x

En poursuivant la navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin d’améliorer votre expérience. Paramétrer les cookies et en savoir plus.

Regroupement de crédits : profitez des avantages et évitez les pièges !

regroupement de crédit

Tout un chacun a déjà entendu parler du rachat de crédits. Chaque société qui le propose promet en retour à son souscripteur la possibilité de réduire drastiquement ses remboursements. Qu’en est-il réellement ? Quels sont les avantages de ce type d’opération mais aussi les pièges à éviter ?

 

Chaque enseigne de grande distribution propose aujourd’hui ses facilités de paiement. Acheter son ordinateur en dix fois, son smartphone en 24 ou encore son véhicule sur cinq ans, il n’y a rien de plus facile. Et les vérifications sur les capacités de remboursement de l’emprunteur se résument bien parfois au strict minimum.

L’avantage pour le vendeur est direct : accroître son volume de vente. Pour l’acheteur, c’est une façon de se faire plaisir sans compter, à hauteur de petites mensualités indolores à chaque coup, et de pouvoir enfin laisser cours à ses envies. Jusqu’au jour où cette simplicité se transforme en piège financier.

Entre les prêts en ligne vantés par certaines sociétés de crédit, les facilités de paiement proposées par tous les magasins ou presque, s’endetter est aujourd’hui devenu un jeu d’enfant. Plus dur est aussi le retour de bâton.

Si vous êtes étranglé par le poids des taux et/ou par la somme de ces multiples prélèvements à répétition, le regroupement ou le rachat de crédits peut s’avérer être la solution. Concrètement, l’opération s’apparente à un nouveau crédit, venant prendre le relais des précédents, ces derniers faisant alors l’objet d’un remboursement anticipé.

En tout état de cause, il ne s’agit pas non plus de tomber dans les mêmes travers. Sachez bénéficier des avantages de ce type d’opération tout en évitant les pièges.

 

Optimisez la gestion de votre budget ! 

 

Il n’y a rien de pire pour la gestion d’un budget que d’avoir de multiples prélèvements. Entre le prêt automobile prélevé à telle date, la mensualité du crédit renouvelable débitée à telle autre ou celle du prêt personnel entre les deux, il y a de quoi y perdre rapidement son latin. A travers ce cas particulier, cela représente pour l’emprunteur trois montants à trois périodes différentes dans le mois mais aussi trois interlocuteurs et trois échéances.

Le premier avantage d’un rachat de crédits se trouve intrinsèquement dans la simplification budgétaire qu’il représente pour le ménage concerné. De facto, le regroupement de tous ses prêts autour d’un seul organisme permet de connaître de façon beaucoup plus précise le montant de sa dette et notamment sa répartition. Un avantage de poids qui permet ainsi au débiteur de mieux pouvoir estimer son budget de dépenses et limiter les retards de paiement.

Par ailleurs, en cas de soucis de remboursement, il devient surtout plus aisé de renégocier un nouvel étalement de sa dette, le nouveau capital étant réparti entre les mains d’un seul et même interlocuteur. 

 

Comparez en quelques clics les offres de rachat de crédits 
Vous cumulez plusieurs crédits et vous souhaitez renégocier votre taux d'emprunt, ou diminuer vos mensualités ? Utilisez notre comparateur et obtenez un résultat personnalisé.

 

Réduisez vos taux d’intérêts !

 

Ne vous contentez pas de mettre un peu d’ordre dans vos comptes, faites baisser par la même occasion vos taux d’intérêts

 

 "Il est beaucoup plus avantageux de souscrire un seul et même crédit avec un gros montant d’emprunt que plusieurs avec des sommes plus modestes."

 

L’opération devient d’autant plus intéressante lorsque l’un des prêts visés par le rachat est un crédit revolving (ou crédit renouvelable), dont les taux d’intérêts lorgnent souvent autour des 20%.

A une période où ces mêmes taux d’intérêts sont historiquement bas, la logique du rachat ne s’est d’ailleurs rarement révélée aussi avantageuse. Il faut en effet comprendre qu’à travers un rachat de crédit, il s’agit aussi de souscrire à un nouveau prêt, en remplacement des précédents, celui-ci étant forcément soumis aux conditions actuelles du marché. Sans oublier le montant de votre dette. Si vos crédits datent d’il y a quelques mois ou années, vous avez déjà remboursé de facto une partie des sommes empruntées. Toute une partie qui ne sera donc plus prise en compte dans le calcul de vos nouveaux taux d’intérêts.

