Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de publicité et d'analyse, qui peuvent combiner celles-ci avec d'autres informations que vous leur avez fournies ou qu'ils ont collectées lors de votre utilisation de leurs services. Pour en savoir plus et, notamment, pour s'opposer à leur installation, nous vous invitons à consulter notre charte pour la protection des données personnelles. En savoir plus.

Vivre à bord d'un bateau, combien ça coûte ?

Peniche

Vous vivez dans une ville d’eau et rêvez de faire table rase du superflu pour ne vous concentrer que sur l’essentiel ? Si ce mode de vie apporte de réels plaisirs aux adeptes d’une vie moins conventionnelle, il s’accompagne d’un coût qu’il vaut mieux cerner avant de prendre sa décision. Comme pour une habitation classique, être propriétaire ou même locataire d’un bateau implique de devoir faire face à des frais et taxes diverses. Le point en bref par choisir.com.

 

Existe-t-il des agences pour acheter un bateau ?

 

De plus en plus de stars abandonnent tout pour vivre sur une péniche. Pierre Richard sillonne la Seine sur sa péniche, à la rencontre des côtiers, et nage dans le bonheur. Mais comment faire de meme ?

Il existe un certain nombre de sites spécialisés qui se consacrent à la vente de bateaux. Neufs ou d’occasion, vous avez la chance de découvrir divers modèles pour des prix très variés.

Mais le plus important est de savoir de quoi vous avez besoin afin d’établir un véritable cahier des charges. Prenez le temps d’en parler et de voir ce sont vous avez réellement besoin.

Dans tous les cas, ne faites pas l’impasse sur l’entretien, un passage obligé et crucial lorsque vous êtes propriétaire d’un bateau. Et pourquoi pas apprendre vous-même à entretenir votre coque ?

 

Peut-on souscrire un crédit immobilier ?

 

Acheter un bateau, c’est un bel investissement. Si c’est relativement moins cher à l’achat qu’une maison, encore faut-il avoir suffisamment de liquidités pour investir. Comment obtenir un prêt ?

Selon la loi qui régit les résidences principales, il est tout à fait possible d’investir dans un bateau pour résidence principale et non dans une maison ou un appartement.

Au même titre qu’un camping-car ou qu’un mobil-home, vous pouvez demander un crédit pour un bateau ou une péniche à condition de convaincre votre banquier qu’il s’agit d’une bonne affaire.

Pour cela, mieux vaut opter pour un bateau neuf car l’occasion rend toujours les organismes de crédit très frileux. Un défaut d’entretien et le bateau ne vaut plus rien...

 

Où amarrer votre bateau ?

 

Habiter à l’année dans un port permet d’être « plongé » en permanence dans cette ambiance spécifique. Si vous souhaitez naviguer, même très occasionnellement, le bateau doit être enregistré et ainsi obtenir une carte de circulation valable 10 ans. 

Pour un bateau à moteur de plus de 6 chevaux, le permis est obligatoire, qu’il s’agisse d’une navigation en mer ou rivière.

Les coûts d’amarrage d’un bateau sont également à prendre en considération. Vous ne pourrez pas laisser votre bateau résidence dériver n’importe où : vous aurez besoin d’un lieu fixe pour vous brancher. Les ports de plaisance vous offrent ces services moyennant finances. 

 

"Entre la Méditerranée et la Manche, les prix oscillent, pour un emplacement simple, entre 2000 et 9000 € pour amarrer votre bateau."

 

En outre, pour la survie de votre bateau, il est conseillé de ne pas le laisser au mouillage toute l’année. Lorsqu’il fait plus froid et plus humide, la plupart des propriétaires de bateaux les remisent dans un hangar protégé, chauffé et au sec.

Là aussi, considérez le coût. Encore une fois, selon où vous vous trouvez, vous pourrez payer entre 300 et 1000 € pour la basse saison.

Ne comptez pas bénéficier immédiatement d’un emplacement dans le port de votre choix. Les places sont très limitées et vous risquez d’attendre plusieurs mois et mêmes années avant de pouvoir occuper l’emplacement attribué.

Suivant les ports, vous pouvez accéder à divers services gratuits ou payants comme la fourniture d’eau et d’électricité.

 

 

Quel impôt sur un bateau en residence ?

