x

En poursuivant la navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin d’améliorer votre expérience. Paramétrer les cookies et en savoir plus.

La tablette tactile peut-elle remplacer l’ordinateur ?

tablette tactile

En l’espace de cinq ans, la tablette tactile aura su s’immiscer comme un objet quasi-incontournable au sein des foyers français. Entre 2010 et 2015, il s’en serait vendu près de 23 millions d’exemplaires dans l’Hexagone. Au risque de faire de l’ombre à l’ordinateur portable ?

 

Un outil bien pratique

 

La tablette tactile, trop petite, vraiment ? La crainte émise par certains spécialistes en 2010, à l’occasion du lancement du premier iPad, n’a décidément plus aucune raison d’être.

Si la taille de l’outil est évidemment plus petite que celle d’un ordinateur personnel, l’utilisateur n’a pas forcément besoin des pouces supplémentaires que son bon vieux PC est susceptible de lui offrir. La spécificité de la tablette tactile vient en effet du fait qu’elle se tient dans la main.

 

"Sa petitesse la rend encore plus malléable, pratique, légère et surtout facile à transporter."

 

Elle est aussi utilisable de suite, là où un ordinateur nécessite le plus souvent entre deux et six minutes avant d’être complètement opérationnel. Si bien que 17 % de ses utilisateurs la préfèrent aujourd’hui à leur bon vieux PC pour naviguer sur Internet ou consulter l’actualité...

 

Samsung Galaxy Tab S2

 

Un usage suffisant pour beaucoup

 

Pour beaucoup d’utilisateurs, l’ordinateur personnel leur sert avant tout à naviguer sur Internet, se connecter sur leur compte Facebook ou consulter leurs emails. Autant de fonctionnalités pour lesquelles la tablette se révèle particulièrement adapté.

Grâce aux multiples applications librement téléchargeables via son Store, il offre de multiples raccourcis pour accéder directement aux programmes ou aux univers désirés.

Qu’il s’agisse d’Apple ou de Google, les deux géants proposent ainsi pas moins d’un million d’applications. Rien de plus simple, y compris pour le plus grand des technophobes.

C’est l’autre avantage de la tablette tactile : ici, pas de nettoyages de fichiers ou de configurations particulières à envisager, pas de disque dur à défragmenter, l’univers est beaucoup plus intuitif. Peut-être moins riche mais beaucoup plus simple…

 

IPad Pro 

 

Un ustensile de plus en plus professionnel…

 

Cette simplicité constituerait-elle en revanche une faiblesse côté professionnel ? En tant qu’ustensile familial par excellence, la tablette tactile s’invite aussi aujourd’hui de plus en plus dans les entreprises.

En réunion, elle a de plus en plus la côte et permet notamment d’accéder en deux temps trois mouvements à toutes ses données. Les commerciaux l’ont également de plus en plus dans leurs valises et les clients l’apprécient : les démonstrations se font ainsi plus attrayantes.

Autant de fonctions nouvelles, totalement inimaginables au départ et qui sont aujourd’hui rendues possibles grâce à l’ouverture de l’outil à des logiciels et programmes résolument professionnels.

Le Pack Office a ainsi fait son apparition au sein de l’App Store et du Play Store. La tablette tactile intègre dorénavant une véritable suite bureautique avec traitement de texte et tableur.

Des applications de planification d’événements, de prises de notes, de gestions de projets voire même des logiciels de retouche photo peuvent également être téléchargés. De quoi charmer le chef d’entreprise…

 

 

… mais pas encore au niveau de l’ordinateur portable

 

L’ordinateur portable n’est pourtant pas encore près d’être mis au rebut. Si la tablette tactile s’offre un lifting de plus en plus professionnel, elle garde pour elle un certain nombre de faiblesses :

 

  • L'espace de stockage

Tout au plus, l’iPad Air 2 ne peut ainsi offrir que jusqu’à 64 Go de mémoire interne, ce qui risque très vite de s’avérer insuffisant si vous êtes amené à devoir gérer de multiples fichiers ou à travailler sur des documents lourds et volumineux.

De surcroît, si ces derniers peuvent facilement être consultés sur ardoise tactile, leur réalisation est une autre paire de manche.

Bien que les logiciels professionnels s’ouvrent en effet progressivement à l’App Store et au Play Store, leur version mobile ne permet pas forcément de faire les mêmes choses ni le même travail que sur un ordinateur personnel.

S’il reste possible d’écrire du texte via l’application mobile Word, inutile d’espérer en revanche franchir les limites de la PAO (Publication assistée par ordinateur).
 

  • La prise en main

Dès lors que vous dépasserez une certaine durée d’utilisation ou que vous avez un long texte à saisir, vous risquez fort d’apprécier le retour au clavier physique et à la souris.
 

  • La connectique

Une tablette tactile demeure avant tout un appareil mobile. A ce titre, la connectique qu’elle propose se résume bien souvent au strict nécessaire et parfois à une simple prise micro USB. Pas forcément pratique pour effectuer des opérations de sauvegarde, en particulier sur des supports externes...

 

La tablette tactile ne fait pas encore vaciller le PC. Après avoir connu une forte croissance et pénétré un maximum de foyers, l’ardoise tactile toussote d’ailleurs à son tour avec une chute de 12.6 % de ses ventes mondiales ces derniers mois. Qui a dit que le PC était en crise ?

 

PC hybride : Microsoft Surface Pro 4

 

Et le PC hybride ?
Surfant sur la complémentarité qui existe entre les deux écrans, les constructeurs parient sur l’hybride. Ces appareils deux en un prennent alors la forme d’un PC dont l’écran pivote et dont le clavier est détachable. Avec une interface qui s’adapte en fonction des situations. Microsoft a notamment décidé depuis quelques années de jouer à fond la carte de cette complémentarité. Bien que prometteur, ce marché de l’interchangeable est toutefois à prendre avec des pincettes. Une tablette qui imite un PC n’aura jamais en tout état de cause ni sa puissance, ni sa capacité.

Sébastien Jaslet

 

*Toutes les offres sur cette page sont suceptibles d'évoluer. Seules les conditions proposées par les marques sur leur site font foi.

Les conseils pour bien choisir son mobile

Le mail conso intelligent

Recevez tous les 15 jours la newsletter conso de Choisir.com