x

En poursuivant la navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin d’améliorer votre expérience. Paramétrer les cookies et en savoir plus.

Fibre optique : L'arrivée de la Fibre dans tous les foyers Français menace-t-elle l'ADSL ?

Fibre remplace ADSL

Avec des débits minimums de 100 Mb/s, la Fibre promet de révolutionner notre usage d’Internet. A ce titre, constitue-t-elle une menace pour l’ADSL ?

 

Née il y a à peine plus de quinze ans, l’ADSL, qui avait permis d’insuffler une seconde vie au réseau cuivre de France Télécom, serait-elle déjà vouée à la disparition ?

La Fibre propose la révolution…de la vitesse. Elle ne réinvente pas le Web, elle le transforme ! Dans un contexte où la révolution technologique ne cesse de s’accélérer, va-t-elle donner le coup de grâce au réseau du cuivre ?

 

Une réelle avancée technologique…

 

Avec des débits moyens de l’ordre de 8 Mb/s pour la majorité des utilisateurs, l’ADSL commence en tout cas à faire pâle figure. Pendant ce temps, les privilégiés de la Fibre ont en effet la joie de surfer à la vitesse minimum de 100 Mb/s.

Tandis que la première fonctionne toujours sur le vieillissant réseau cuivre de Papa, la seconde utilise pour sa part une technologie et des infrastructures toutes neuves.

 

"La fibre optique se présente comme un fil de verre, entouré d’une gaine plastique, apte à véhiculer la lumière."

 

C’est par cette lumière que sont transmis l’ensemble des informations et le signal Internet. Avec un débit beaucoup plus fort, le rayon lumineux peut parcourir des centaines de kilomètres sans subir la moindre détérioration.

Là où avec l’ADSL, il convient de résider près du central téléphonique ou répartiteur pour bénéficier de vitesses de connexions correctes.

Autre atout de taille : l’atténuation de l’asymétrie du débit. Avec l’ADSL, il existe naturellement un fort différentiel entre le débit descendant et le débit montant (particulièrement faible).

Or au moment de poster ou de sauvegarder des fichiers sur Internet, c’est ce dernier que vous mobilisez. La Fibre s’apparente donc comme une réponse aux nouveaux besoins des consommateurs qui deviennent de plus en plus friands de bande passante.

 

L'association Promotelec nous explique un peu plus ce qu'est la fibre optique :
 

 

Des abonnements à l’ADSL en baisse…

 

Pour la première fois, fin 2014, le nombre d’abonnements à l’ADSL a enregistré une baisse. Au 31 décembre 2014, 22.395 millions de foyers détenaient toujours une offre Internet à l’ADSL contre 22.723 millions recensés seulement quelques mois plus tôt.

Au même moment, la fibre optique enregistrait un gain de 67 % du nombre de ses abonnements en un an. Les clients éligibles à la fibre optique reçoivent ainsi la proposition de changer de mode de réception sans surcoût.

Longtemps proposée moyennant un supplément tarifaire, la Fibre est désormais vendue par la quasi-totalité des fournisseurs selon les mêmes conditions de prix qu’une offre Internet haut débit classique.

Seul Bouygues Télécom continue à la réserver à sa seule offre Bbox Miami ainsi que Sosh, filiale low-cost d’Orange, via une option facturée 5 euros par mois.

 

Une migration de plus en plus imposée

 

S’ils ne peuvent encore forcer un ancien abonné à abandonner l’ADSL au profit de la fibre, les opérateurs espèrent bien en revanche parvenir à leurs fins auprès de leurs nouveaux clients.

Depuis fin 2014, le nouvel ensemble SFR/Numéricâble a ainsi pris le parti de se concentrer essentiellement sur la fibre. Sur son site Internet, il n’y a dorénavant plus aucune page amenant l’Internaute à consulter les détails d’une offre ADSL/VDSL.

Ces dernières s’apparentent dès lors à une simple solution de repli en cas d’inéligibilité du logement à la fibre. En d’autres termes, si vous souhaitez souscrire chez SFR, ce sera forcément à la fibre si vous y êtes éligible.

Chez Orange, la stratégie adoptée est la même qu’à SFR. Si l’opérateur historique continue à mettre en avant ses offres ADSL/VDSL, il n’omet pas d’ajouter une mention à ses nouvelles conditions générales de vente.

Les premières ne sont désormais plus "commercialisées pour les clients résidant dans certaines zones éligibles à la Fibre". Une bonne façon de signer progressivement l’arrêt de mort du cuivre, en attendant la généralisation du très haut débit.

 

En savoir plus sur votre éligibilité à la fibre optique
Le site Test Fibre Optique vous permet en quelques clics de voir si votre ligne téléphonique est éligible ou non au très haut débit, fournisseur par fournisseur.
Le site officiel du Plan France Très Haut Débit (PFTHD) regroupe également une mine d'informations sur l'actualité de la fibre, la carte des projets ainsi que les débits que vous pouvez dès aujourd'hui espérer dans votre commune (fibrée ou non).

 

Une généralisation de la Fibre d’ici 2022

 

L’objectif du gouvernement est d’ailleurs clairement affiché : dans une communication officielle, engagement est même pris de parvenir à la couverture de l’intégralité du territoire en très haut débit d’ici à 2022.

En 2013, le Plan France Très Haut Débit (PFTHD) donne ainsi un cadre à ce chantier titanesque. Il prévoit notamment le dégagement d’une enveloppe de 20 milliards d’euros.

L’effort devra à la fois être partagé entre les opérateurs, l’État et les collectivités territoriales. Dans les zones où l’habitat est moins dense, ce sera alors à ces dernières, aidées de l’État, que reviendra la charge de construire ledit réseau.

 

"44,3 % du territoire est couvert par un réseau très haut débit."

Selon le suivi national du site officiel de la France Très Haut Débit

 

A terme, c’est aussi toute la question de l’opportunité du maintien du réseau de cuivre qui risque d’être posée.

L’entretien de ce dernier coûte en effet extrêmement cher à France Télécom/Orange qui pourrait bien être tentée de l’abandonner purement et simplement, alors qu’une solution plus moderne et efficace existerait en parallèle.

Une expérimentation a d’ailleurs cours à ce sujet à Palaiseau (91), ville pilote pour une généralisation vers le tout-optique.

 

Bien choisir son offre Internet
Il convient d'abord de tester son éligibilité. Pouvez-vous prétendre à la Fibre, à la VDSL ou au moins à l'ADSL ? Les opérateurs ont-ils dégroupé votre ligne ? Muni des réponses à ces questions, rendez-vous alors sur notre site Internet. Notre comparateur vous permet ainsi de mettre en opposition plus de 20 offres différentes.

 

Sébastien Jaslet

 

*Toutes les offres sur cette page sont suceptibles d'évoluer. Seules les conditions proposées par les marques sur leur site font foi.

comparez les forfaits fibre disponibles à partir de 19,90€

Le mail conso intelligent

Recevez tous les 15 jours la newsletter conso de Choisir.com