x

En poursuivant la navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin d’améliorer votre expérience. Paramétrer les cookies et en savoir plus.

Nouvelle Renault Twingo : audacieuse, originale et innovante

Nouvelle Renault Twingo

Véritable star lors du salon de Genève en mars dernier, la Nouvelle Renault Twingo, troisième du nom, renouvelle 20 ans après son aînée, le slogan phare de la marque Renault : « Changeons de vie, changeons d’automobile ». Cette 3e génération marque un tournant radical dans l’histoire du véhicule en étant dotée de 5 portes, d’un bloc trois-cylindres à essence et surtout d’une propulsion à moteur arrière, ce qui lui confère une architecture « tout à l’arrière ». Proposée en 6 coloris, 3 finitions et 2 motorisations à essence, la Nouvelle Twingo fait preuve d’audace, d’originalité et d’innovation pour conquérir de nouveaux clients jeunes et urbains.
 

Dynamique, innovante et ludique, la Nouvelle Twingo surfe sur le « capital sympathie » de sa célèbre aînée, la première du nom. Sur ce segment de marché fortement concurrentiel des mini-citadines, sa principale fonction sera de conquérir de nouveaux clients jeunes et urbains.

Pour cette Nouvelle Twingo, Renault s’est inspiré de la célèbre R5, en y ajoutant une grande dose d’innovations audacieuses tout en conservant les qualités de la première Twingo.

Au niveau esthétique, ses principaux atouts sont sa planche de bord avenante avec ses plastiques durs et colorés, les nombreux choix de personnalisation et ses couleurs flashy.

Au niveau des innovations, ses atouts résident dans sa propulsion à moteur arrière, son bloc moteur essence, son habitabilité, ses 5 portes et sa technologie embarquée (R&GO et R-Link Évolution).

Le style est réussi et l’ambiance se veut joviale et ludique. La nouvelle Twingo bénéficie de fraîcheur, de dynamisme et d’agilité sur son terrain de prédilection : la ville.

 


 

Propulsion à moteur arrière
 

L’argument le plus audacieux de la Nouvelle Twingo réside dans la propulsion à moteur arrière. Jusqu’à maintenant, ce choix se faisait uniquement sur les voitures de sport et les biplaces. Ce choix technique n’existait plus depuis la disparition de la R10 dans les années 1970. Cela lui confère donc une architecture « tout à l’arrière », comprenant également des roues arrière motrices. Ce choix de propulsion à moteur arrière présente plusieurs avantages. Cela permet notamment :

  • de gagner de la place sur le train avant,
  • d’améliorer la maniabilité et la sécurité lors des crash-test,
  • d’optimiser l’habitabilité dans un gabarit réduit,
  • de faire des économies sur les coûts de production.

Le choix de Renault est aussi économique. En partageant les coûts d’études d’une nouvelle plateforme inédite, Renault et Daimler réalisent ainsi des économies pour la Nouvelle Twingo et pour les futures productions de Daimler, notamment les prochaines générations de Smart.
 

2 motorisations à essence
 

L’innovation se poursuit en dotant la Nouvelle Twingo de 2 blocs moteurs inédits.

Un trois-cylindres atmosphérique 1.0 SCe (Smart Control Efficiency) de 70 chevaux décliné en 2 versions (avec ou sans Stop&Start).

La version turbo 0.9 TCe 90 chevaux a subi des modifications pour venir se loger sous le plancher arrière avec une inclinaison à 49°. Ainsi, 50 % du moteur a été redéveloppé notamment le circuit de lubrification.

Ces deux blocs se veulent dynamiques et peu gourmands en carburant. Les moteurs seront accouplés à une transmission manuelle ou à la boîte à double embrayage EDC, modifiée pour l’occasion. Pour son lancement, la Nouvelle Twingo ne proposera pas de boîte automatique.
 

Des modifications importantes et ingénieuses
 

La Twingo abandonne sa banquette coulissante et augmente son habitabilité avec 22 centimètres supplémentaires, même si cet ajout ne saute pas immédiatement aux yeux. Les centimètres gagnés à l’avant profitent à l’espace imparti aux jambes des passagers.

Moins longue (3,63 m) que la génération précédente, la Nouvelle Twingo est plus maniable et bénéficie d’une grande agilité. Elle dispose d’un diamètre de braquage de 8,6 mètres, ce qui la dote du meilleur braquage sur le segment des citadines ! Ainsi, elle est facile à conduire et surtout à garer.

La Nouvelle Twingo abandonne également ses légendaires 3 portes pour adopter 5 portes. De ce fait, l’accessibilité est améliorée grâce aux deux portes supplémentaires qui s’intègrent parfaitement bien à la ligne générale. De plus, pour que les portes arrière soient discrètes, Renault intègre leurs poignées dans les montants. Quant aux vitres arrière, elles sont seulement entrouvrables.

 

 

Le coffre réserve donc une surprise du fait que le moteur se situe sous son plancher. Le coffre est doté d’un seuil haut qui en facilite le chargement. Ce qui le différencie nettement de ses rivales :

  • la nouvelle Peugeot 108,
  • la nouvelle Citroën C1,
  • la nouvelle Toyota Aygo (deuxième génération).

Le volume du coffre de 219 litres se trouve en nette diminution par rapport à la génération précédente. Cet inconvénient est compensé par la présence d’un second coffre, placé sous le capot avant, d’une capacité d’une centaine de litres.
 

Une voiture connectée
 

Le R&GO, l’application gratuite de Renault, comprend le GPS avec une mise à jour gratuite de la cartographie de la France pendant 2 ans et l’Info Trafic pendant un an et les zones de danger. Grâce à cette application, le conducteur connecte automatiquement son smartphone à la radio. Ainsi, il peut écouter le contenu de son téléphone et gérer le son grâce aux commandes au volant. Le système affiche aussi des informations du véhicule (compte-tours, consommation de carburant…) et permet d’utiliser le smartphone en mode mains-libres.

Dans le pack Techno, en option, Renault propose le GPS R-Link qui permet de zoomer et de faire défiler les éléments comme sur un smartphone.

 


 

Prix hypothétique à moins de 10 000 euros
 

Commercialisée en septembre prochain, Renault n'a pas encore divulgué le prix de la Nouvelle Twingo pour la France. En revanche, il a annoncé son prix de départ aux Pays-Bas : 9 990 euros. Ce qui correspond à ce que l’on devrait voir également en France. De même, il n’a pas encore révélé les 3 niveaux de gamme correspondants chacun aux 3 finitions.

Côté options, la personnalisation est envisageable. Par exemples, les coques peintes des rétroviseurs et le stripping latéral seront proposés à 95 euros et le toit ouvrant électrique à 895 euros.

 

 

Profitant d’une réalisation sympathique, dotée d’une bonne habitabilité pour un gabarit réduit et d’un design attrayant, la Nouvelle Twingo possède de nombreux atouts pour séduire une clientèle jeune et urbaine. Il faudra encore patienter car la Nouvelle Twingo sera commercialisée en septembre prochain.

Pour en savoir plus, vous pouvez faire une demande d’informations sur le site de Renault.
 

Voici la présentation vidéo de la nouvelle Twingo par Renault : 

 

Crédits photos : renault.fr

Arnauld Delacroix

 

*Toutes les offres sur cette page sont suceptibles d'évoluer. Seules les conditions proposées par les marques sur leur site font foi.

réservez gratuitement votre essai auto en concession

Le mail conso intelligent

Recevez tous les 15 jours la newsletter conso de Choisir.com