x

En poursuivant la navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin d’améliorer votre expérience. Paramétrer les cookies et en savoir plus.

Que faut-il penser de l'individualisation des frais de chauffage ?

chauffage

L’hiver s’achève et nous sommes heureux d’éteindre nos radiateurs et de voir nos frais pour nous chauffer diminuer. Tranquilles jusqu’à l’hiver prochain ? Pas du tout ! Peut-être avez-vous reçu la convocation à la prochaine assemblée générale de votre copropriété. Vous avez alors dû voir à l’ordre du jour l’individualisation des frais de chauffage. Une idée satisfaisante à première vue mais dont la mise en place pourrait receler de nombreuses mauvaises surprises.

 

Depuis le 17 février dernier, les syndics sont obligés de prévoir un débat à la prochaine AG de copropriété sur l’individualisation des frais de chauffage collectif. Terminé de payer des fortunes car les personnes âgées d’à côté se chauffent toute la journée, alors que l’on ne met son chauffage en route qu’à 19 heures en rentrant du bureau…

Une mesure qui a un double objectif : permettre à chacun de payer les frais réels de son chauffage. Mais aussi encourager la responsabilisation des individus. Mieux gérer sa consommation d’énergie permet de faire des économies. Et c’est l’environnement qui en profite. L’individualisation des frais de chauffage est d’ailleurs le fruit d’une directive européenne qui a été intégrée dans la loi de transition énergétique datant d’août 2015.

 

Comment ça marche ?

 

L’individualisation du chauffage collectif concernerait 1,7 million de logements. Afin de la mettre en place, elle impose d’importants travaux dans les copropriétés, ces dernières devant donc désormais procéder à la recherche d’un prestataire et présenter des devis à la prochaine AG.

Il existe deux possibilités pour permettre de répartir équitablement le coût du chauffage. Le prestataire peut installer des répartiteurs de frais de chauffage individuels, ou alors des compteurs d’énergie thermique.

Les premiers sont moins chers, mais aussi considérés comme moins fiables. Sont concernés les immeubles qui ont les plus mauvais bilans énergétiques. Ils doivent avoir effectué ces travaux d’ci moins d’un an, pour le 31 mars 2017.

 

Des bénéfices apparents pour les propriétaires

 

Evidemment, qui dit travaux dit hausse de charges de copropriété. L’argument phare mis en avant auprès des propriétaires est donc les économies à la clé sur les frais engagés chaque hiver pour se chauffer, chiffres à l’appui.

Selon une étude du Syndicat de la mesure, en décembre dernier, l’installation de ces nouveaux systèmes, menée sur 2 980 logements, permettrait de faire en moyenne 19,2 % d’économies d’énergie. De quoi compenser une hausse temporaire des charges entraînée par les travaux.

 

Une réalité moins convaincante

 

Malgré cet argument, plusieurs associations de consommateurs se dressent contre cette mesure. Elles estiment ces prévisions d’économies d’énergie largement surestimées. Mais elles pointent surtout l’inégalité du nouveau système.

 

"Actuellement, 30 % des frais de chauffage sont divisés entre tous les copropriétaires, sur le principe que la chaleur se répand entre les logements."

 

Avec l’individualisation, chacun paie ce qu’il consomme, certes, mais les besoins des appartements diffèrent en fonction de leur situation, dénoncent l’UFC-Que Choisir et l’Association nationale des consommateurs et des usagers.

Un dernier étage et un appartement plein nord auront besoin de plus de chauffage. En revanche, un appartement situé à un étage intermédiaire, plein sud, et dont les voisins se chauffent bien, pourra presque se passer d’allumer ses radiateurs.

Enfin, les associations sont vent debout contre les amendes qui menacent les propriétaires qui ne se seraient pas équipés : 1 500 € par logement, par an. De quoi forcer la main des propriétaires, disent-elles, et ainsi de faire une fleur au secteur d’installation et de mesure de l’énergie.

 

Vous aussi, vous êtes prêt à faire des économies sur vos charges ?
 

 

Notre spécialiste vous aide

Déménagement, résiliation, litige, coupure, devis personnalisé, question sur votre facture, le spécialiste énergie de Choisir.com vous aide par téléphone !

 
Ingrid Labuzan

 

*Toutes les offres sur cette page sont suceptibles d'évoluer. Seules les conditions proposées par les marques sur leur site font foi.

Plus d'articles : Energie, Electricité, Gaz, Copropriété

Comparez et économisez sur les tarifs de l'électricité et du gaz

Le mail conso intelligent

Recevez tous les 15 jours la newsletter conso de Choisir.com