x

En poursuivant la navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin d’améliorer votre expérience. Paramétrer les cookies et en savoir plus.

Salon de Francfort 2015, les nouveautés françaises

Salon de Francfort 2015

Le salon de Francfort ouvre ses portes au public du 17 au 27 septembre 2015. Les 15 et 16 sont des journées réservées à la presse. L’occasion pour nous de découvrir les nouveautés de nos constructeurs tricolores. Et il y en a !

 

Renault voit les choses en grand

 

Sans surprise, la tête d’affiche pour le constructeur au losange est sa Talisman. La nouvelle berline de Renault, déjà dévoilée en grandes pompes au mois de juillet, sera officiellement présentée au salon.

Pour la symbolique, elle effectue le voyage de Paris à Francfort avec notamment à son bord un certain Alain Prost.

 

Renult Talisman

 

A l’extérieur, le design d’esthète de la berline ne laisse pas indifférent. A l’intérieur, Renault a bien fait les choses.

Ambiance haut-de-gamme, ergonomie moderne et qualitatif en hausse sont au menu.

Y compris les volumes d’ailleurs avec un coffre minimal de 608 l, ce qui est bien mieux que la 508 ou la C5.

 

Renault Talisman Estate

 

La Talisman est loin d’être parfaite, et comporte divers défauts comme sa modularité malaisée ou encore quelques plastiques durs en partie basse.

Mais ses atouts peuvent déjà faire trembler la Passat qui se voit prise en ligne de mire. D’autant que la Talisman Estate, rivale directe de la Passat SW, profite aussi du salon pour faire son show.

 

Renault Talisman Estate

 

"La Talisman Estate est particulièrement attendue."

 

Quant à la berline compacte du constructeur, la Mégane, elle nous dévoile sa quatrième génération, dotée d’une ligne clairement dynamique, et d’un intérieur totalement repensé.

Son physique plus incisif est souligné par une baisse de 25 mm de la garde au sol, et ses optiques adoptent une toute nouvelle signature.

 

Renault Mégane IV

 

"La Mégane IV se décline déjà en version GT."

 

Le premier pick-up de Renault est aussi de la partie. Plus qu’un concept-car, l’Alaskan en est déjà au stade du show-truck, ce qui signifie que la version de série sera très proche de celle présentée à Francfort.

Il gardera d’ailleurs les mêmes dimensions.

 

Renault Alaskan

 

Décliné en single cab et double cab, le Renault Alaskan se base sur la plateforme du nouveau Nissan Navarra NP300, lui aussi présenté au salon.

Il emprunte également à son homologue japonais une multitude de pièces moteur et divers éléments de l’habitacle.

 

Renault Alaskan

 

L’Alaskan de série ne sera probablement pas équipé des panneaux solaires qui ornent son modèle d’exhibition, mais l’on sait déjà qu’il bénéficiera de l’arrivée d’un tout nouveau 1.6 l dCi bi-turbo de 190 ch.

Un bloc qui devrait aussi faire les beaux jours de l’Espace et de la Talisman.

 

Peugeot se montre sportif

 

Chez Peugeot, la star est la 308 GTi. Elle s’exhibe dans sa livrée biton noire et rouge, avec son bouclier spécifique, sa calandre en damier, et sa double sortie d’échappement.

Dotée d’un habitacle confortable et bien fini, elle fait preuve d’une excellente polyvalence et de volumes intéressants.

 

Peugeot 308 GTi

 

"La 308 GTi est uniquement disponible en cinq portes."

 

Le quatre cylindres THP 1.6 l se décline en 250 et 270 ch pour afficher une vitesse de pointe maximale à 250 km/h et un 0 à 100 km/h effectué en 6 secondes.

En revanche, l’amortissement piloté n’est pas au programme.

 

Peugeot 308 GTi

 

Mais la jolie sportive doit partager la vedette avec le concept Peugeot Fractal. Ce coupé cabriolet particulièrement séduisant se dote de deux moteurs électriques et de batteries lithium-ion qui annoncent une autonomie de 450 km.

Le tout avec des performances époustouflantes dignes d’une GTi.

 

Peugeot Fractal

 

La Peugeot Fractal dispose aussi de ressorts pneumatiques qui influent sur la garde au sol, la faisant osciller de 7 à 11 cm selon la vitesse du véhicule.

Il faudra encore patienter quelques années avant de croiser le modèle de série sur la route (à priori pas avant 2020), mais la Fractal laisse présager d’une envie du lion de s’imposer aussi dans le domaine de l’électrique.

 

Citroën dévoile des modèles plus piquants

 

Le constructeur aux chevrons aura tout d’abord à cœur de rectifier le tir sur sa C4 Cactus en proposant l’introduction d’une banquette rabattable, et la possibilité d’associer la boîte robotisée ETG6 avec le 1.6 l BlueHDi 100 ch.

De timides changements qui sont sensés faire enfin décoller les ventes du poulain de Citroën.

 

Citroën C4 Cactus

 

"C1 et C3 viendront présenter leurs nouvelles options disponibles."

 

Les amateurs de concept car seront ravis de voir l’Aircross, futur SUV de la gamme, déjà dévoilé à Shanghai.

On serait très proche du modèle de série qui se destinera dans un premier temps à la Chine, puis ensuite à l’Europe.

 

Citroën C4 Aircross

 

Mais le show du stand Citroën est en grande partie assuré par le Cactus M, en référence à la célèbre Méhari sur une base de Cactus.

Doté d’une toile de tente gonflable qui s’installe à la poupe, ce véhicule très St-Tropez ne verra jamais le jour de série.

 

Citroën Cactus M

 

DS devient de plus en plus autonome

 

L’évènement chez DS c’est le restylage de la DS4. Disparition des chevrons sur la calandre, à l’image de la DS5, la DS4 s’émancipe et nous gratifie d’une version Crossback.

Une garde au sol en hausse, barres de toit, renforts, jantes noires, pour un look de baroudeur urbain.

En revanche, rien de neuf dans l’offre moteur. Cela suffira-t-il à voir enfin décoller les ventes ? A suivre.

 

Citroën DS4 Crossback

 

  
 

L'avis de Choisir.com

 

Les français sont bien présents à ce salon de Francfort, avec un net avantage pour Renault qui fait cette année dans le concret.

 

 
Philippe Mougeot

 

*Toutes les offres sur cette page sont suceptibles d'évoluer. Seules les conditions proposées par les marques sur leur site font foi.

comparez les voitures neuves et trouvez le meilleur prix

Le mail conso intelligent

Recevez tous les 15 jours la newsletter conso de Choisir.com