x

En poursuivant la navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin d’améliorer votre expérience. Paramétrer les cookies et en savoir plus.

Comment compléter vos revenus pendant l'euro 2016 grâce à votre appartement ?

euro 2016

Du 10 juin au 10 juillet prochain, la France va vivre au rythme de l'Euro 2016. Un rendez-vous immanquable pour les amateurs de Football, venus de toute l’Europe pour encourager leur équipe nationale. Une bonne nouvelle également pour les propriétaires d’appartements ou maisons situés dans les villes ayant la chance d’accueillir les matchs. Car voilà une très bonne occasion de gagner facilement de l’argent avant de partir soi-même en vacances.

 

L’Euro va se dérouler dans plusieurs villes de France : Bordeaux, Lens, Lille, Lyon, Marseille, Nice, Paris, Saint-Denis, Saint-Etienne, Toulouse. Les habitants de ces dix villes tiennent donc l’opportunité de louer plus facilement et à des tarifs plus élevés leur logement au cours de la compétition. A condition de suivre quelques règles de prudence pour que cette expérience ne se transforme pas en galère.

 

Trouvez un locataire en quelques clics 

 

Le moyen le plus « tendance » pour louer facilement son appartement est de le proposer sur des plateformes spécialisées. Leur avantage : elles sont très consultées par les étrangers.

On pense bien entendu à Airbnb, mais ce n’est pas la seule. Vous pouvez également proposer votre bien sur des sites comme Homelidays, Wimdu ou Housetrip.

L’utilisation est simple : des photos et un descriptif de votre appartement, un prix, et vous recevez les demandes de location de la part des membres. C’est ensuite le site qui prend en charge la transaction, en prenant au passage une commission.

Si ça ne vous rassure pas, vous avez toujours la possibilité de passer par une agence immobilière. Elle pourra vous aider à déterminer le juste prix de location pour votre bien.

 

Comment fixer le prix de son appartement ?
Si vous choisissez de louer sur une plateforme, comparez votre bien avec les autres qui sont disponibles en même temps, ayant un profil similaire. Cela vous donnera une fourchette indicative. Sachez aussi que vous pouvez faire une remise pour les séjours longue durée.

 

Cas concret : Un logement de 4 personnes dans le 10ème arrondissement se loue en moyenne plus de 150 € par nuit ! Autrement dit, en partant 6 jours en vacances sur cette période, vous pouvez obtenir de votre bien immobilier jusqu'à 900 €. De quoi bien profiter de vos vacances...

 

Comment éviter les ennuis ?

 

En louant votre logement vous prenez certains risques, dont il est toutefois possible de se prémunir au mieux :
 

  • d’une dégradation de votre appartement : Voilà pourquoi vous pouvez demander une caution ou un dépôt de garantie au locataire.
     
  • de tracas avec vos voisins : Certaines copropriétés interdisent la location courte durée. Consultez votre règlement de copropriété si vous voulez vous épargner une discussion désagréable à votre retour.
     
  • d’ennuis avec votre mairie : Les villes n’apprécient pas trop les propriétaires qui tenteraient de faire de la location de leur bien un vrai fonds de commerce. Si le bien que vous louez n’est pas votre résidence principale, vous êtes obligé de remplir une déclaration en mairie, de location d’un meublé de tourisme. De plus, si cette résidence secondaire se situe à Paris, dans les Hauts-de-Seine, en Seine-Saint-Denis, dans le Val-de-Marne ou dans une commune de plus de 200 000 habitants (plus certaines de 50 000), la mairie doit vous fournir une autorisation pour louer. Si vos locataires sont étrangers, vous devrez leur faire remplir une fiche de renseignements (nom, prénom, nationalité, date et lieu de naissance, adresse, numéro de téléphone et mail, date d’arrivée et de départ). A conserver pendant 6 mois.
     
  • de problèmes avec le fisc : Si vous passez par une plateforme telle qu’Airbnb, elle prélève directement la taxe de séjour et la reverse à l’Administration. Et si votre location est très occasionnelle et se résume à la seule période de l’Euro, vous n’aurez pas de déclaration supplémentaire à faire aux impôts. Si d’aventure vous prenez goût à la location et qu’elle devient plus régulière, vous devrez en revanche déclarer les sommes perçues dans la rubrique Bénéfices industriels et commerciaux (BIC). Ils seront pris en compte dans votre impôt sur le revenu.

 

Échangez vos maisons !
Si ce n’est pas la location qui vous tente, avez-vous pensé à un échange de maison ? De quoi investir l’appartement d’un Berlinois ou d’un Londonien, ou peut-être une maison au bord de la mer en Espagne…

Ingrid Labuzan

 

*Toutes les offres sur cette page sont suceptibles d'évoluer. Seules les conditions proposées par les marques sur leur site font foi.

Comparez et économisez sur votre assurance habitation

Le mail conso intelligent

Recevez tous les 15 jours la newsletter conso de Choisir.com