Enfin, au-delà même du coût nominal de votre crédit, vous pouvez également espérer réaliser d’autres économies, en particulier à travers le montant de l’assurance. La multiplicité des primes précédentes étant ici ramenée à une cotisation unique.

 

Etalez vos mensualités ! 

 

Le rachat de crédit, est l’occasion pour la majorité des souscripteurs d’envisager un nouvel étalement de leur dette. Ce qui était difficile à envisager avec un grand nombre de prélèvements de faible ampleur, est en effet désormais rendu possible au vu de la présence d’un débit unique plus important.

Le regroupement de prêts permet surtout au débiteur de négocier un allongement de sa durée de remboursement. Et par voie de conséquence, des mensualités moins lourdes.

Pour des ménages au bord de l’étranglement sous le poids de la dette, cela peut représenter une bouffée d’oxygène grâce à des remboursements mensuels pouvant être abaissés de 50 à 60%. A la clé, cela induit forcément une amélioration du taux d’endettement et une possibilité de continuer à faire face à l’ensemble de ses charges courantes. 

 

Les pièges à éviter !

 

1. Des mensualités plus modestes mais un crédit potentiellement alourdi
 

C’est tout le piège de l’affaiblissement des mensualités. Tout en permettant d’améliorer le taux d’endettement d’un ménage, il peut aussi au final représenter un alourdissement de sa dette. Car si l’opération est sans conteste utile pour certains débiteurs, les organismes qui la proposent parviennent quasi systématiquement à rendre le crédit encore plus coûteux qu’il ne l’était initialement. Comment cela est-ce possible ?

En effet, le coût d’un prêt ne se calcule pas uniquement en fonction de son taux d’intérêt mais aussi de sa durée. Ainsi, si sur une année bien définie, le taux d’intérêt inférieur induira forcément moins de frais, il convient aussi de multiplier ces frais par le nombre d’années sur lequel vous vous engagez.

Par conséquent, ne partez pas bille en tête et prenez le temps de définir par vous-même les mensualités maximales que vous estimez pouvoir dégager. Avant de penser à un étalement de vos mensualités, voyez si ces dernières, allégées simplement du taux d’intérêt et de la prime de l’assurance, ne sont pas déjà potentiellement plus adaptées à vos dépenses quotidiennes.

 

2. Attention aux frais annexes
 

On aurait tendance à les oublier et, pourtant, ils peuvent dans certains cas assez considérablement accroître le coût de l’opération. En effet, un rachat de crédit revient à contracter un nouveau prêt auprès d’un établissement financier, avec son lot de frais divers et variés : frais de dossier, frais de courtage, voire frais de prise d’hypothèques. A cela, il convient par ailleurs d’ajouter toutes les pénalités pour remboursement anticipé de vos anciens prêts

Ces pénalités peuvent atteindre, pour les prêts immobiliers, jusqu’à 6 mois d’intérêts sur le capital remboursé sans toutefois dépasser les 3% du capital restant dû. Des indemnités peuvent également s’appliquer pour les crédits à la consommation souscrits après le 1er mai 2011 lorsque le montant du remboursement anticipé est supérieur à 10 000 euros sur une période de douze mois. Elles représentent alors entre 0.5% et 1% du capital remboursé.

Bien sûr, l’ensemble de ces frais seront dans la plupart des cas globalisés dans l’offre qui vous sera proposée. Il convient toutefois de s’y attarder un minimum avant de signer. 

 

Comment réaliser une bonne opération de rachat de crédits 
Le rachat de crédit suppose dans la quasi-totalité des cas, l'intervention d'un courtier en crédit bancaire. Vous ne pouvez donc généralement pas l'envisager seul. Toutefois, les démarches de l'agent ne vous seront pas facturées, ce dernier se faisant de fait rétribuer sou forme de commission directement auprès de l'établissement financier. Notre comparateur peut aussi vous aider dans cette démarche, en vous permettant de comparer les offres de onze courtiers. 

Sébastien Jaslet

 

*Toutes les offres sur cette page sont suceptibles d'évoluer. Seules les conditions proposées par les marques sur leur site font foi.

comparez les meilleurs organismes de rachat de crédit

Le mail conso intelligent

Recevez tous les 15 jours la newsletter conso de Choisir.com