x

En poursuivant la navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin d’améliorer votre expérience. Paramétrer les cookies et en savoir plus.

Les clés pour réussir sa retraite à l’étranger

retraite à l'étranger

Partir vivre à l’étranger est un rêve que bon nombre caresse, avant d’être rattrapé par la réalité : un travail prenant, l’arrivée d’enfants… Et si, finalement, le moment idéal pour sauter le pas était la retraite ? D'après le Ministère des Affaires étrangères, plus de 200 000 Français de plus de 65 ans auraient déjà fait ce choix.  

 

S’expatrier une fois à la retraite est un projet ambitieux, mais non sans bénéfices. L’objectif est de combiner à la fois douceur de vivre et avantages financiers. Ces derniers peuvent prendre des formes diverses, en fonction du choix de votre destination.

 

Pourquoi partir ? 

 

A chacun ses raisons et surtout ses priorités, mais les motivations se trouvent en général au carrefour entre ces divers arguments. 

 

  • La douceur de vivre

Marre du climat de la Normandie ou d’une vie passée dans les transports en commun parisiens ? Des cieux plus cléments, un hiver plus doux, la proximité de la plage sont bien souvent parmi les premiers avantages évoqués à l’idée de s’expatrier. 

 

  • Le pouvoir d’achat

Le régime des retraites souffre de nombreuses incertitudes quant à son financement et les retraités doivent souvent faire face à une baisse drastique de leurs revenus. Ce n’est pas pour rien que les souscripteurs de contrats d’assurance vie affirment y voir comme principal objectif la préparation de leur retraite.

Afin de palier la baisse de leur niveau de vie, la solution peut être de partir dans les pays où la vie est moins chère.

 

"Un immobilier plus accessible, des frais réduits au quotidien et pourquoi pas, la possibilité d’embaucher du personnel pour se faire aider."

 

Bien entendu, ce conseil ne vaut que si vous consommez local, et non pas des produits importés de France, aux prix largement majorés !

 

  • La fiscalité

Alors que le poids de la fiscalité n’épargne pas les retraités et leur patrimoine, nombre de destinations offrent des avantages fiscaux considérables. A titre d’exemple, citons l’initiative récente du Portugal. Il propose depuis 2013, pour tout retraité qui s’installe sur son sol pour dix ans, une exemption d’impôts sur leurs pensions !  

 

Toutes les solutions pour bien compléter sa retraite 
Vous craignez pour le montant de votre future pension ? Pas de panique ! Des solutions existent pour commencer à financer, dès aujourd'hui et à votre rythme votre seconde partie de vie. Choisir.com fait le point sur toutes les solutions à votre disposition

 

Une décision mûrement réfléchie

 

Changer de pays, pour quelques mois par an ou de manière définitive, n’est pas une décision qui s’improvise. Vous devez prendre en compte une série de critères, afin de déterminer la destination idéale.

En premier lieu, jugez la distance. Les plages sont plus belles à Bali qu’au Portugal, mais faire venir ses petits-enfants pour les vacances est plus compliqué.

La langue est-elle une barrière ? Réfléchissez à ce qu’une autre langue implique sur votre vie quotidienne, renseignez-vous sur la connaissance du français et de l’anglais par la population et au sein de l'administration locale.

Etudiez les conditions financières : cela implique aussi bien le pouvoir d’achat que les prix de l’immobilier – très élevés à l’île Maurice par exemple, pays paradisiaque où presque tout le monde maîtrise le français. N’oubliez pas non plus la fiscalité sous toutes ses formes.

Evaluez les conditions de sécurité : taux de criminalité, conditions d’accueil des étrangers, risques terroristes ou de catastrophes naturelles…

N’oubliez pas la couverture sociale : si vous restez en Europe, il est probable, étant donné les accords signé entre la France et de nombreux pays, que vous conserviez votre couverture. Ailleurs, si vous demeurez plus de six mois par an, vous devrez souscrire à un système de protection privé, qui a un coût. Vous pouvez aussi passer par la Caisse des Français de l’Etranger (CFE).

Maîtrisez les spécificités locales : certains pays interdisent l’accès à la propriété ou la création d’entreprise aux étrangers. Gare aussi aux complications au moment du retour. Il n’est pas toujours évident pouvoir sortir son argent de certains pays.

 

Des eldorados pour la retraite

 

Le très complet site retraite-etranger.fr dresse depuis cinq ans maintenant son palmarès des 25 destinations pour une retraite idéale. Un classement qui ne doit rien au hasard et qui obéit à des critères stricts et pondérés : le coût de la vie arrive en première position, suivi du climat. Sont également pris en compte la sécurité, l’immobilier, les soins médicaux, la facilité d’intégration, le patrimoine national et culturel, les loisirs, la cuisine, l’accessibilité et les infrastructures.

En tête de classement pour la première fois – grâce à sa nouvelle règle fiscale – le Portugal.

Voici le détail des dix premières positions :

  1. Portugal
  2. Thaïlande
  3. Maroc
  4. Ile Maurice
  5. Espagne
  6. Bali
  7. République Dominicaine
  8. Tunisie
  9. Sénégal
  10. Brésil

Une liste qui n’est qu’indicative. Les possibilités étant aussi vastes que le monde.

 

Envie de partir ?
Si l’aventure vous tente, sachez que de nombreux organismes peuvent vous aider. Outre le guide rédigé par le site retraite-etranger.fr, consultez également celui du gouvernement, France Diplomatie. Certaines agences sont spécialisées dans l’aide à l’expatriation des retraités, comme par exemple l’Hirondelle.

Ingrid Labuzan

 

*Toutes les offres sur cette page sont suceptibles d'évoluer. Seules les conditions proposées par les marques sur leur site font foi.

demandez un bilan gratuit et personnalisé pour votre retraite

Le mail conso intelligent

Recevez tous les 15 jours la newsletter conso de Choisir.com