Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de publicité et d'analyse, qui peuvent combiner celles-ci avec d'autres informations que vous leur avez fournies ou qu'ils ont collectées lors de votre utilisation de leurs services. Pour en savoir plus et, notamment, pour s'opposer à leur installation, nous vous invitons à consulter notre charte pour la protection des données personnelles. En savoir plus.

Sur quels critères une banque décide-t-elle ou non de vous attribuer un crédit ?

crédit scoring

Lorsque vous sollicitez un crédit auprès d’une banque, elle a recours à ce qu’elle appelle le crédit scoring. Il s’agit d’une méthode destinée à évaluer les risques que vous représentez via un score statistique. Afin d’être au mieux préparé, nous allons passer en revue les critères qu’utilisent les banques.

 

Processus d’évaluation du risque

 

Aujourd’hui, les taux d’intérêt sont très bas et de nombreuses personnes demandent un crédit.

Les banques savent qu’il existe un risque que l’emprunteur fasse défaut, c’est-à-dire ne rembourse pas l’intégralité de son crédit, aussi, étudient-elles soigneusement la situation du demandeur au préalable.

 

Le crédit scoring permet à une banque d’avoir recours à un système de notation et de vous attribuer un score, au vu des informations contenues dans votre dossier.

C’est ce score qui leur indiquera les possibilités de non-remboursement et qui incitera les établissements bancaires à vous accorder ou non un crédit.

Selon les banques, c’est un système fiable, basé sur des statistiques et relativement neutre. Le caractère personnel de la demande, en revanche, n’a aucune incidence sur la décision finale.

 

Les données prises en compte

 

Dans de cadre du crédit scoring, les banques utilisent un ensemble de données. Elles vont mettre en commun plusieurs facteurs, qui sont :

  • Situation professionnelle : type de contrat, métier, salaire, ancienneté...
  • Situation personnelle : âge, état de santé, nationalité, régime matrimonial, nombre d’enfants à charge, pensions à verser...
  • Type de logement : propriétaire, locataire…
  • Situation bancaire : dépenses, capacité d’épargne, remboursement de crédits…

Outre l’analyse du dossier rempli par vos soins, les banques peuvent aussi consulter des fichiers externes, comme ceux de la Banque de France, donc attention aux interdits bancaires ou autres.

Il faut savoir que chaque facteur est évalué indépendamment. Ils n’ont cependant pas tous la même importance, le salaire compte plus que le métier, par exemple. Ils donnent ensuite lieu à une note commune, le score.

La banque semble donc avoir accès à toutes les informations concernant les demandeurs, toutefois les informations délivrées sont encadrées par la loi.

La Commission nationale de l’informatique et des libertés (CNIL) a la charge de veiller au respect de la vie privée. Il s’agit notamment de s’assurer que des informations qui n’ont aucun rapport direct avec l’obtention d’un crédit ne soient requises.

 

Comment améliorer son score

 

Le score obtenu est essentiel aux yeux de la banque et va motiver sa décision. Si tout peut vous sembler joué d’avance, sachez qu’il est possible de mettre toutes les chances de votre côté. En agissant en amont, vous pouvez améliorer votre score.

Soyez impeccable avec vos comptes, plus de découvert, de chèques sans provision… Si, sur ce plan, vous n’êtes pas irréprochable, attendez que la situation s’améliore et de pouvoir présenter des relevés bancaires sans défauts.

Idem si vous venez d’obtenir un CDI, attendez quelques mois supplémentaires avant de faire votre demande car l’ancienneté compte.

Sachez aussi mettre en avant vos primes éventuelles et la bonne gestion de votre épargne et surtout, évitez les grosses dépenses dans les six mois qui précèdent la demande. Enfin, soyez réaliste vis à vis du montant de crédit demandé.

 

Ingrid Labuzan

Trouvez le meilleur taux pour financer vos projets perso

Le mail conso intelligent

Recevez tous les 15 jours la newsletter conso de Choisir.com