offre de service ? Vraisemblablement, l’offre de Netflix devrait doper le marché français.

SFR n’a pas encore révélé officiellement sa stratégie mais pourrait proposer Netflix avec sa box Android « SFR avec Google Play ». Les utilisateurs auront accès à toutes les applications Android, y compris celle de Netflix. Nous en serons plus dans les semaines qui viennent.

Quant à Orange et Free, aucune information ne nous est parvenue. Seul l’avenir nous dira leur positionnement par rapport à Netflix. 
 

Numericable contre-attaque
 

L’opérateur Numericable va lancer sa propre offre, appelée Séries-flix. Séries-flix est un service payant de vidéo à la demande, proposant plusieurs épisodes de séries TV, notamment les séries américaines à succès : Grey’s Anatomy, Breaking Bad et Glee.

Encore en phase de test, l’application Séries-flix sera bientôt opérationnelle sur différentes supports : mobiles, tablettes et consoles mais aucune date de lancement n’a été donnée. Prochainement, un teaser dévoilera l’offre afin de susciter l’intérêt des abonnés.

 

Netflix devra trouver sa place parmi une offre cinéma gratuite et payante à la télévision et le replay. Mais Reed Hastings, le PDG de Netflix, table sur les changements de comportements des utilisateurs qui veulent accéder aux contenus immédiatement, quand et où ils le désirent. Il prévoit de conquérir 10 % des foyers français dans les 2 à 5 années à venir.

Déjà présent au Danemark, en Finlande, en Irlande, aux Pays-Bas, en Norvège, en Suède et au Royaume-Uni, Netflix continue son déploiement en Europe. Après la France, la Belgique, la Suisse et le Luxembourg, Netflix s’implantera en Allemagne et en Autriche. 

 

Pour aller plus loin, découvrez l’intervention de Fleur Pellerin, ministre de la Culture, concernant son opinion sur Netflix :

Fleur Pellerin : "Je me battrai pour préserver le budget de la culture par France Inter

Antoine Monceaux

 

*Toutes les offres sur cette page sont suceptibles d'évoluer. Seules les conditions proposées par les marques sur leur site font foi.

Comparez gratuitement tous les forfaits ADSL à partir de 19,90 €

Le mail conso intelligent

Recevez tous les 15 jours la newsletter conso de Choisir.com