x

En poursuivant la navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin d’améliorer votre expérience. Paramétrer les cookies et en savoir plus.

Qui est concerné par l'augmentation des pensions de retraite au 1er octobre 2017 ?

Retraite

Après une longue période de stagnation de trois années, les retraités bénéficieront d'une augmentation de leur pension de retraite dès le mois d'octobre, à hauteur de 0,8 %.

 

Une hausse annoncée

 

Le ministère de l'Economie et des Finances a confirmé le taux d'augmentation de la pension de retraite de la Sécurité Sociale (retraite de base). Désormais, à partir du 1er octobre prochain, celle-ci sera augmentée de 0,8 %.

 

"Tous les régimes alignés (RSI, régime général, indépendants et agriculteurs) sont concernés par cette hausse."

 

Pour la première fois en 3 ans, les montants sont augmentés en parallèle aux prévisions d'inflation annoncée pour l'année prochaine. Une situation qui ne s'est pas produite jusqu'en 2016, avec une inflation stagnante.

En parallèle, à cause des contraintes budgétaires, le gouvernement n'a pas pu manifester de soutien pour revaloriser les pensions.

La Commission des comptes de la Sécurité sociale, dans un rapport datant de juillet dernier, a prédit une hausse des pensions en parallèle à l'évolution de l'indice des prix à la consommation. D'abord évalué à 0,9 %, le taux est finalement arrêté à 0,8 %.

 

La CSG en augmentation en parallèle

 

Si cette annonce de hausse de la pension est une bonne nouvelle pour les seniors, il n'est pas possible de faire l'impasse sur une mesure décidée en parallèle par Bercy, à savoir l'augmentation de la CSG en 2018.

En effet, il a été annoncé que la Contribution Sociale Généralisée augmentera de 1,7 % dès l'an prochain.

 

Cas concret : Pour un retraité bénéficiant d'une pension de retraite de 3000 € / mois, la CSG se monte dans ce cas à 50 € / mois (soit 600 € / an). Une estimation faite par FiDroit, société indépendante qui prodigue des conseils aux acteurs professionnels du patrimoine.

 

Cette décision a de quoi déplaire aux organisation syndicales, dont neuf d'entre elles ont appelé à une manifestation générale le 28 septembre. Elles demandent aux retraités de les y rejoindre pour s'opposer à cette hausse de la CSG.

 

Pas d'augmentation pour tous

 

Certains salariés du privé ne pourront toutefois pas bénéficier de l'augmentation de la pension de retraite, en particulier ceux qui cotisent à l'Agirc-Arcco.

Cette décision résulte d'un accord pris en 2015 par les partenaires sociaux, et qui comporte précisément une sous-indexation des pensions durant trois ans, à hauteur d'un point inférieur au taux d'inflation effectif.

Toutefois, le gouvernement tient à progresser, pour tenir l'une des promesses de campagne d'Emmanuel Macron. En effet, il s'agit là d'augmenter le seuil des pensions de retraites à 900 € au minimum, d'ici la fin du quinquennat.

Un vœu qui nécessite d'augmenter les pensions des 433 000 personnes concernées à raison de 100 € / mois. Pour le moment, le premier ministre n'a pas confirmé une telle hausse au cours de la Déclaration de politique générale, au mois de juillet.

Stephanie H.

 

*Toutes les offres sur cette page sont suceptibles d'évoluer. Seules les conditions proposées par les marques sur leur site font foi.

demandez un bilan gratuit et personnalisé pour votre retraite

Le mail conso intelligent

Recevez tous les 15 jours la newsletter conso de Choisir.com