x

En poursuivant la navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin d’améliorer votre expérience. Paramétrer les cookies et en savoir plus.

Quels sont les frais qui se cachent derrière votre contrat d'assurance vie ?

les frais d'un contrat d'assurance vie

Alors qu’une baisse du taux du livret A semble une nouvelle fois d’actualité, les produits d’épargne à fort rendement sont plus attractifs que jamais ! En tête, l’assurance vie, qui combine des avantages fiscaux aux possibilités de performance. Mais pour vraiment juger de son attrait et de son potentiel, gare à ne pas oublier de prendre en compte les frais.

 

Un contrat d’assurance vie s’assortit d’un ensemble de frais, qui peuvent grever sa performance et le capital que l’on touche au terme du contrat.

D’où l’utilité de comparer les contrats entre eux et de prendre en considération chaque type de frais, car certains ont tendance à revenir – un peu trop – souvent.

 

1. Les frais de souscription

 

Ce sont les frais perçus à la signature du contrat, en contrepartie de la commercialisation du contrat. Ils ne sont exigés qu’une seule fois et sont très variables d’un établissement à l’autre.

Ainsi, la gratuité prévaut dans la majorité des souscriptions en ligne. Toutefois, les frais d’entrée peuvent représenter parfois jusqu’à 3 % du montant versé sur l’assurance vie.

Sachant qu’en 2014, le rendement moyen d’une assurance vie en euros a été de 2,5 % et de 4,7 % pour les supports en unités de compte (Fédération Française de l’Assurance), il peut donc en coûter la première année d’intérêts.

De tous les frais liés à l’assurance vie, ce sont les plus facilement négociables. L’idéal est de ne pas dépasser 1,5 % du capital déposé.

 

Pourquoi est-il important de comparer les contrats d'assurance vie ?
Les contrats d'assurance vie varient beaucoup de l'un à l'autre, entre les taux pratiqués et les supports d'investissement sélectionnés. N'hésitez pas à suivre nos conseils et comparer les différents contrats d'assurance vie afin de maximiser vos rendements. 

 

2. Les frais de gestion

 

Cette fois-ci, le prélèvement est annuel. Les frais de gestion rémunèrent le gestionnaire de l’assurance vie. Ils sont calculés en fonction des sommes versées sur le contrat et sur les intérêts.

Il est recommandé de ne pas souscrire un contrat pour lequel ils seraient supérieurs à 1 %. Ils sont inférieurs pour les contrats en euros (0,6 % environ) par rapport à ceux en unités de compte, demandant une gestion plus active (0,9 % environ). 

Pour des frais de gestion élevés, exigez en contrepartie des conseils très spécialisés et performants en matière de gestion.

Car il ne faut jamais oublier que ces frais annuels ont des répercussions directes sur la performance engrangée.   

 

3. Les frais de versements

 

Ils sont également appelés frais d’entrée et sont prélevés à chaque versement de capital sur le contrat, il est donc préférable de regrouper ces deniers.

Il est de plus en plus aisé de s’en affranchir, car ils n’ont que rarement cours pour les contrats en ligne.

 

4. Les frais d’arbitrage

 

Ils s’appliquent à chaque changement de support d’investissement, au sein des contrats multi-supports. Ils peuvent prendre la forme d’une somme forfaitaire ou d’un pourcentage. Il est recommandé de se situer sous la barre de 1 %.

Si les sommes en jeu sont importantes, il est généralement plus économique d’opter pour un forfait que pour un pourcentage.

Certains assureurs proposent un nombre annuel de changements d’allocation gratuits, allant généralement de 1 à 3. Il est également possible de trouver certains contrats en ligne sans frais d’arbitrage.

 

5. Les frais de sortie anticipée

 

Ils s’appliquent lorsque l’on souhaite rompre un contrat ayant été souscrit il y a moins de 10 ans. Ces frais sont plafonnés à 5 %. Ils sont négociables, voire inexistants chez de nombreux assureurs.

Pour une négociation fructueuse, l’idéal est de déposer une somme importante dès le départ, de faire valoir des versements réguliers ou encore d’ouvrir plusieurs contrats en même temps, par exemple pour d’autres membres de sa famille.  

 

  
 

L'avis de Choisir.com

 

Avec la concurrence des contrats en ligne, il est aujourd’hui possible de s’affranchir de nombreux frais de l’assurance vie. De manière générale, il est possible de faire sauter les frais liés au fonctionnement (souscription, versement, arbitrage, changement de mode de gestion ou encore sortie). Il est en revanche plus difficile d’échapper aux frais de gestion, d’où leur importance. Idéalement, il faut essayer de les contenir sous la barre de 8,5 %. 

 

 

 

L'assurance vie, combien ça coûte ? :
 

Ingrid Labuzan

 

*Toutes les offres sur cette page sont suceptibles d'évoluer. Seules les conditions proposées par les marques sur leur site font foi.

Plus d'articles : Assurance vie, Épargne

Comparez les assurances vie jusqu'à 3,60 % de rendement

Le mail conso intelligent

Recevez tous les 15 jours la newsletter conso de Choisir.com