x

En poursuivant la navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin d’améliorer votre expérience. Paramétrer les cookies et en savoir plus.

La protection de l'environnement passe aussi par vos investissements sur les marchés

Investissement écologique

D’ici la fin de l’année, la France va accueillir la Cop 21, conférence internationale des Nations Unies destinée à trouver un accord entre les pays afin de réduire le réchauffement climatique. Initiative louable, quoi que trop souvent à portée réduite, en témoignent les résultats des dernières conférences sur le climat. Tandis que les nations cherchent des solutions, est-il possible de privilégier une finance éthique et favorable au climat ?

 

Des fonds d’investissement sur tous les fronts

 

La finance éthique a connu un regain d’intérêt depuis la crise de 2008, notamment avec des fonds ISR (investissement socialement responsable).

Ils suivent des principes éthiques pour juger les entreprises dans lesquelles ils investissement ou exclure certains types d’activité de leur univers d’investissement.

Les critères pris en compte dépassent toutefois le cadre de l’écologie et accordent une large place à la gouvernance des sociétés.

La plupart des asset managers (gérants d’actifs), banques ou conseillers en gestion de patrimoine proposent désormais à leurs clients une gamme de fonds ISR et il est aisé pour un investisseur particulier d’accéder à ces produits.

Il existe également des fonds plus spécifiques, ciblant l’écologie ou le climat. Ainsi, pour lutter contre le réchauffement climatique, pourquoi ne pas investir dans un fonds dédié au financement d’énergies renouvelables ?

L’offre est de plus en plus étoffée et permet d’investir sur des entreprises du secteur des énergies renouvelables (certaines sociétés cotées ont des parcours boursiers très attractifs) ou sur des projets concrets, tel que le développement d’un parc d’éoliennes par exemple.

 

 

Verdir son portefeuille obligataire

 

Les obligations vertes se démocratisent et l’offre disponible est donc en pleine essor.

Les obligations vertes ont été lancées par les institutions internationales, comme la Banque mondiale en 2008, puis reprises par les institutions publiques, comme la Région Ile-de-France. Le principe est le même qu’avec des obligations classiques : trouver des capitaux en émettant des obligations.

La nouveauté réside dans l’utilisation qui est faite de la dette levée : elle est consacrée au financement de projets verts et l’utilisation des capitaux fait l’objet d’un suivi pointilleux et transparent.

Les investisseurs ont rapidement fait preuve d’un appétit solide pour ce type d’obligations, ce qui a conduit les entreprises à se lancer sur ce marché, dont la taille avait triplé en 2014 par rapport à 2013.

Le spécialiste du recyclage de Paprec a ainsi émis ses green bonds, tout comme Unibail-Rodamco, acteur du secteur immobilier.

Toutefois, les engagements de transparence dans la gestion de l’argent et d’utilisation dans des projets écologiques ne sont garantis par aucune autorité extérieure. Il faut donc s’en remettre entièrement à la bonne volonté de l’entreprise lorsque l’on souscrit à une émission obligataire verte.

Une alternative peut être de privilégier les obligations émises par la Banque Mondiale, les Green Growth Bonds, accessibles aux particuliers, notamment grâce à un partenariat avec BNP Paribas. Il faudra toutefois faire preuve de patience et attendre l’ouverture d’une prochaine campagne de souscription.   

 

Comparez les tarifs des bourses en ligne 
Vous aussi, vous souhaitez investir en faveur de l'environnement ? Les bourses en ligne vous permettent d'investir et de gérer vos investissements d'Internet et même de votre smartphone. Mais laquelle choisir ? Choisir.com vous propose de comparer les offres afin de choisir celle qui vous convient.

 

Paprec nous explique en image comment fonctionnent les marchés obligataires et le green bond :
 

Ingrid Labuzan

 

*Toutes les offres sur cette page sont suceptibles d'évoluer. Seules les conditions proposées par les marques sur leur site font foi.

Comparez gratuitement les offres de bourses en ligne

Le mail conso intelligent

Recevez tous les 15 jours la newsletter conso de Choisir.com