 

N’espérez pas qu’en amarrant à l’année votre péniche, ou toute autre embarcation aménagée, en bord de rivière ou de canal, vous allez échapper aux taxes. 

Vous devez tout d’abord obtenir une convention d’occupation temporaire du domaine fluvial. Cette autorisation valable 5 ans s’accompagne du versement d’une redevance annuelle. 

Vous devrez aussi vous acquitter de la taxe d’habitation, de la taxe foncière et de celle d’enlèvements des ordures ménagères. 

Aucun changement n’est à attendre dans l’immédiat ou un avenir proche. Pour les dirigeants politiques successifs, les personnes vivant à l’année sur des bateaux aménagés utilisent les infrastructures et services publics locaux. De ce fait toute exonération est exclue.

 

Faut-il une assurance ?

 

Ce n’est pas obligatoire, certes, mais comme pour une résidence principale, mieux vaut souscrire à une assurance habitation convenable.

S’il venait à arriver quoi que ce soit à votre bateau, vous seriez heureux d’être couvert. Ce n’est pas ce qui coûtera le plus cher. Pour moins de 8 mètres, vous trouverez de quoi assurer votre bateau pour moins de 350 €.

Un assurance responsabilité civile, vol et effraction devrait suffire. Vous n’aurez ainsi pas besoin d’installer un système d’alarme.

 

Bien choisir son assurance habitation
Le choix d'un contrat d'assurance habitation n'est pas une simple affaire de montant de la police à verser. Font partie intégrante du contrat une série de garanties, dont certaines sont assorties de conditions (franchises, délai de carence, etc). Notre comparateur vous propose d’interroger en quelques clics plus de cinquante assureurs différents afin de choisir l'assurance qui vous correspond.

 

Découvrez des familles qui ont déjà passé le cap avec Midi en France :
 

 

Le droit annuel de francisation (DAFN)

 

Franciser un bateau consiste à le considérer comme relevant du droit français en lui attribuant un pavillon. Sont concernés les bateaux dont la coque présente une longueur supérieure à 7 mètres ou dont la puissance du moteur est supérieure à 22 CV.

Le droit de francisation est payé par le propriétaire du bateau puis en début de chaque année. Le coût de cette taxe varie en fonction de la longueur de la coque :

  •   77 € : De 7 à moins de 8 mètres
  • 105 € : De 8 à moins de 9 mètres
  • 178 € : De 9 à moins de 10 mètres
  • 240 € : De 10 à moins de 11 mètres
  • 274 € : De 11 à moins de 12 mètres
  • 458 € : De 12 à moins de 15 mètres
  • 886 € : De 15 mètres et plus

Un abattement peut être appliqué sur le DAFN en fonction de l’âge du bateau :

  • 33 % : pour un bateau âgé de 10 à 20 ans
  • 55 % : pour un bateau âgé de 20 à 25 ans
  • 80 % : pour un bateau âgé de plus de 25 ans

 

Bon à savoir : Le nouvel impôt sur la fortune immobilière (IFI) instaure une majoration du droit de francisation pour les bateaux dont la longueur de coque est supérieure à 30 mètres.

 

Les frais de réparation et d’entretien

 

Comme pour une habitation sur la terre ferme, un bateau demande un entretien minimal. Plusieurs parties sont concernées en allant de l’étanchéité de la coque à la mécanique ou l’accastillage s’il s’agit d’un voilier.

Le coût de l’entretien constitue un poste majeur du budget d’un bateau, ce qui incite de nombreux propriétaires à en assurer le maximum. Le coût peut ainsi être réduit pour un bateau de 12 mètres de 4  000 à 1  000 €.

S’ajoute un accident toujours possible, ce qui implique une réparation associée à une éventuelle mise en cale sèche et donc des dépenses non négligeables.

 

L'avis de Choisir.com

 

En cumulant les divers aspects financiers, il est aisé de constater que vivre sur un bateau ne peut en aucun cas être dicté par la vision d’économies par rapport à une habitation classique. Il s’agit d’une volonté de vivre autrement, ce qui dès lors n’a plus de prix.

Stephanie H.

comparez les crédits immo auprès de plus de 100 banques

Le mail conso intelligent

Recevez tous les 15 jours la newsletter conso de Choisir.com