x

En poursuivant la navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin d’améliorer votre expérience. Paramétrer les cookies et en savoir plus.

Comment bien choisir son contrat obsèques ?

contrat obsèques

Le contrat obsèques a pour objectif de régler avant son décès le financement de son enterrement ainsi que toutes les formalités nécessaires. Un moyen de soulager ses proches le moment venu. Il est possible d’opter pour un contrat en capital ou un contrat en prestations. Comment choisir ? Nous vous aidons à y voir plus clair.

 

4000 euros. C’est le coût moyen des obsèques comprenant les frais de pompes funèbres (cercueil, porteurs, véhicule...) mais aussi les soins de conservation, les frais de culte… Une somme que les héritiers ont parfois du mal à réunir. Lorsque le défunt a pris ses dispositions et épargné pour financer ses obsèques, cela peut donc faire toute la différence.

Soulignons dès maintenant que le contrat obsèques et le contrat assurance décès sont deux produits différents. Ce dernier permettra à un bénéficiaire de recevoir un capital lors de votre décès, mais sans aucune obligation d’affecter la somme au financement de vos obsèques.

 

Deux types de contrats obsèques

 

Le principe du « contrat en capital » est le suivant : l’épargnant prévoyant décide de souscrire un capital auprès d’un assureur ou d’une banque par exemple, pour un montant forfaitaire qui permettra de financer ses obsèques.

Le deuxième type de contrat, « en prestations », plus ou moins personnalisable selon la formule choisie, offre la possibilité à l’assuré d’ajouter à l’avance des prestations funéraires telles que :

  • le choix du type de cercueil (avec gravures, moulures…)
  • la tenue que porteront les porteurs, si vous en désirez
  • le type de fleurs
  • la personnalisation de la pierre tombale, que vous pouvez même dessiner si vous le souhaitez
  • la désignation d’un psychologue

Pour ce type de contrat, il faut compter en moyenne entre 4000 et 8000 euros, en fonction des prestations choisies.

Tout dépend donc de votre volonté ou non de tout organiser dans les moindres détails. S’il s’agit juste de financer vos obsèques, le contrat en capital peut tout à fait convenir.

 

2 types de financements
Pour constituer le capital, vous pouvez choisir le paiement d'une prime unique ou le versement de cotisations régulières pendant une période déterminée pour atteindre la sommée souhaitée. Si le capital ne suffit pas à régler la totalité des prestations au jour du décès, les héritiers devront payer la différence.

 

Etre vigilent et en parler à ses proches

 

Avant de signer un contrat obsèques, assurez-vous que les prestations sont bien décrites dans le détail. Vérifiez par exemple si les frais de creusement de fosse ou encore l’achat d’une concession sont compris car ce n’est pas toujours le cas.

Prenez également le temps de parler à vos proches des dispositions que vous avez prises.

En effet, les prestations inscrites dans le contrat qui n’auront pas été réalisées (par exemple la toilette et l’habillage pourront finalement avoir été faites par le personnel hospitalier et non l’opérateur funéraire) devront être remboursées à la famille.

Le plus sûr est de faire une copie de votre dossier et de la transmettre à un proche de confiance qui s’assurera que tout est respecté.

Enfin, sachez que vous avez le droit d’apporter des modifications à votre contrat à tout moment concernant la nature des obsèques, le contenu des prestations ou même l’opérateur désigné. Le contrat fera l'objet d'un avenant pour être adapté aux nouvelles conditions.

Ingrid Labuzan

 

*Toutes les offres sur cette page sont suceptibles d'évoluer. Seules les conditions proposées par les marques sur leur site font foi.

Plus d'articles : Assurance, Assurance obsèques

soulagez vos proches en optant pour l'assurance obsèques

Le mail conso intelligent

Recevez tous les 15 jours la newsletter conso de Choisir.com