x

En poursuivant la navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin d’améliorer votre expérience. Paramétrer les cookies et en savoir plus.

Transférer son épargne : ce qu’il faut savoir avant de changer de banque

épargne

Vous avez transféré votre compte courant dans une nouvelle banque (voir notre article sur le sujet) pour profiter de meilleurs tarifs. Quitte à changer d’établissement, autant y regrouper ses comptes épargne. Avant de vous lancer, soyez bien conscient de ce que cela implique.

Il n’est pas obligatoire d’avoir comptes courant et comptes épargne dans le même établissement. Cela peut toutefois être plus pratique, mais aussi plus coûteux. A vous d’arbitrer en fonction de vos intérêts.

 

Les livrets d’épargne réglementés

 

Un seul livret A est autorisé par personne, il vous est donc obligatoire de clôturer le vôtre avant d’en ouvrir un dans un nouvel établissement. Une procédure également valable pour les autres livrets réglementés bénéficiant d’avantages fiscaux (LDD, livret d’épargne populaire…). Les fonds, ainsi que les intérêts, sont placés sur le nouveau compte. La bonne nouvelle, c’est que ces clôtures sont gratuites. La mauvaise est que cela peut prendre du temps, ce qui entraîne la perte d’intérêts sur quelques quinzaines. Autre problème possible : vous aviez atteint le plafond de votre livret A mais les intérêts se cumulaient au-delà. Dans votre nouvel établissement, vous ne pourrez verser sur le livret A que la somme plafonnée, à savoir 22 950 €. 

 

Les livrets basés sur une antériorité fiscale

 

La situation se complique avec les comptes dont l’intérêt réside sur une antériorité fiscale, comme le Plan Epargne Logement ou Compte Epargne Logement. Hors de question ici de clôturer, cela reviendrait à perdre cette précieuse antériorité donnant droit à des avantages. Seule alternative, un transfert d’un établissement à l’autre, requérant l’accord des deux banques. Une procédure en général guère facilitée par la banque de départ. N’hésitez pas à appuyer votre demande d’une lettre recommandée et attendez-vous à plusieurs mois de délais.

Autre livret concerné par une antériorité fiscale, le PEA. Adressez une demande par lettre recommandée et, de nouveau, armez-vous de patience. Votre banque devra  transférer les titres, puis le compte espèces, puis le bordereau fiscal.

Le transfert de ces comptes est généralement payant, d’un coût pouvant avoisiner une centaine d’euros dans certains établissements. 

 

Les comptes titres

 

Si vous avez trouvé l’étape précédente compliquée, vous n’avez encore rien vu. Le transfert de compte titres est l’opération la plus délicate. Pour rappel, un compte titres permet de détenir des produits financiers, dont les plus communs sont les actions et les obligations. La banque d’origine a pour obligation de fournir l’historique de vos titres. Et cela n’est pas gratuit, bien au contraire ! Certaines banques facturent une somme fixe, d’autres ajoutent un prélèvement par nombre de lignes détenues. De quoi faire grimper la note.

 

Cumulées, les opérations de transfert de comptes peuvent donc présenter un coût total important. Une dépense à ne pas négliger, assortie du manque à gagner du côté des intérêts pendant quelques quinzaines. Pour les produits à antériorité fiscale, il peut être plus intéressant d’attendre leur échéance. S’ils sont alimentés en versements automatiques depuis votre compte courant, n’oubliez pas d’enregistrer votre nouveau compte si vous avez changé d’établissement. Il est tout à fait possible de changer de banque pour son compte courant et de conserver ailleurs ses produits d’épargne. Vous serez d’ailleurs obligé de procéder ainsi pour votre assurance vie, contrat non transférable. En revanche, mis à part les livrets réglementés limités à un par personne, rien ne vous empêche de souscrire de nouveaux produits d’épargne dans l’établissement de votre choix.    

Ingrid Labuzan

 

*Toutes les offres sur cette page sont suceptibles d'évoluer. Seules les conditions proposées par les marques sur leur site font foi.

comparez les livrets d'épargne jusqu'à 3,20 % de rendement

Le mail conso intelligent

Recevez tous les 15 jours la newsletter conso de Choisir.com