x

En poursuivant la navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin d’améliorer votre expérience. Paramétrer les cookies et en savoir plus.

Electroménager / Hifi : faut-il prendre une extension de garantie ?

Extension de Garantie

A l’achat de n’importe quel appareil, la garantie commerciale ou constructeur s’étend généralement sur une durée allant de 12 à 24 mois. Mais ils vous proposent quasi systématiquement d’étendre cette garantie sur deux, trois voire cinq ans supplémentaires. Faut-il accepter ou bien refuser ?

 

Avec l’extension de garantie, vous voici tranquille pour cinq ans. A entendre le vendeur, cet investissement vaut le coup. Vous êtes sûr de ne pas repasser par la case tiroir-caisse dans seulement un ou deux ans en cas de panne. Mais, entre l’acheteur et le professionnel, à qui le deal profite-t-il vraiment le plus ?

 

Une sécurité parfois facturée au prix fort !

 

L’extension de garantie n’est jamais gratuite. Si l’idée de ce supplément de garantie n’est pas forcément dénuée de sens, son coût doit aussi être proportionnel au service qu’il est susceptible vous rendre.

D’après une étude de l’association UFC-Que Choisir, la proportion de pannes serait comprise aux alentours de 3 % sur les produits entre deux et cinq ans après l'achat.

Si le taux est souvent plus élevé pour des produits intégrant plus de technologies, il faut tenir compte de leur décote. Des biens plus récents ont eu le temps d’investir le marché et, par conséquent, de faire baisser le prix des articles de gamme similaire au vôtre.

Evitez d’opter pour l’extension de garantie si son prix dépasse de plus de 10 % la valeur d’achat de votre bien.

 

L'intéressement du vendeur sur l'extension de garantie
Si les vendeurs se montrent aussi insistants pour vous vendre ce type de service supplémentaire, c’est qu’ils y trouvent leur intérêt. L’intéressement pourrait atteindre une vingtaine d’euros par contrat.

 

Soyez attentif aux exclusions de garantie

 

Le vendeur aura tendance à ne vous présenter que le bon côté des choses en omettant de vous mentionner les éventuelles exclusions de prise en charge.

Toutes les pièces dites d’usure ne font ainsi généralement l’objet d’aucune garantie. Ceci comprend aussi bien l’ampoule de votre four que la batterie de votre téléphone.

Au-delà des deux premières années de garantie, de nombreux contrats prennent également le soin d’exclure tout échange contre un produit neuf de votre appareil victime de défaillance.

De même que le dépannage d’un technicien peut vous être refusé si votre domicile se situe au-delà d’un rayon de 30 à 50 kilomètres autour du magasin.

L'indemnité de remplacement en cas d’échange de matériel intègre dans la plupart des cas un abattement de 1 % par mois d’ancienneté. 

Lisez donc bien toutes les conditions générales de vente du contrat avant de vous décider !

 

News Assurances a enquêté sur les déboires de ces extensions de garanties :
 

 

Des garanties légales existent pour vous protéger

 

Au-delà de la garantie commerciale et constructeur, le consommateur bénéficie aussi d’un cadre législatif qui lui est favorable. Chaque constructeur et chaque revendeur est légalement tenu de proposer à l’acheteur un produit en parfait état de marche. 

 

Deux dispositifs peuvent notamment vous aider à obtenir gain de cause, indépendamment de toute garantie contractuelle :
 

  • Les articles L.211-1 et suivants du Code de la consommation : dans les deux ans suivant l'achat, le professionnel a une obligation de conformité envers l’acheteur concernant le bien. Si l’appareil présente un dysfonctionnement qui rend son utilisation non conforme à ce qu’elle devrait être, vous pouvez exiger gratuitement un droit à réparation.

 

  • Les articles 1641 et suivants du Code civil : à l'issue des deux ans, vous pouvez faire appel à la garantie légale des vices cachés. Le vendeur est tenu de la garantie si le vice qui diminue l'usage du produit existait au moment de l'achat mais qu'il n'était pas apparent (pannes à répétition du produit...). Cette dernière présente l’avantage d’être illimitée dans le temps à condition que vous lanciez la procédure dans les deux ans après la découverte du vice.

 

L’extension de garantie présente le mérite de simplifier considérablement les démarches du consommateur en cas de défaillance de son matériel.

Là où avec l’extension de garantie, un simple appel au SAV suffit le plus souvent pour obtenir gain de cause, il est nécessaire avec la garantie légale de prouver que la panne en question résulte d’un vice caché inhérent au matériel lors de son achat.

 

Attention aux doublons !
A côté de l’extension de garantie, certains vendeurs vous proposent en sus de souscrire à des assurances pour le produit concerné. Ces dernières concernent avant tout la casse et le vol. Avant de vous engager, verifiez qu'il n’y ait pas un doublon avec certaines de vos assurances, notamment l’assurance habitation.

 

Dans quels cas faut-il (peut-être) y souscrire ? 

 

Si votre appareil est un produit haut-de-gamme, cher et dont vous vous servez souvent, la souscription à une telle garantie peut en effet présenter un réel atout.

A l’inverse, lorsque l’objet en question est un petit appareil ménager sans réelle ou à faible valeur (fer à repasser, grille-pain…), la question de la souscription devient beaucoup plus subsidiaire.

Si le produit intègre de nombreux éléments électroniques, les coûts de réparation éventuels sont croissants et l’extension de garantie peut s’avérer d’autant plus avantageuse.

Pour convaincre nombre d’acheteurs à contracter ces services supplémentaires, les enseignes n’hésitent pas à proposer à ses clients de leur racheter l’équivalent de 10 % de la valeur initiale de leur produit entre sa cinquième et sa septième année, en cas de souscription préalable à une extension de garantie et à l’occasion de l’achat d’un nouvel équipement de même catégorie.

 

Besoins de liquidités pour financer votre achat ?
Notre comparateur met en opposition et en quelques clics les offres de neuf organismes différents pour vous assurer de dénicher le meilleur prêt personnel au meilleur prix.

Sébastien Jaslet

 

*Toutes les offres sur cette page sont suceptibles d'évoluer. Seules les conditions proposées par les marques sur leur site font foi.

Trouvez le meilleur taux pour financer vos projets perso

Le mail conso intelligent

Recevez tous les 15 jours la newsletter conso de Choisir.com