x

En poursuivant la navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin d’améliorer votre expérience. Paramétrer les cookies et en savoir plus.

Salon de Francfort 2017 : les nouveautés internationales

salon de Francfort 2017

Absence remarquée de constructeurs de premier plan (Volvo, Peugeot, Nissan, Tesla,…), tourmente des firmes allemandes avec le Dieselgate, et fréquentation en net recul (810 000 visiteurs contre 930 000 en 2015), ce salon de Francfort 2017 n'était pas placé sous les meilleurs auspices. Mais il en est tout de même ressorti quelques nouveautés, et des innovations technologiques toujours plus poussées.

Nous éviterons de parler ici de l'invasion des SUV urbains ou compacts qui font l'objet d'un papier dédié dans nos colonnes.

 

Audi A8, l'incontournable

 

S'il ne fallait retenir qu'une seule voiture de ce salon, ce serait sûrement elle. L'Audi A8 fait franchir un cap à la voiture autonome et connectée.

Capable de gérer la conduite jusqu'à 60 km/h, elle propose un niveau de confort et de technologie poussés à l'extrême. Des écrans partout, à l'avant et à l'arrière, des sièges spacieux et confortables, et même un système de massage de pieds dans le dossier du passager avant.

 

"L'A8 atteint le niveau 3 de la conduite autonome."

 

Une nouvelle façon de vivre l'automobile qui n'est pas encore en voie de se démocratiser. Comptez un peu plus de 90 000 € pour acquérir une A8 d'entrée de gamme. Et à ce prix là, vous n'aurez pas de conduite autonome, ni de massage de pieds.

 

Audi A8

 

Ford Ecosport restylé, il gagne en sérieux

 

Non, il ne s'agit pas d'une nouvelle génération du petit SUV de la firme à l'ovale bleue, et pourtant ce restylage est si profond que l'on pourrait s'y méprendre. C'est le deuxième lifting de cette génération sortie en 2012 qui, depuis, a perdu sa roue de secours sur la porte du coffre.

Aujourd'hui, l'Ecosport adopte des lignes bien plus massives pour se débarrasser de son image un peu "jouet" grâce à des boucliers imposants, des optiques incisives, et une garde au sol en hausse.

 

"Le Ford Ecosport conserve son hayon à ouverture verticale."

 

A l'intérieur, la planche de bord rappelle désormais celle de la Fiesta, le qualitatif progresse, et l'équipement s'enrichit du système SYNC3 et de son écran tactile 8".

Côté mécanique, le bloc diesel 1.5 l peut désormais être doté de la transmission intégrale en option.

 

Ford Ecosport

 

Volkswagen Polo GTI, la fourmi sportive

 

Moins courue que sa grande sœur la Golf, la Polo GTI a tout de même son public. Elle nous revient dans une carrosserie cinq portes et avec plus de polyvalence que sa devancière. Elle gagne 100 l de coffre, et adopte un 2.0 l TSI de 200 ch capable de boucler le 0 à 100 km/h en 6,7 s.

La sécurité est aussi au rendez-vous avec notamment le freinage d'urgence à basse vitesse, le régulateur adaptatif ACC ou encore l'assistant de sortie de stationnement.

 

Volkswagen Polo GTI

 

Porsche Cayenne, plus sportif et plus familial

 

Sportivité et habitabilité font rarement bon ménage. C'est pourtant la recette gagnant de ce Porsche Cayenne de troisième génération. Il offre davantage d'espace aux jambes des passagers arrière et se dote de 100 l de coffre en plus (770 l).

A l'avant, les quatre compteurs deviennent numériques, et encerclent le dernier compteur analogique comme une référence à la sportivité traditionnelle. Pour le multimédia, un large écran panoramique trône sur la planche de bord dans un esprit de parfaite intégration.

Ce Cayenne reprend la plateforme de l'Audi Q7 qui lui permet de s'alléger de 80 kg, et fait gagner 40 ch à son V6 3.0 l turbo qui passe ainsi à une puissance de 340 ch.

 

Porsche Cayenne

 

Kia Niro, toujours dans la veine de l'hybride

 

Le Kia Niro représente une solution hybride accessible encore peu commune sur le marché. Le Kia Niro PhEV ajoute le plug-in afin de pouvoir recharger la batterie électrique sur une borne ou à son domicile.

Combinant un bloc thermique quatre cylindres essence 1.6 l GDI de 105 ch, et une solution électrique de 60 ch, la nouvelle version du coréen affiche désormais 141 ch de puissance cumulée.

 

Hyundai i30 Fastback, le coupé inattendu

 

La berline coréenne surfe sur la vague de son succès avec une déclinaison coupé cinq portes qui ne laisse pas indifférent.

Cette i30 conserve l'excellente habitabilité de la berline en offrant le même empattement, tout en s'allongeant de 12 cm en longueur ce qui lui permet d'augmenter son volume de coffre à 445 l.

Suspensions raffermies et garde au sol rabaissée semblent vouloir la placer en concurrente des ténors de la route. Seules des motorisations essence sont pour l'instant prévues au catalogue.

 

Hyundai i30 Fastback

 

Le salon de l'électrique ou du concept ?

 

Ce salon de Francfort était annoncé par les organisateurs comme le salon de la mobilité électrique par excellence. Certes, il était possible d'essayer tout un tas d'accessoires comme des hoverboards ou encore des trottinettes électriques.

En revanche, en matière de véhicules électriques "prêts à consommer" (entendez disponibles pour rouler sur nos routes), et non pas de concept-cars futuristes, le choix était plutôt maigre.

 

"La nouvelle Nissan Leaf aurait pu combler le vide électrique du salon."

 

Concrètement, nous avons eu droit à une BMW i3 restylée… et c'est tout.

 

BMW i3

 

Tout le reste n'arrivera pas avant au moins trois ans : Mercedes EQA, Mini Electric Concept, ou encore Volkswagen ID Crozz.

 

Mini Electric Concept

 

Pour 2019 nous aurons peut-être droit à l'Honda Urban EV Concept qui ressemble étrangement à une Golf 1.

Nous préférons dire "peut être" car aucune fiche technique n'a été délivrée par le constructeur, et rayon autonomie et performances nous ne sommes pas plus avancés.

D'autant que les équipements gourmands en énergie y sont légion à l'image des rétroviseurs caméras, ou encore de la calandre qui intègre un bandeau numérique permettant d'afficher des messages aux autres conducteurs.

Inutile de parler de l'anecdotique e-Mehari qui se glorifie d'une version spéciale signée Courrèges. Circulez, il n'y a rien à voir.

 

Honda Urban EV Concept

 

  
 

L'avis de Choisir.com

 

Francfort nous a gratifiés cette année de belles avancées technologiques en matière d'aides à la conduite, et de quelques nouveautés intéressantes sur les modèles thermiques. Mais en termes d'électriques, sensées être au cœur des développements, ce salon de Francfort a surtout vendu du rêve. Des véhicules à l'horizon 2020, voire 2030. Les fantasmes des constructeurs nous lassent un peu, tout comme les shows à l'américaine sensés combler le vide de l'actualité automobile.

 

 
Philippe Mougeot

 

*Toutes les offres sur cette page sont suceptibles d'évoluer. Seules les conditions proposées par les marques sur leur site font foi.

comparez les voitures neuves et trouvez le meilleur prix

Le mail conso intelligent

Recevez tous les 15 jours la newsletter conso de Choisir.com