Quels sont les avantages d'investir à travers un club d'investissement ?

club d'investissement

Gérer seul son épargne peut parfois s’avérer complexe, pour ne pas dire stressant. Pour ceux qui souhaitent néanmoins se lancer sur les marchés financiers sans totalement déléguer leur gestion, il existe les clubs d’investissement. Vous y trouverez une forme d’épargne collective et pédagogique qui peut aider à effectuer ses premiers pas dans le monde de la finance, notamment pour les traders amateurs.

 

En quoi consiste un club d’investissement ?

 

Les clubs d’investissement, présents en France depuis plus de quarante ans, permettent de regrouper des personnes physiques désireuses de constituer un portefeuille commun de valeurs mobilières, essentiellement des actions, françaises et étrangères, et de le gérer ensemble.

Avec plus de 120 000 membres actifs, les clubs rencontrent le succès et sont un moyen de s’initier aux mécanismes boursiers et d’acquérir les connaissances financières afin de gérer un portefeuille et son épargne.

Pensés comme un véritable outil pédagogique, ils participent à « l’éducation financière » des membres, si bien qu’ils bénéficient de certains avantages fiscaux.

Ils ont une durée de vie de maximum 10 ans.

 

Une fiscalité « éducative »

 

Le principe qui s’applique est celui de la transparence fiscale. Les membres d’un club sont soumis à l’impôt sur le revenu et doivent déclarer leur quote-part des dividendes qui leur sont versés, au même titre que s’ils géraient en direct leurs titres, sans appartenir à un club.

En revanche, les clubs bénéficient d’un régime d’imposition simplifié. Les membre sont exonérés d’impôt sur les plus-values réalisées dans le cadre des investissements faits par le club.

Lorsqu’un membre décide de quitter le club (volontairement ou si celui-ci est dissous), les plus-values deviennent alors imposables.

 

Les conditions d’existence

 

Tout a été fait pour rendre les clubs accessibles.

Pour faciliter l’adhésion et la sortie des membres, sans menacer l’existence du club, la forme juridique choisie est l’indivision volontaire, il n’y a donc pas besoin de faire un enregistrement administratif.

Au regard de la fiscalité avantageuse, certaines règles ont tout de même été mises en place afin d’éviter que les portefeuilles ne soient trop conséquents.

Un club doit être formé de cinq personnes au minimum et de vingt au maximum et il est impossible d’être dans deux clubs à la fois.

Les fonds doivent être placés auprès d’un intermédiaire financier agréé et les versements des membres sont limités. Ils ne peuvent pas dépasser 5 500 € par an et par foyer fiscal.

 

"Il n’existe aucune règle de fonctionnement d’un club."

 

Notez toutefois que, souvent, les membres se regroupent mensuellement et décident ensemble des investissements à réaliser avec leur portefeuille commun. Les décisions peuvent être soumises à un vote et prises à la majorité.

Si vous avez trouvé les partenaires idéaux, vous pouvez, après les dix ans d’existence de votre club, en créer un nouveau, mais il est impossible d’y transférer les avoirs d’un club précédent.

À savoir : un club d’investissement est ouvert à tous, même les personnes mineures peuvent y avoir accès, à condition :

  • que les statuts du club soient signés par un parent,
  • que le parent s’engage à déclarer avec ses propres revenus ceux que l’enfant pourra réaliser au sein du club,
  • qu’au moins une personne soit majeure dans le club et qu’elle soit responsable des opérations de bourse face à l’intermédiaire financier.

 

Créer son propre club

 

Vous voulez adhérer à un club, ou mieux, en créer un, vous pouvez bénéficier de l’aide de la F2iC, la Fédération des Investisseurs Individuels et des clubs d’Investissement.

Ils ont pour rôle de développer les clubs en France et peuvent mettre en relation des personnes désirant entrer dans un club et des clubs existants. Il arrive que plusieurs postulants créent leur propre club.

Si la Fédération ne vous donnera aucune recommandation sur les investissements à réaliser, elle saura cependant vous conseiller sur des questions plus techniques, notamment au moment de la création et de la dissolution du club.

 

  
 

L'avis de Choisir.com

 

Les cartes sont maintenant entre vos mains. Si vous aspirez à jouer en bourse, pensez qu’avec ce portefeuille commun vous accéderez à un endroit où vous pourrez échanger, apprendre, et peut-être réaliser de nombreuses plus-values.

 

 
Ingrid Labuzan

Plus d'articles : Épargne, Bourse en ligne

Comparez gratuitement les offres de bourses en ligne