Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de publicité et d'analyse, qui peuvent combiner celles-ci avec d'autres informations que vous leur avez fournies ou qu'ils ont collectées lors de votre utilisation de leurs services. Pour en savoir plus et, notamment, pour s'opposer à leur installation, nous vous invitons à consulter notre charte pour la protection des données personnelles. En savoir plus.

Nouveau Dacia Duster, la success story continue

Dacia Duster

Après sept ans de carrière et deux millions d'exemplaires écoulés à travers le monde, le Dacia Duster se renouvelle pour une seconde génération. Ce nouvel icône du low-cost à la française a-t-il tous les atouts pour reprendre le flambeau ?

 

Il s'agit bien du Duster 2 !

 

Au premier coup d'œil, ce Duster de deuxième génération ne semble pas briller par son originalité et ressemble fortement à son prédécesseur. Il conserve d'ailleurs des dimensions très proches.

Toutefois, en y posant un œil averti, il est facile de remarquer que les voies avant ont été augmentées pour plus de stabilité sur la route et que les pare-chocs couleur carrosserie font leur apparition de série.

Le capot placé plus haut adopte un aspect creusé et la calandre élargie confère un style plus massif au hit de Dacia.

 

"Contrairement aux apparentes similitudes, la carrosserie a été intégralement revue."

 

A l'intérieur en revanche, le dessin de la planche de bord est nouveau, et si l'on retrouve le même écran tactile (malheureusement toujours sujet aux reflets du soleil) ce dernier est placé 7 cm plus haut pour une meilleure ergonomie.

Si l'on reste dans le low-cost, ce Duster 2 gagne en qualitatif au travers notamment des plastiques moussés qui ornent les accoudoirs. Et en confort également avec une sellerie plus accueillante et dotée de maintiens latéraux.

Seul bémol, le volume de chargement disponible passe de 475 à 445 l en configuration classique, et de 1 636 à 1 478 l avec la banquette rabattue. Une baisse due notamment à l'élargissement des éléments de carrosserie.

Le Duster n'est du coup plus l'excellente élève de son segment en matière de coffre, mais conserve tout de même son habitabilité légendaire aux places arrière.

 

 

Dacia Duster

 

Equipements en hausse

 

Dès son premier niveau de finition (à partir de 11 990 €), le Duster embarque les vitres électriques à l'avant, les feux de jour à LED, les capteurs de luminosité ou encore le limiteur de vitesse.

La finition Essentiel (à partir de 13 850 €) ajoute entre autres la climatisation manuelle, le système de contrôle en descente, les barres de toit et le siège conducteur réglable en hauteur.

 

"Quatre niveaux de finition pour ce Duster 2."

 

Le Duster Confort (à partir de 16 650 €) compte également le régulateur de vitesse, les antibrouillards, l'aide au parking arrière et les jantes alliage 16".

Enfin, la finition Prestige (à partir de 17 750 €) adopte les jantes 17", la navigation avec le Media Nav Evolution, la caméra de recul, les vitres arrière surteintées, la climatisation automatique et le réglage lombaire.

 

Dacia Duster

 

Des tarifs contenus

 

Une montée en équipements qui ne signifie pas forcément montée des tarifs. Ce Duster 2 plus technologique que l'ancien démarre toujours à 11 990 € équipé du 1.6 l SCe 115 ch.

Sur les modèles supérieurs, l'on compte des suppléments oscillant de 300 à 500 €. Un surcoût relativement raisonnable aux vues des améliorations apportées, et qui place toujours le Duster comme le plus accessible de son segment.

 

Essence ou diesel ?

 

Ce Duster de seconde génération conserve l'un des points forts qui ont contribué au succès de son prédécesseur : les blocs moteur développés par Renault et qui ont fait preuve de leur fiabilité au cours des dernières années.

L'offre au catalogue est d'ailleurs cohérente avec, pour l'essence, un 1.6 l SCe de 115 ch (également disponible en version GPL) et un 1.2 l TCe 125 ch.

Côté diesel, le 1.5 l dCi est proposé en 90 ch (transmission intégrale indisponible) et 110 ch (disponible en version 4x4 ou boîte automatique EDC à double embrayage).

 

"L'offre moteur de la première génération est conservée."

 

Dacia Duster

 

C'est d'ailleurs cet excellent dCi 110 ch qui est le choix préféré des amateurs de diesel, et pour cause.

La consommation est raisonnable (environ 6 l/100 km), même avec l'EDC, et la puissance de 260 Nm apporte un réel dynamisme à ce poids plume de 1 320 kg (1 200 kg en 4x2).

Un agrément de conduite qui est souligné par de réels progrès en termes d'insonorisation de l'habitacle. C'est appréciable, particulièrement pour les longs trajets.

La direction gagne en précision et le roulis est amoindri dans une certaine mesure, mais ne vous attendez pas non plus à d'énormes changements de ce côté-là.

En matière d'essence, le 1.2 l TCe 125 ch se rend évidement encore plus discret, mais se trouve vite à la peine dès lors que l'on est bas dans les tours.

 

Le Dacia Duster, réputé aussi pour sa publicité aux paroles entraînantes, a encore frappé !
 

 

  
 

L'avis de Choisir.com

 

Le même, en mieux. Voilà comment l'on pourrait qualifier cette seconde génération du Dacia Duster. Et sans réelle concurrence en termes de tarifs, l'on ne voit pas ce qui pourrait empêcher cette nouvelle mouture de continuer à suivre la voie toute tracée du succès.

 

 
Philippe Mougeot

réservez gratuitement votre essai auto en concession

Le mail conso intelligent

Recevez tous les 15 jours la newsletter conso de Choisir.com