x

En poursuivant la navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin d’améliorer votre expérience. Paramétrer les cookies et en savoir plus.

Quels sont les differents placements qui s'offrent à vous ?

placements

Avec la constante baisse de rémunération du livret A, il va sans dire que l’épargne ne se porte pas très bien en France. L’heure est venue de s’interroger sur l’ensemble des moyens qui sont à votre portée pour placer votre argent. Compte rémunéré, SICAV, PEL, Assurance vie… Force est de constater que les produits sont nombreux. Comment s’y retrouver ? Voici quelques définitions.

 

Vous avez de l’argent mais vous voulez qu’il vous rapporte. Difficile de savoir vers quoi vous devez orienter votre choix. D’un côté les placements sûrs, de l’autre, les placements très lucratifs qui présentent un certain nombre de contraintes. Il n’est pas toujours facile de savoir comment jongler avec les produits de la bourse, gérer les marchés, vendre au bon moment ou au contraire, conserver le temps d’une remontée...

 

L’Épargne

 

  • Avec le Livret A, vous ne gagnez plus que 0,75 % en 2016, autant dire qu’il ne représente plus aucun intérêt et compense à peine l’évolution du coût de la vie.
     
  • Le CEL est le Compte d’Épargne Logement. S’il a eu son temps de gloire, il est aujourd’hui largement révolu. Avec son taux de rémunération à 0,42 %, il présente encore moins d’intérêt que le livret A.
     
  • Les Super Livrets ont des taux variables en fonction des banques et des offres du moment. A la différence du Livret A dont les taux sont votés par l’État, les Super Livrets se voient dotés d’intérêts libres fixés par chaque banque pour attirer les fonds de leurs clients. En général, les taux sont 2 à 3 fois supérieurs à ceux de l’épargne, ce qui n’en fait pas non plus le placement de l’année. Les points négatifs : Tout d’abord les taux baissent une fois passée la période promotionnelle, ensuite les intérêts sont soumis à une fiscalité importante, rendant le rendement très faible.
     
  • Le PEL (Plan d’Épargne Logement) a toujours été un bon placement. C’est encore le cas aujourd’hui. Même avec un taux d’intérêt de 1,27 % net, il reste le meilleur placement sans risque net d’impôts.
     
  • Le Livret jeune, quant à lui, reste un produit très intéressant mais il est limité en âge et en capital. C’est le meilleur placement pour les 12-25 ans.

 

Compte à terme et compte chèque rémunéré

 

  • Le compte à terme est un placement qui garantit un certain taux fixé à l’avance. Une somme est déposée et ses intérêts sont calculés à l’avance sur une période donnée, décidée par contrat. Certaines banques proposent un taux évolutif en fonction de la durée du placement. Toutefois, les rémunérations de sont pas très importantes et dépendent de chaque banque. En outre, les intérêts sont soumis à la fiscalité.
     
  • Le compte chèque rémunéré est aujourd’hui le placement le plus sûr dans le sens où vous n’avez besoin de rien pour que votre argent se mette à travailler. Votre excédent ne dort plus sur votre compte. De plus, ce placement est sans risque puisque vous ne pouvez pas perdre les sommes présentes sur votre compte : au mieux, vous ne gagnez rien.

 

L’Assurance Vie

 

C’est un placement à long terme qui peut s’avérer très lucratif. Pour que cela reste sans risque, vous devez investir dans un fonds en euros, avec un résultat garanti à terme.

La fiscalité devient très intéressante après 8 ans de dépôt.

 

Les fonds en euros

 

Classiques, dynamiques, immobiliers ou eurocroissance, ces fonds sont soumis à la cotation en bourse mais le capital est garanti, donc ne présente pas de risque.

Toutefois, vous devez laisser votre argent pendant un certain temps fixé avec votre banque.

 

L’immobilier

 

C’est un placement non monétaire qui peut s’avérer très lucratif si vous investissez dans le creux de la vague et que vous revendez au bon moment.

Si l’immobilier peut connaître quelques moments de baisse, il ne peut chuter totalement et se relèvera de plus belle. Il faut simplement être patient.

La plus-value de votre investissement est soumise à la fiscalité, en outre, vous ne pouvez pas spéculer avant un certain temps de possession.

Après 22 ans de détention, votre plus-value est exonérée d'impôts. Après 30 ans, elle est exonérée de charges sociales. Cela en fait donc un excellent placement à long terme.

 

L’assurance vie à unité de compte. 

 

Dans le cadre d’un contrat d’assurance vie multisupport, l’unité de compte peut avoir un rendement très efficace sur le long terme. On y retrouve les actions et obligations sur l’immobilier.

Le rendement de cette assurance vie peut être largement supérieur à celui d’une assurance vie au fonds en euros mais comporte le risque de réaliser une moins-value, une perte de capital.

 

Les comptes titres

 

Actions, obligations, SICAV et FCP sont des moyens de placer votre argent de manière plus souple que dans l’épargne. Vous n’avez par exemple aucune loi de plafonnement.

Vous investissez ainsi dans des valeurs mobilières françaises. Toutefois, la fiscalité très lourde pour les dividendes comme pour les plus-values finissent par rendre ce produit peu intéressant.

 

Le PEA

 

C’est un Plan d’Épargne en Actions. A partir de la cinquième année de détention, il est exonéré d’impôt sur le revenu, ce qui le rend particulièrement intéressant. Il est soumis à la contrainte de résidence et plafonné à 150 000 euros.

Les PEA permettent d’investir dans des sociétés européennes. Votre placement dépend du choix de la société dans laquelle vous investissez.

Stephanie H.

 

*Toutes les offres sur cette page sont suceptibles d'évoluer. Seules les conditions proposées par les marques sur leur site font foi.

Plus d'articles : Épargne

Comparez les assurances vie jusqu'à 3,60 % de rendement

Le mail conso intelligent

Recevez tous les 15 jours la newsletter conso de Choisir.com