x

En poursuivant la navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin d’améliorer votre expérience. Paramétrer les cookies et en savoir plus.

Rachat de crédit : le ratio hypothécaire

Rachat de crédit

Le ratio hypothécaire est un terme récurrent lors d’un projet de regroupement de crédit immobilier, voici tout ce qu’il faut savoir à ce sujet.

 

Ratio hypothécaire : définition

 

Le ratio hypothécaire est un indicateur qui mesure le rapport entre le montant du regroupement de crédits et la valeur du bien immobilier de l’emprunteur. Cet indice est systématiquement calculé lors d’une opération de regroupement de prêts avec garantie par hypothèque.

Dans le milieu professionnel, on utilise plus régulièrement le terme de quotité hypothécaire.

Dans la pratique, il s’agit d’un pourcentage qui détermine le montant que le prêteur est prêt à accorder compte tenue de la valeur du bien estimée par son pôle d’expertise.

Le prêteur peut passer par un cabinet externe ou disposer de son propre pôle dédié à l’évaluation des biens immobiliers.

 

Valeur du bien : les divergences

 

Pour obtenir le regroupement de ses crédits, l’emprunteur doit disposer d’un ratio hypothécaire suffisant pour couvrir le montant du financement. En règle générale, les établissements de crédits vont jusque 80% de la valeur du bien.

Simplement, l’analyse de la faisabilité d’un projet de rachat de crédits repose sur les informations communiquées par l’emprunteur et des divergences peuvent survenir entre le montant estimé par l’emprunteur et celui estimé par le prêteur.

Ces divergences de valeurs entrainent bien souvent des infaisabilités en matière de financement de l’opération.

Il est recommandé de bien se renseigner sur la valeur de son bien (agences immobilières, biens similaires sur le marché) afin de fournir une information au plus proche de la réalité plutôt que de se fier à sa seule opinion.

 

Intérêt de la quotité hypothécaire

 

La quotité hypothécaire permet à l’établissement de crédit de s’assurer, en cas de revente d’un bien immobilier, qu’il récupérera les fonds accordés à l’emprunteur.

C’est une garantie qui  se base sur la valeur nominale du bien immobilier et qui valide ainsi l’hypothèque ainsi que l’acte notarié.

Ce critère n’est pas le seul pris en compte au cours d’une étude de regroupement de crédit immobilier (plus d’informations via ce lien), d’autres rentrent également en compte comme le taux d’endettement ou le pourcentage de reste pour vivre.

Stephanie H.

 

*Toutes les offres sur cette page sont suceptibles d'évoluer. Seules les conditions proposées par les marques sur leur site font foi.

comparez les meilleurs organismes de rachat de crédit

Le mail conso intelligent

Recevez tous les 15 jours la newsletter conso de Choisir.com