x

En poursuivant la navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin d’améliorer votre expérience. Paramétrer les cookies et en savoir plus.

L'arrivée des fonds de pension en France va-t-elle modifier votre retraite ?

retraite

Le système de retraite français est basé sur le principe de la répartition, contrairement au système américain, qui repose sur la capitalisation. Il a d’ailleurs donné naissance à des géants nommés fonds de pension, qui assurent la gestion financière de l’épargne destinée à financer les retraites. Si la création de fonds de pension en France a longtemps été violemment débattue, la question semble cependant en voie d’être tranchée, avec l’arrivée de fonds de pension « à la française. »

 

Qui est concerné ?

 

Les fonds de pension vont être autorisés en France et devraient être mis en place d’ici la fin de l’année. C’est du moins ce que prévoit le projet de loi Sapin présenté le 31 mars dernier.

Alors allez-vous être concerné par leur arrivée et quelles conséquences cela peut-il avoir sur votre retraite ? En réalité, les incidences seront minimes, voire nulles. Tout dépend si vous avez ou non souscrit une retraite complémentaire.

En effet, ces fonds de pension ne concerneront que les retraites complémentaires privées, proposées par les assureurs et les organismes de prévoyance. Le système de retraite de base n’est donc pas touché.

 

Comment cela affecte-t-il les retraites complémentaires ?

 

La cotisation à une retraite complémentaire est facultative. Les organismes qui touchent l’épargne sont donc chargés de la faire fructifier, en l’investissant. Jusqu’ici, les possibilités d’investissement étaient relativement réduites.

Ce que ce statut de fonds de pension à la française prévoit, ce sont des opportunités plus larges d’investissement pour les établissements traditionnels proposant des sur-complémentaires.

Désormais, l’épargne pourra être placée à plus long terme et sur des produits plus risqués, notamment des actions. Autre changement, les investissements vers les entreprises de croissance et innovantes seront également facilités.

L’objectif : permettre de lisser le risque grâce à un horizon d’investissement plus long, tout en augmentant les possibles rendements, notamment grâce à des investissements sur des secteurs porteurs.

Certes, ceux-ci sont également plus risqués, toutefois l’allongement de la durée d’investissement permet de limiter la volatilité subie par les placements.

 

  
 

L'avis de Choisir.com

 

Au final, l’arrivée de ces fonds de pension à la française ne changera donc rien ou presque pour les retraités. Ce geste est plutôt destiné aux assureurs et organismes de prévoyance, afin de leur apporter plus de flexibilité et de diversification. On peut espérer que cela se traduise par des rendements plus élevés, mais il est à prévoir qu’une longue période de temps s’écoule avant que les cotisants à ces retraites en perçoivent les bénéfices. Le vrai enjeu est donc de redonner du souffle à l'économie réelle qui pourrait profiter d'un flux de placement de plus d'une centaine de milliards en provenance de ces fonds.

 

 

 

Les fonds de pension vous intéressent ?
Tenez-vous informé de leur mise en place grâce à notre Mail Conso Intelligent !

Ingrid Labuzan

 

*Toutes les offres sur cette page sont suceptibles d'évoluer. Seules les conditions proposées par les marques sur leur site font foi.

demandez un bilan gratuit et personnalisé pour votre retraite

Le mail conso intelligent

Recevez tous les 15 jours la newsletter conso de Choisir.com