x

En poursuivant la navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin d’améliorer votre expérience. Paramétrer les cookies et en savoir plus.

Que faire de votre voiture hors d’usage ?

voiture hors d’usage

Se débarrasser de son véhicule lorsque celui-ci n’est pas conforme à un état de vente peut vite devenir problématique. En effet, se retrouver avec une épave sur les bras n’est pas une situation très confortable. Quels risques encourez-vous et quelles solutions existent ? Voici toutes les réponses en détails.

 

1. Je choisis de vendre mon véhicule dans l’état à mes risques et périls

 

Pour vendre sa voiture d’occasion, un passage récent au banc du contrôle technique est obligatoire.

En effet, le législateur a rendu obligatoire cette démarche depuis 2011, et le procès verbal du CT (Contrôle Technique) doit obligatoirement être inclus dans le dossier de demande de certificat d’immatriculation adressé à la préfecture.

Concrètement, une voiture qui a réussi son CT peut être vendue dans les six mois. Si une contre-visite est exigée, le propriétaire a deux mois pour vendre le véhicule.

 

"La vente sans contrôle technique est interdite, et se fait aux risques et périls du vendeur."

 

« La vente en l’état » ou encore « vente pour pièces » qui avait cours il y a encore quelques années ne peut plus avoir lieu entre particuliers. Ce concept ne peut s’appliquer qu’en cas de vente à un garagiste agréé pour récupérer les VHU (véhicules hors d’usage).

C’est bien simple, en vendant votre voiture sans ce fameux passage au CT, le nouveau propriétaire ne pourra pas refaire la carte grise. Ce qui implique que le vendeur reste propriétaire de la voiture.

Résultat : si l’acheteur prélève quelques pièces sur le véhicule et laisse ensuite la carcasse de la voiture sur la voie publique, alors le propriétaire (celui dont le nom figure sur la carte grise) en est légalement responsable.

Sachez que l’abandon d’un véhicule en voie d’épavisation (dit aussi « véhicule ventouse ») constitue une infraction de 5e classe et peut générer une amende allant jusqu’à 75 000 €, assortie d’une éventuelle peine d’emprisonnement.

 

2. Je choisis de confier mon véhicule à un professionnel agréé VHU 

 

Pour en finir avec votre VHU, il vous faut donc impérativement la céder, gratuitement ou non, à un professionnel agréé VHU.

Ce dernier est le seul à pouvoir vous fournir un certificat en règle attestant que vous n’êtes plus le propriétaire du véhicule. Ce papier est à transmettre au plus vite à la préfecture, ainsi qu’à votre assurance.

 

"La destruction d’un véhicule par un professionnel agréé est gratuite."

 

Si vous contactez une casse auto qui vous annonce un coût financier pour détruire votre véhicule, passez votre chemin. Cette opération est gratuite auprès des 1 600 centres agréés en France.

Le remorquage peut éventuellement être à votre charge. Selon les dispositions de votre contrat, votre assurance peut prendre en charge cette partie.

 

 

Des solutions d'enlèvement : présentation du site Goodbyecar.com

 

Et pour se débarrasser de son épave encore plus facilement, le site Goodbyecar.com propose une mise en relation simple et rapide avec le professionnel agréé le plus proche de l’endroit où se trouve le véhicule.

Le remorquage est alors inclus, et vous n’avez absolument rien à débourser.

 

"L’enlèvement pas un professionnel inclut que le véhicule possède encore quatre roues et un moteur."

 

Mieux, une proposition de rachat (de quelques dizaines d’euros) peut vous être faite.

Pour cela, il suffit de se rendre sur l’interface du site, de renseigner les informations sur le véhicule et d’attendre le rappel de l’épaviste qui intervient généralement dans les 48 heures.

 

Cas concret : une Clio 1.2 l de 1998 avec 190 000 km au compteur a été enlevée et détruite gratuitement, et le propriétaire a perçu 50 €.

 

  
 

L'avis de Choisir.com

 

Avec les solutions qui existent désormais, vous n’avez plus aucune excuse pour laisser votre épave polluer le paysage et les sols. Et ce, qu’elle se trouve sur voie publique ou privée.

 

 
Philippe Mougeot

 

*Toutes les offres sur cette page sont suceptibles d'évoluer. Seules les conditions proposées par les marques sur leur site font foi.

réservez gratuitement votre essai auto en concession

Le mail conso intelligent

Recevez tous les 15 jours la newsletter conso de Choisir.com