Appelez un conseiller spécialisé pour vos démarches

Nos experts énergie vous aident à économiser jusqu'à 200 € sur votre facture gaz et électricité

09 74 59 19 97

appelez-nous gratuitement

09 74 59 19 97

appelez-nous gratuitement

Est-il rentable d'investir dans des panneaux solaires pour produire son électricité ?

panneaux solaires

L’utilisation de l’énergie solaire est une solution efficace pour faire des économies. C’est notamment pour cela que de plus en plus de français ont opté pour l’énergie solaire comme énergie de fond. À présent, ils se concentrent davantage vers l’installation de panneaux solaires pour produire de l’électricité. Investissement intelligent, mais réclamant un budget important, ces équipements sont-ils rentables ? Et pourquoi cet engouement pour l’énergie verte ? Choisir.com fait le point pour vous.

 

Le coût de l'installation de panneaux solaires

 

Le prix d'une installation photovoltaïque peut sensiblement varier selon le choix des équipements, les difficultés de l'installation, les garanties propres aux panneaux et les charges de fonctionnement ainsi que l’entretien. Au départ, les panneaux solaires étaient chers, mais le prix n’a cessé de diminuer ces 10 dernières années rendant cet investissement rentable. Ce phénomène s’explique par le développement de la technologie.

 

"Il faut compter entre 11 000 € et 20 000 € pour une installation simple."

 

Actuellement, le prix des panneaux solaires est compris entre : 11  000 et 14  000 euros pour une puissance 6 kwc, 16  000 à 20  000 euros pour 9 kwc. À la différence des anciens coûts, ce tarif englobe les démarches administratives, le matériel, l’installation, le raccordement et aussi la mise en marche. Le prix ne comprend pas la chaudière d'appoint. Dans le prix, on compte environ 25 % d'éléments de montage et de pose, 15 % pour l'onduleur et 60 % pour les panneaux solaires. La pose de systèmes de panneaux solaires photovoltaïques dotés de modules intégrés en toiture implique un surcoût d'environ 11 % par rapport au système avec modules PV posés. La différence est due aux différents accessoires complémentaires ainsi qu'à la main d'oeuvre nécessaire pour procéder à l'étanchéité de la toiture.

 

Combien vaut le coût de fonctionnement ?

 

Outre le prix d’achat des panneaux, vous devez inclure les dépenses liées à l’entretien, le remplacement de l’onduleur et le TURPE. En général, ces équipements ont besoin d’être nettoyés à une fréquence régulière par un professionnel quand le degré d’inclinaison est faible.
En décidant de vendre le surplus de votre production, vous êtes assujetti au paiement du Tarif d’Utilisation des Réseaux publics d’Électricité ou TURPE. Le montant de cet impôt est compris entre 25 et 40 euros par an. Enfin, vous devez prévoir le remplacement de votre onduleur tous les 10 ans pour jouir d’un courant alternatif en permanence.

 

Les aides disponibles

 

Les panneaux photovoltaïques ne sont plus éligibles au crédit d’impôt, néanmoins les panneaux aérovoltaïques le sont. Ils fournissent à la fois de l’électricité et de l’eau chaude en faisant circuler l’eau dans des canalisations chauffées par le soleil. 

Les montants du crédit d’impôt sont alors plafonnés à 30 % du coût total de l’équipement avec un maximum de 8 000 € pour une personne seule et 16 000 € pour un couple.

 

La production des panneaux solaires

 

Deux critères interfèrent dans le calcul de la rentabilité des panneaux :

  • Les conditions d’ensoleillement de la toiture,
  • La puissance crête du panneau.

Lorsque le panneau accueille un ensoleillement de 1000 watts par m2 à une température de 25°C, une orientation vers le sud et une inclinaison de 35°, il est capable de produire la puissance idéale pour un logement.
Pour une famille composée de trois personnes qui se chauffent à l’électricité, elle consomme 10  000 kWh par an. La production d’un panneau de 9 kWc est comprise entre 8  000 et 12  600 kWh par an, un volume largement suffisant. 

 

"En hiver, les panneaux solaires continuent de fonctionner avec la lumière."

 

En effet, le froid n'altère aucunement les performances de l'installation. Il est seulement impératif d'avoir de la lumière pour que le panneau puisse produire de l'énergie. C'est d'ailleurs pour cela qu'ils ne fonctionnent pas la nuit.

 

Est-ce une solution rentable ?

