x

En poursuivant la navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin d’améliorer votre expérience. Paramétrer les cookies et en savoir plus.

Salon de Genève 2016 : un bilan mitigé

salon de genève

Rendez-vous incontournable des passionnés d’automobile, le Salon de Genève vient de clore ses portes sur dix jours de présentations, de vraies nouveautés et de concept cars. Avec 691 000 visiteurs pour cette édition 2016, Genève n’est pas le salon le plus fréquenté mais conserve une certaine image de prestige.

 

Des nouveautés imminentes

 

Nous en parlions dans nos colonnes, le Scénic IV était l’une des nouveautés les plus attendues de ce salon. Le dernier né de Renault fait montre d’un physique particulièrement inattendu sur le segment des monospaces.

Une silhouette massive, soulignée par des roues de 20’’, et sans pour autant tomber dans un physique SUV, voilà un beau compromis pour rester en tête des ventes.

La révolution du Scénic ne se fait pas seulement à l’extérieur, mais aussi dans l’habitacle entièrement revisité, et sur les équipements de série dont la tendance est à la hausse. Arrivée en concession du nouveau Scénic en juin 2016.

 

Renault Scénic IV

 

Déjà présenté officiellement par la marque à Barcelone, le Seat Ateca est venu s’exhiber à Genève où il n’a laissé personne indifférent. Son physique particulier en fait un modèle à part sur son segment.

L’esprit Seat est immédiatement reconnaissable sur ce design tranché net, rectiligne à souhait. Et à l’intérieur, la planche de bord est identique à celle de la Leon, dans une version plus massive.

L’Ateca se dote aussi d’équipements modernes en termes de confort comme le chargement de portable par induction ou encore le frein de parking automatique.

Le haut du panier en Diesel sera le 2.0 l TDI de 190 ch, et le 1.4 l TFSI de 150 ch en essence. Des versions à transmission intégrale pouvant basculer en 4x2 seront au catalogue. Commercialisation à l’été 2016.

 

Seat Ateca

 

L’Audi Q2 était aussi l’une des nouveautés particulièrement attendues. La marque allemande se lance ainsi sur le segment des SUV urbains, mais dans un registre premium qui ne vise pas le même public que le leader des ventes, le Captur.

 

"Le Q2 impose sa patte premium aux SUV urbains."

 

Vu de devant, le Q2 ne présente pas d’originalité qui la différencie du reste de sa gamme. C’est sur la face arrière que les changements sont le plus notables avec notamment des optiques totalement nouvelles. Sûrement « le brin de folie » vu par Audi.

A l’intérieur, qualitatif de rigueur, et énormes similitudes avec l’A1 et l’A3. Le Q2 manque d’un certain fun pour sa catégorie qui s’adresse en premier lieu aux urbains. Mais pour se rattraper, il n’oublie pas de faire la part belle à la connectivité et aux aides à la conduite.

 

Audi Q2

 

Dans un tout autre registre, la Bugatti Chiron a marqué les esprits des passionnés. Les 1 200 ch records de la Veyron Supersport sont ainsi effacés par la Chiron qui affiche 1 500 ch pour un couple de 1 600 Nm entre 2 000 et 6 000 tr/min.

De quoi largement mouvoir avec vélocité les deux tonnes de l’engin pour s’octroyer une vitesse de pointe de 420 km/h, et un 0 à 100 km/h effectué en moins de 2,5 s.

 

Bugatti Chiron 

 

Plus familial, le Citroën Space Tourer qui vient directement concurrencer le VW Multivan et nous gratifie de trois longueurs : XS (4,60 m), M (4,95 m) et XL (5,30 m). Le tout pour une contenance maximale de 2 932 l.

Ce sont huit places de série qui sont présentes dans ce Space Tourer dont le look semble indiquer une volonté d’évolution stylistique de la part de la marque aux chevrons.

Enfin, toujours au rayon des familiales hautes sur pattes, le Peugeot 2008 et l’Opel Mokka sont venus présenter leurs versions restylées.

De la plus populaire à la plus exceptionnelle, les nouveautés se sont bousculées lors de cette 86ème édition du salon de Genève.

 

Citroën Space Tourer

 

Des concepts cars

 

Mais Genève c’est aussi le haut lieu des concept cars, des plus réalistes aux plus fantasmés.

L’Opel GT concept est un exercice style assez ébouriffant, que l’on imagine toutefois assez bien de série dans un futur proche. D’inspiration Corvette, ce concept car présente un physique des plus séduisant.

 

Opel GT concept

 

L’alliance PSA, un peu à court de nouveautés, présente elle aussi un concept à la ligne alléchante en la personne de la DS E-Tense. Sculptée dans la science-fiction, cette GT électrique affiche une autonomie de 310 km pour 402 ch sous le capot.

Subaru a également présenté son XV concept, qui préfigure ce que sera le crossover compact de la marque en 2017. Plus large et plus long que le XV actuel, il adopte aussi une ligne plus incisive.

Enfin, Volkswagen a exposé son T-Cross Breeze concept, un essai intriguant qui mêle compacte, SUV et cabriolet. Si l’ensemble paraît surprenant, les éléments sont cohérents avec ce que produit actuellement la firme. L’on n’est certainement pas loin du modèle de série.

 

DS E-Tense

 

  
 

L'avis de Choisir.com

 

Des nouveautés, il y en a eu. Des surprises et du rêve aussi. Mais ce salon de Genève a été marqué par quelques constructeurs absents et une apparente relégation des Super Cars en fond de cour. L’enthousiasme du monde automobile semble légèrement terni en ce moment. En espérant que ce sentiment passe avant l’automne, et notre Mondial de Paris.

 

 
Philippe Mougeot

 

*Toutes les offres sur cette page sont suceptibles d'évoluer. Seules les conditions proposées par les marques sur leur site font foi.

comparez les voitures neuves et trouvez le meilleur prix

Le mail conso intelligent

Recevez tous les 15 jours la newsletter conso de Choisir.com