x

En poursuivant la navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin d’améliorer votre expérience. Paramétrer les cookies et en savoir plus.

L’Adam Rocks, le crossover urbain d’Opel

Opel Adam rocks

Malgré ses qualités certaines, l’Adam Rocks n’a pas encore su trouver son public. Mais Opel qui croit en son poulain a décidé de la booster en mini crossover urbain. Ce n’est pas une mauvaise idée, mais l’entrée de gamme devient 7 000 € plus cher. Les valent-ils ?

 

Pareil et différent

 

Mini crossover urbain, oui en effet. Mais l’Adam Rocks garde tout de même la ligne, l’ADN, de l’Adam. Plus musclée, plus massive, d'autres diront plus rondouillarde, mais toujours tournée vers un look de citadine à n’en point douter.

Au final ce crossover urbain n’est plutôt pas mal avec ses protections de soubassement à l’avant et à l’arrière, son bouclier avant regonflé, ses tours de roues, et sa sortie d’échappement chromée. Le tout souligné par une garde au sol en hausse de 15 mm.

 

 

Et pour séduire encore d’avantage son monde, l’Adam Rocks propose un niveau de personnalisation particulièrement poussé avec 18 coloris de carrosserie disponibles, à composer avec la teinte du volant, de la sellerie ou encore du levier de vitesse !

 

 

Ça Rocks à l'intérieur ?

 

A l’intérieur, même combat que l’Adam. On retrouve un habitacle plutôt plaisant, ergonomique, et relativement bien doté en équipements. Les plastiques employés ne sont malheureusement pas d’excellente facture.

 

 

Côté équipements, l’Adam Rocks est plutôt bien lotie puisqu’elle propose de série les six airbags, le régulateur/limiteur de vitesse, la climatisation manuelle, le Bluetooth et l’USB, le toit ouvrant en toile et le système multimédia Intellink qui permet de profiter du contenu de son Smartphone.

 

 

Sur route, pas de miracles

 

L’Adam Rocks profite d’un tout nouveau trois cylindres 1.0 l Ecotec turbo en 115 ch. Ce petit bloc léger et puissant offre de très bonnes performances sur route avec des reprises soutenues en toutes circonstances. Le tout aidé par une boîte manuelle à six vitesses plutôt bien étagée.

Ayant perdu quelques défauts sonores, l’Adam Rocks vibre peu et se trouve plutôt bien insonorisée malgré l’ouvrant en toile. Quelques bruits de roulements attendus demeurent tout de même.

 

 

Le confort quant à lui n’est pas la plus grande qualité de l’Adam Rocks. Avec ses suspensions trop rigides, elle malmène des passagers arrière déjà engoncés dans des places restreintes.

 

  
 

L'avis de Choisir.com

 

Pas déplaisante, l'Adam Rocks ne présente pas assez de qualités pour justifier un prix d'entrée proche d'autres véhicules plus confortables et polyvalents comme le Captur par exemple.  

 

 
Philippe Mougeot

 

*Toutes les offres sur cette page sont suceptibles d'évoluer. Seules les conditions proposées par les marques sur leur site font foi.

comparez les promotions auto jusqu'à -41 % de remise

Le mail conso intelligent

Recevez tous les 15 jours la newsletter conso de Choisir.com