x

En poursuivant la navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin d’améliorer votre expérience. Paramétrer les cookies et en savoir plus.

Vente entre particuliers : comment sécuriser vos transactions sur internet ?

Transactions sur internet

De la location de vacances à la voiture en passant par les objets les plus variés, les transactions entre particuliers via Internet se développent à grande vitesse. En seulement quelques clics, il est aujourd’hui facile de vendre et d’acheter entre particuliers sur la toile. Vendeurs ou acheteurs doivent prendre certaines précautions afin d’éviter les déconvenues. Choisir.com vous conseille pour sécuriser au mieux vos transactions entre particuliers.

 

La transaction entre particuliers côté vendeur

 

Pour le vendeur, les risques sont de deux ordres. Le premier concerne le paiement effectif de l’objet ou du service vendu. Le deuxième est d’être confronté à un litige avec l’acheteur portant sur la livraison ou la concordance entre l’annonce et le produit vendu.

 

  • Privilégier la transaction physique

Une manière de répondre aux deux risques en une seule opération est la rencontre physique entre le vendeur et l’acheteur.

Ce dernier est ainsi assuré de recevoir l’objet de la transaction après l’avoir examiné et éventuellement testé. Avec un paiement cash, le vendeur est certain de recevoir immédiatement le montant de la vente.

Pour une somme relativement importante, il est préférable de faire vérifier l’authenticité des billets auprès d’une agence bancaire.

 

"En 2015, ce sont 899 000 faux billets de 20 ou 50 € qui ont été incinérés en Europe."

 

Quelle que soit la valeur de l’objet vendu, mieux vaut refuser tout paiement par chèque. Il peut s’agir d’un chèque sans provision ou volé.

Si l’acheteur tient au règlement par chèque, imposez le chèque de banque au lieu du chèque personnel. Vous êtes ainsi assuré de bien toucher l’argent.

Il vaut également mieux éviter les transferts d’argent et les mandats cash, comme par exemple avec Western Union. Avec ce système, il est plus difficile de suivre la trace du règlement, ce qui complique le règlement des litiges.

 

  • Attention aux faux virements bancaires

Si le paiement par chèque est fortement déconseillé pour une transaction entre particuliers, le virement bancaire n’offre pas toujours la sécurité espérée. Ce type de paiement n’est pas épargné et les fraudes sont nombreuses. 

Le principe est le suivant : l’acheteur alimente son compte par le dépôt d’un chèque en réalité non approvisionné. Le virement entre banques est effectué, mais ensuite annulé par celle de l’acheteur pour manque de provision.

Il est par conséquent recommandé au vendeur d’attendre entre 3 et 5 jours avant de livrer l’objet de la transaction.

 

La transaction entre particuliers côté acheteur

 

Dans de nombreux cas, il est impossible de finaliser la transaction au travers d’une rencontre physique avec le vendeur.

Pour l’acheteur, le risque majeur est dès lors de ne pas recevoir le produit, soit parce qu’il n’a jamais été envoyé, soit s’est perdu. Un autre danger est que le contenu du paquet soit très différent de celui décrit dans l’annonce.

 

  • Exiger un numéro de suivi

Qu’il s’agisse d’un envoi postal ou par un transporteur, l’acheteur doit exiger que le vendeur fournisse le numéro de suivi.

Il est ensuite facile pour l’acheteur de suivre la progression de son colis sur la plateforme de l’entreprise.

 

  • Jouer au détective sur Internet

Les moteurs de recherche ont beau veiller à la confidentialité des données personnelles, il est relativement aisé de s’assurer de l’existence réelle du vendeur.

Saisir simplement son nom, son prénom et son lieu de résidence permettent de trouver des traces de l’activité du vendeur, que ce soit sur les réseaux sociaux, les pages blanches de l’annuaire et autres. 

Si votre recherche ne donne rien, montrez-vous particulièrement vigilant et exigez des garanties complémentaires.

 

Quels recours pour une transaction entre particuliers ?
Le Code de la consommation n’apporte qu’une protection très limitée dans le cadre d’une transaction entre particuliers. En supplément des conseils précédents, il est parfois préférable de passer par un site intermédiaire comme eBay, PriceMinister (…) qui ajoute une sécurité supplémentaire tant pour le vendeur que pour l’acheteur.

 

Paypal nous présente les avantages de sa solution de paiement en ligne afin de sécuriser vos transactions :

 

Ingrid Labuzan

 

*Toutes les offres sur cette page sont suceptibles d'évoluer. Seules les conditions proposées par les marques sur leur site font foi.

Plus d'articles : Banque, Banque en ligne

Comparez les banques en ligne

Le mail conso intelligent

Recevez tous les 15 jours la newsletter conso de Choisir.com