 

On appelle rendement photovoltaïque le rapport entre la puissance produite par le panneau et la puissance du rayonnement qui est capté. En fonction des technologies choisies, le rendement oscille entre 6 et 20 %. Certaines cellules ne pouvant pas dépasser le taux de 10 %, d'autres en revanche (comme les cellules monocristallines) ont un taux de rendement allant de 12 à 20 %. Il est donc important de veiller à la bonne inclinaison et orientation des panneaux solaires (sud, incliné à 30 ° par rapport à l'horizontal).

Pour une autoconsommation, l’installation mise en place ne doit pas être sur-dimensionnée si l’on veut éviter de dépasser les besoins de la maison. Ici, le surplus sera revendu à 0,10 euro le kWh et cela n’apporte aucun rendement, car vous devez payer 0,15 euro/kWh à EDF.

On peut dire que le taux d’ensoleillement va définir le rendement annuel et la rentabilité des panneaux. D’après les experts, la partie sud du pays est meilleure en rentabilité. Un logement qui utilise une installation de 6 kWc reçoit un gain de 4  000 à 6  000 euros. Au niveau de la rentabilité financière, on estime qu'un panneau solaire photovoltaïque met une durée de 3 ans pour pouvoir rembourser l'énergie qui a été déployée pour sa fabrication.

Au regard à sa durée de vie, c'est donc une solution énergétique et économique très rentable.

 

La quotidienne revient sur les panneaux solaires :
 

 

La consommation et le stockage

 

Lorsque le soleil rayonne dans le ciel, vous réalisez une consommation directe du producteur au consommateur. Votre génératrice fournit votre électricité à mesure qu’elle la reçoit.

Mais pour contrer les jours de grisaille ainsi que les nuits, il est impératif de posséder des batteries capables d’emmagasiner l’énergie qui n’a pas été consommée dans la journée.

Les batteries d’aujourd’hui sont toujours plus petites et plus performantes, vous permettant de stocker convenablement de l’énergie capable de vous fournir le nécessaire pendant tout l’hiver, jour et nuit, même si vous optez pour un chauffage électrique.

Toutefois, ces batteries sont chères et ont une durée de vie d'environ 10 ans. Attention, l’utilisation de batterie n’est autorisée par la législation française que si vous vivez dans une zone isolée où le raccordement à l’électricité n’a pas encore été mis en place.

Votre consommation doit rester raisonnable : pensez à éteindre régulièrement les lumières lorsque vous n’en avez pas besoin et à ne pas surchauffer les pièces, surtout les chambres : mieux vaut porter un pull que de saturer l’air de chaleur.

Pensez, avant toute installation, à bien calculer votre consommation afin de ne jamais être en manque. Calculez également les jours d’ensoleillement de votre région et le nombre approximatif de jours où vos panneaux ne pourront pas faire de réserves.

 

Des avantages écologiques et économiques

 

Tant du point de vue idéologique qu'écologique, le panneau solaire est une installation d'énergie renouvelable qui fait ses preuves au fil du temps. C'est une installation qui est à la portée de tous, permettant de réduire la consommation d'énergie et de contribuer au développement des recherches sur les énergies renouvelables. C'est une façon d'investir dans la production électrique du pays, en adoptant un fonctionnement qui n'émet aucune pollution. En effet, en plus de ne pas déployer de CO2, le panneau solaire ne crée aucune pollution sonore et n'implique aucune manipulation particulière.

La durée de vie d'un panneau photovoltaïque est estimée à environ 25 ans. Tous les 10 ans, il faut cependant envisager de changer l'onduleur. La perte d'efficacité des panneaux solaires est lente, pour arriver à 25 % à la fin de leur vie. Certains panneaux n'atteignent pas cette longévité, mais parviennent à 15 ans généralement. Une fois qu'ils ne sont plus exploitables, les panneaux photovoltaïques peuvent être recyclés. Certains de leurs composants peuvent en effet être réutilisés, en particulier le cadre en aluminium, les cellules, le verre, les connexions de cuivre. La première phase du recyclage consiste à opérer un traitement thermique en brûlant les plastiques. Une fois les cellules du verre séparées, elles sont recyclées dans la filière classique. Puis la deuxième phase de recyclage, chimique, a pour but d'extraire les matériaux secondaires suite à un broyage.

Le volume de déchets est ainsi réduit et les matériaux peuvent retrouver une nouvelle utilité.

 

Notre spécialiste vous aide

Déménagement, résiliation, litige, coupure, devis personnalisé, question sur votre facture, le spécialiste énergie de Choisir.com vous aide par téléphone !

 
Stephanie H.

bilan personnalisé pour vos rénovations energétiques

Rénovation énergétique