x

En poursuivant la navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin d’améliorer votre expérience. Paramétrer les cookies et en savoir plus.

Quelles solutions pour acheter un bien immobilier avant d'avoir vendu le précédent ?

vente achat immobilier

Déjà propriétaire, mais envie de changer de logement ? Pour beaucoup, cela ressemble à un casse-tête. Si l’on vend son logement d’abord, où vivre le temps d’acheter le suivant… Et à l’inverse, comment payer le bien de ses rêves si l’on n’a pas encore vendu le premier ? Il existe des solutions pour résoudre ce problème, mais attention, elles ne sont pas sans risque ni sans coût.

 

Le prêt relais, à manier avec précaution

 

C’est la solution classique pour acheter avant d’avoir vendu, mais elle a mauvaise presse, en partie à raison. Le prêt relais est un prêt de transition, courant sur une période allant de quelques semaines à deux ans au plus : le temps de vendre son bien.

Il s’agit donc d’une avance faite par la banque, qui anticipe la vente de votre logement. Son montant est généralement compris entre 60 % et 80 % de la valeur de votre propriété.

 

Il existe deux types de prêts relais :
 

  • Le prêt relais sec 

Il est utilisé quand vous achetez un bien moins cher que celui que vous possédez. Vous n’avez pas besoin d’un prêt complémentaire, simplement d’une avance pour pouvoir financer l’achat du logement.

Vous rembourserez donc les intérêts du prêt en attendant de vendre votre logement et verserez le complément correspondant au capital une fois cette vente effectuée. Le crédit est alors soldé.
 

  • Le prêt relais adossé 

Il peut arriver que la valeur de votre bien soit inférieure à celle du bien acheté. Dans ce cas, vous avez non seulement besoin d’un prêt de transition mais aussi d’un prêt complémentaire, afin de pouvoir payer la totalité du nouveau logement. Il faut alors souscrire un prêt adossé.

Les remboursements sont plus importants, puisque vous devez payer en même temps les intérêts du prêt de transition et ceux du crédit complémentaire. Une fois votre bien vendu, vous soldez le prêt de transition et conservez l’autre prêt immobilier.

 

Estimez votre bien avant de souscrire un prêt relais
Vous pouvez mettre votre bien sur le marché avant de souscrire ce prêt, afin de voir si ce dernier attire l’attention des acheteurs. L’idéal serait d’avoir déjà une promesse de vente, afin d’être en position de force pour négocier avec la banque. Si vous n’avez pas trouvé d’acheteur 3 mois avant la date de fin du prêt relais, vous devez contacter votre banque, pour envisager les modalités de prolongation du prêt. Une situation financière inconfortable qu’il vaut mieux éviter. Vous pourriez alors être obligé de vendre votre bien rapidement, à un montant inférieur à ce que vous envisagiez.

 

Le crédit revente, une offre coûteuse

 

Il existe une alternative au prêt relais, qui se nomme le crédit revente. Son avantage : elle fait porter le risque par la banque. Mais cette prise de risque a bien entendu un coût.

Dans le cas des crédits revente ou offres « Achat/Revente », la banque rachète votre premier crédit immobilier. Puis elle vous en fait un second, pour l’acquisition du nouveau bien.

Vous déterminez avec elle la part de votre ancien crédit qui constituera un apport pour le nouvel emprunt, ainsi que les mensualités de remboursement de celui-ci.

Pratique, mais plus cher. En effet, la banque affiche pour ce type de crédit des taux d’intérêt plus élevés que pour les prêts immobiliers classiques.

Le crédit revente offre tout de même une certaine souplesse. Une fois votre bien vendu, en fonction du montant obtenu, vous pouvez renégocier les conditions de votre crédit avec la banque, notamment le montant des mensualités et la durée du crédit.

 

Le crédit revente vous laisse plus de temps pour la vente de votre bien comme nous l'explique l'agence immobilière, Century 21 :
 

Ingrid Labuzan

 

*Toutes les offres sur cette page sont suceptibles d'évoluer. Seules les conditions proposées par les marques sur leur site font foi.

comparez les crédits immo auprès de plus de 100 banques

Le mail conso intelligent

Recevez tous les 15 jours la newsletter conso de Choisir.com