x

En poursuivant la navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin d’améliorer votre expérience. Paramétrer les cookies et en savoir plus.

Prêt à taux zéro : peut-être pouvez-vous enfin en bénéficier !

ptz

En octobre dernier, le gouvernement faisait part de son intention de faire évoluer les règles du prêt à taux zéro. De nouveaux ajustements qui sont applicables dès cette année. 

 

La Loi de Finances 2015 s’est penchée sur le prêt à taux zéro, dont les contours ne cessent décidemment d’être revus. 
 

« Le prêt à taux zéro (PTZ) s'adresse aux personnes, sous conditions de ressources, souhaitant acquérir leur 1ère résidence principale. Ce logement doit être neuf, mais le PTZ peut aussi parfois financer certains logements anciens. Le PTZ ne finance qu'une partie de l'opération et doit être complété obligatoirement par d'autres prêts immobiliers et éventuellement des apports personnels. » (source : Service-Public.fr)

 

Des zones en évolution

 

Parce que rien n’est jamais simple, l’obtention du PTZ est réservée aux primo-accédants et – en théorie – aux logements neufs. Elle est fonction des revenus, du nombre de personnes composant le foyer et du lieu d’achat du logement. Et là, les choses changent régulièrement.

Les villes sont classées par zones, rendant l’obtention du PTZ plus ou moins aisée.

Cette année, cette grille de zones est modifiée. Le but : favoriser les lieux de résidence des classes modestes et moyennes.

Dans certaines villes, le plafond de ressources minimum pour toucher le PTZ est donc relevé et le montant octroyé augmenté.

Depuis octobre 2014, moment où a été présenté le projet de Loi de Finances 2015, 1 170 zones ont été surclassées et 670 ont été déclassées. 

 

Un soupçon d’ancien

 

L’octroi d’un PTZ avait été limité aux logements neufs en 2012, mais, comme le montre la définition du ministère des Finances, une petite brèche a été ouverte en direction de l’ancien.

La condition est géographique.

En effet, seul un nombre restreint de communes rurales sont concernées par cette possibilité, communes ayant besoin de redorer leur attractivité (voir la liste des communes concernées).

Contrainte supplémentaire, il faudra en plus faire dans les 3 ans suivant l’achat des travaux dans le logement. 

L’obtention d’un PTZ relève donc toujours du parcours du combattant, mais un parcours que les Français sont un peu plus nombreux à pouvoir entreprendre cette année. 

 

Plus d'information sur le site service-public.fr

Ingrid Labuzan

 

*Toutes les offres sur cette page sont suceptibles d'évoluer. Seules les conditions proposées par les marques sur leur site font foi.

comparez les crédits immo auprès de plus de 100 banques

Le mail conso intelligent

Recevez tous les 15 jours la newsletter conso de Choisir.com