x

En poursuivant la navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin d’améliorer votre expérience. Paramétrer les cookies et en savoir plus.

Assurance dépendance : comment faire face financièrement à une perte d'autonomie ?

Assurance dépendance

Une perte d’autonomie peut avoir d’importantes conséquences pour la personne touchée ainsi que pour son entourage. Pour ne pas être dépassé par une telle situation, les assureurs proposent des contrats d’assurance spécifiques.

 

Qu’est-ce que la dépendance ?

 

Plusieurs facteurs peuvent amener à la dépendance ou à la perte d’autonomie. Ils peuvent être propres à une personne : vieillissement, maladie, ou bien être provoqués par un événement extérieur, comme par exemple un accident.

La personne n’est alors plus en mesure de faire elle-même certains actes de la vie quotidienne sans être aidée. Afin d’anticiper ces situations, il est possible de souscrire une assurance dépendance.

Elle permet de prendre en charge financièrement les effets de cette perte d’autonomie, qui peut être partielle, totale ou lourde.

 

Le label GAD

 

Longtemps, les contrats d’assurance dépendance ont été opaques et restrictifs, aussi en 2013 la Fédération française des sociétés d’assurance a créé le label GAD (Garantie Assurance Dépendance) pour encadrer ce type de contrats.

L’enjeu était de les rendre plus accessibles, moins restrictifs et d’élargir les garanties proposées.

Afin d’obtenir ce label, un contrat doit désormais répondre à certains critères, qui sont au nombre de neuf :

  1. L’utilisation d’un vocabulaire commun afin d’apporter de la clarté et de la transparence au souscripteur
     
  2. Une définition commune de la dépendance lourde basée sur la grille AVQ, que sont les Actes élémentaires de la vie quotidienne : se nourrir, se laver, s’habiller, se déplacer à l’extérieur et à l’intérieur
     
  3. Une garantie viagère, peu importe la date à laquelle survient la dépendance lourde
     
  4. 500 € minimum de rente mensuelle
     
  5. Une possibilité de revaloriser les garanties, les prestations et les cotisations définies dans le contrat
     
  6. L’impossibilité d’effectuer une sélection médicale si la souscription se fait avant 50 ans, à moins d’une invalidité ou d’une affection longue durée  
     
  7. Des actions de prévention ou des prestations d’accompagnement prévues pour l’assuré ou ses proches
     
  8. Des conditions de maintien des droits si les paiements des cotisations sont interrompus
     
  9. Une information annuelle relative au contrat

 

Souscription et indemnisation

 

Un tel contrat peut être souscrit jusqu’à l’âge de 70 ans. Il faut savoir que plus le contrat est souscrit jeune plus les cotisations seront faibles.

Certains assureurs le proposent dès dix-huit ans. Cela paraît tout de même un peu jeune, mais si vous le faites avant 50 ans, l’avantage est que vous échappez à un examen médical.

Si une dépendance survient, l’assuré sera indemnisé à hauteur de la perte d’autonomie subie. Il faut toutefois prêter attention aux délais de carence, qui représentent le temps nécessaire avant que les garanties puissent jouer.  

Ils peuvent être longs, pour les maladies neurodégénératives, par exemple, il est de trois ans. Comptez un an pour les autres pathologies.

 

Bon à savoir : les sommes versées au titre de l’assurance dépendance peuvent être cumulées avec l’allocation personnalisée d’autonomie (APA), qui aide à financier les frais nécessaires lors d’un maintien à domicile.

 

La création du label GAD a donc permis de rendre les contrats d’assurance dépendance transparents.

Il est désormais possible, sur des critères communs, de comparer les contrats proposés par les différents assureurs et de faire le bon choix afin de se protéger en cas d’accident de la vie quotidienne ou de la venue d’une maladie. 

Ingrid Labuzan

 

*Toutes les offres sur cette page sont suceptibles d'évoluer. Seules les conditions proposées par les marques sur leur site font foi.

Plus d'articles : Assurance, Assurance santé, Retraite

comparez les assurances santé pour économiser jusqu'à 50 %

Le mail conso intelligent

Recevez tous les 15 jours la newsletter conso de Choisir.com