x

En poursuivant la navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin d’améliorer votre expérience. Paramétrer les cookies et en savoir plus.

Comment bénéficier du microcrédit professionnel pour les entrepreneurs ?

microcrédit professionnel

Vous êtes un jeune entrepreneur et vous souhaitez lancer ou dynamiser votre nouvelle entreprise ? En cas de refus de prêt dans une banque ou société de crédit, vous avez désormais la possibilité de vous tourner vers le microcrédit professionnel. Qu’est-ce que c’est ?  Comment ça marche ? Qui peut vous l’accorder ?

 

Le microcrédit professionnel, un coup de pouce pour les entrepreneurs

 

Tout comme le microcrédit individuel, ce système de prêt s’adresse aux personnes ayant des ressources très modestes et ne pouvant obtenir de crédit prêt auprès des organismes classiques.

Il s’agit des chômeurs, allocataires de minima sociaux ou travailleurs à temps partiel.

Cette aide aux entrepreneurs d’une jeune société ou à ceux qui s’y destinent a été mise en place par l’État pour dynamiser la création d’entreprises en France.

Les jeunes entrepreneurs ont ainsi la possibilité de démarrer leur activité ou d’acquérir le matériel qui leur est nécessaire.

 

Pour votre demande, à qui s'adresser ?

 

Plusieurs possibilités s’offrent à vous. Dans tous les cas, vous pouvez vous renseigner auprès des chambres de commerce et des métiers qui sauront vous orienter vers tous les organismes capables de vous accorder un microcrédit professionnel dans votre région.

 

  • L’ADIE (Association pour le droit à l’initiative économique)

C’est l’organisme principal pour le microcrédit professionnel. L’ADIE agit depuis 20 ans pour aider les entrepreneurs à faibles revenus à lancer leur société.

 

  • Certaines banques agréées par le fonds de cohésion sociale

On compte parmi les banques faisant partie du réseau, la Caisse d’Epargne, le Crédit Mutuel, BNP Paribas… La garantie nécessaire à tout prêt est assurée par la Caisse des Dépôts et consignations.

Elle permet aux banques de vous accorder un crédit sans prendre de risques.

 

  • Le microcrédit solidaire

Cette fois, vous ne passez pas par un organisme, mais entre particuliers. Des sites spécialisés mettent en relation entrepreneurs et investisseurs désireux de miser sur une entreprise prometteuse.

On pourra citer Babyloan, la première plateforme en France pour le microcrédit solidaire. Des sommes colossales y sont trouvées chaque année.

 

Quelles sont les conditions d’obtention d’un microcrédit professionnel ?

 

Pour obtenir votre microcrédit professionnel, vous devez :

  • Vouloir créer une entreprise ou la posséder depuis moins de 5 ans
  • Proposer un garant pouvant couvrir 50 % de votre emprunt
  • Avoir subi le refus des banques et organismes de crédit classiques
  • Emprunter un maximum de 10 000 €.

 

Comment rembourse-t-on un microcrédit professionnel ?

 

Ce crédit est assorti d’un coût moyen, généralement situé entre 5 et 8 % d’intérêts. Lorsque vous empruntez, dans un maximum de 10 000 € par entreprise, vous avez entre 3 et 5 ans pour rembourser votre dû.

En cas de difficulté, vous pouvez toutefois demander un différé de remboursement. Pour exemple, l’ADIE accorde un taux de 7,6 % pour tout emprunt jusqu’à 6 000 €, puis de 6,5 % de 6 001 à 10 000 €.

 

Bon à savoir : Vous pouvez également bénéficier d'un microcrédit pour des raisons personnelles. On vous explique tout ici.

Stephanie H.

 

*Toutes les offres sur cette page sont suceptibles d'évoluer. Seules les conditions proposées par les marques sur leur site font foi.

Plus d'articles : Crédit, Crédit personnel

Trouvez le meilleur taux pour financer vos projets perso

Le mail conso intelligent

Recevez tous les 15 jours la newsletter conso de Choisir.com