x

En poursuivant la navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin d’améliorer votre expérience. Paramétrer les cookies et en savoir plus.

Assurance vie-génération : un cadeau pas tout à fait gratuit

assurance vie nouvelle génération

Les contrats d’assurance vie-génération fêtent leur un an le premier juillet. Ils ont pour objectif d’encourager le financement de certains secteurs de l’économie, en échange d’avantages plus importants pour les souscripteurs. Les établissements bancaires ou d’assurance sont de plus en plus nombreux à les inscrire parmi leur offre. 

 

Le contrat vie-génération est-il pour moi ?

 

Le contrat vie génération s’adresse plutôt à des épargnants fortunés. En effet, il obéit à une logique de transmission du patrimoine plutôt qu’à de l’épargne pure, le tout sans être très âgé.

En effet, les avantages du contrat d’assurance vie-génération s’appliquent sur les sommes versées avant les 70 ans du souscripteur. Pour résumer, ce dernier a déjà une épargne suffisante pour assurer sa retraite et il anticipe donc sa succession.

 

Des avantages supérieurs à l’assurance vie

 

Outre les avantages traditionnels de l’assurance vie – fiscalité allégée sur les gains et facilités de transmission au décès – le contrat vie-génération cumule un intérêt supplémentaire lors des successions.

En effet, le bénéficiaire d’une assurance vie bénéficie d’un abattement de 152 500 € sur les sommes qu’il reçoit, sur lesquels il n’est pas imposé. Dans le cas du contrat vie-génération, une première décote de 20 % est appliquée au capital transmis puis, ensuite, chaque bénéficiaire du contrat peut appliquer l’abattement de 152 500 €.

 

Cas concret : Paul est le bénéficiaire d’un contrat vie-génération qui abrite 300 000 €. Un premier abattement de 20 % est appliqué, ce qui représente la somme de 60 000 €. Sur les 240 000 € restants, l’abattement de 152 500 € est ensuite réalisé. Sur les 300 000 € de départ, il ne reste donc plus que 87 500 € soumis aux droits de succession.
Dans le cadre d’une assurance vie classique, la décote de 20 % n’aurait pas eu lieu, le montant imposable aurait donc été de 147 500 €.

 

Des contrats qui se multiplient
Les contrats vie-génération conquièrent petit à petit de nouveaux assureurs et établissements bancaires. Ils sont par exemple disponibles chez Allianz, LCL, Crédit Agricole… Ils sont cependant, pour le moment, principalement investis sur des petites et moyennes entreprises, rarement sur de l’immobilier social et presque jamais sur le secteur de l’économie sociale et solidaire.

 

Des contreparties

 

Cet avantage n’est pas tout à fait gratuit. Le contrat vie-génération est assorti d’une obligation : être investi à 33 % au minimum sur certains secteurs de l’économie.

L’Etat en a effet construit avec le contrat vie-génération un outil pour financer les ETI (entreprises de taille intermédiaire), le logement social locatif ou intermédiaire ainsi que l’économie sociale et solidaire.

Des secteurs qui ont des rendements souvent plus faibles par rapport aux investissements que l’on trouve dans les assurances vie classiques et qui sont également plus risqués. Il n’y a pas non plus de garantie du capital, comme cela peut être le cas avec un contrat d’assurance vie en euros. 

 

Pourquoi est-il important de comparer les contrats d'assurance vie ?
Les contrats d'assurance vie varient beaucoup de l'un à l'autre, entre les taux pratiqués et les supports d'investissement sélectionnés. N'hésitez pas à suivre nos conseils et comparer les différents contrats d'assurance vie afin de maximiser vos rendements. 

Ingrid Labuzan

 

*Toutes les offres sur cette page sont suceptibles d'évoluer. Seules les conditions proposées par les marques sur leur site font foi.

Comparez les assurances vie jusqu'à 3,60 % de rendement

Le mail conso intelligent

Recevez tous les 15 jours la newsletter conso de Choisir.com