Besoin d'aide pour choisir votre fournisseur d'énergie ?

Nos experts énergie vous aident à économiser jusqu'à 200 € sur votre facture gaz et électricité

09 74 59 19 97

appelez-nous gratuitement

09 74 59 19 97

appelez-nous gratuitement

Comment demander un raccordement au gaz ou à l'électricité ?

Raccordement électricité gaz

Vous emménagez dans un logement et vous devez procéder à son raccordement aux réseaux électrique et gaz. On vous facilite cette opération essentielle en vous expliquant comment vous y prendre.

 

1. Raccordement au gaz

 

La gestion du réseau de gaz français relève de GRDF (ou d'une ELD pour quelques communes). Ce gestionnaire de réseau, créé en 2008, développe, exploite et entretient le réseau de distribution de gaz naturel. Toute demande de raccordement doit donc lui être adressée. 

À l’inverse du réseau d’électricité, le réseau de gaz naturel, en France, n’est pas accessible pour l’ensemble des communes. Avant de pouvoir y être raccordé, il faut donc vérifier si votre logement y est éligible sur le site de GRDF.

 

  • Si votre commune n'est pas éligible

Il est possible que votre commune ne soit pas desservie en gaz par GRDF car elle dépend d'une ELD comme Gaz de Bordeaux, Gaz de Strasbourg ou Gaz de Grenoble. Il faudra donc vous diriger vers votre gestionnaire de réseau pour demander un raccordement et souscrire à une offre. Si vous dépendez d'une ELD, vous n'avez, en effet, pas la possibilité de choisir un autre fournisseur de gaz. Vous trouverez la liste des villes et des ELD correspondantes sur notre site.

Si vous dépendez d'une zone de GRDF mais que votre commune n'est pas desservie, il vous faudra contacter le gestionnaire de réseau ou votre mairie pour demander un raccordement. Ces-derniers étudieront votre demande et vous informeront si un projet est en cours.

 

  • Si votre commune est éligible au gaz naturel

Ouvrir un compteur GrDF est une étape obligatoire si votre immeuble ou maison n’est pas encore équipé.

Le réseau public achemine le gaz via des conduites souterraines, mais le raccordement n’est pas systématique, il faut en exprimer la demande auprès de GrDF.

La demande de raccordement s’effectue en 5 phases :

  1. Le dépôt du dossier de demande : Vous devez faire une demande en ligne ou par téléphone au 09 69 36 35 34 auprès du gestionnaire de réseau et y joindre les éléments suivants : adresse, plan du batiment, plan de situation dans la commune, utilisation souhaitée.
     
  2. La proposition : Vous recevrez une proposition de raccordement sous 10 jours. Cette dernière comprend : un devis pour le raccordement, le temps prévisionnel pour les travaux, une demande d’acompte, l’emplacement du compteur et son numéro PCE (Point de Comptage et d’Estimation). Si vous acceptez l’offre, il vous sera demandé un acompte de 50 % de la somme totale du raccordement. 
     
  3. La validation du dossier : Une fois l'offre validée et l'accompte receptionné, vous recevrez l'appel un conseiller GRDF sous 8 jours pour mettre en place les modalités et la date du raccordement.
     
  4. Les travaux : Les travaux débutent après obtention de l'autorisation de la mairie. 
     
  5. La mise en service : Une fois que le raccordement a été effectué et que le compteur a été posé, vous devrez souscrire un contrat de gaz naturel auprès d'un fournisseur pour la mise en service. Pour cela, il est essentiel dans un premier temps d’obtenir un certificat Qualigaz, qui atteste de la conformité de l’installation de gaz. C’est une obligation légale, il est essentiel d’en faire la demande auprès du professionnel qui a réalisé votre installation intérieure, sinon il sera impossible d’ouvrir le gaz. Ce certificat obtenu, il ne vous reste plus qu’à choisir l’offre qui vous convient le mieux et signer un contrat afin d’effectuer la mise en service du gaz.

 

Le coût de l'opération dépendra de la distance à combler entre le réseau de distribution publique de gaz et votre logement. Plus vous serez proche, moins l’opération sera coûteuse.

Si vous vous trouvez à moins de 35 mètres du réseau, vous pouvez compter environ 355 € HT pour le raccordement au chauffage et 800 € HT afin d’être intégralement relié pour l’eau chaude et la cuisson. Si vous êtes trop éloigné vous devrez, en plus du coût du raccordement, payer pour une extension. 

Il peut enfin y avoir quelques frais supplémentaires pour la pose d’un coffret de compactage. Son installation dans une façade peut engendrer un surcoût allant de 100 à 200 €. 

 

 

2. Raccordement à l'électricité

 

Si depuis 2008 le marché de la fourniture d’électricité est ouvert, la distribution reste presque l’exclusivité d’Enedis (ex-ERDF), une toute petite partie des Français dépendent en effet d'une ELD. Ces gestionnaires de réseau ont la responsabilité de distribuer l’électricité sur tout le territoire des unités de production vers les consommateurs. 

C’est donc vers Enedis ou votre ELD que vous devez vous tourner pour raccorder votre logement au réseau de distribution électrique. 

Votre besoin en puissance de raccordement dépend de la surface de votre logement, du niveau et du type d’équipements, ainsi que du nombre d’occupants. Cette puissance détermine le cout du raccordement tout comme la distance de l’extension éventuelle à réaliser et son type (en aérien ou en sous-terrain). Le cout de l’opération relève du cas par cas et nécessite donc une étude précise du dossier par Enedis ou votre ELD.

La demande de raccordement s’effectue en 4 phases :

  1. Le dépôt du dossier de demande : Vous devez faire une demande auprès du gestionnaire de réseau et y joindre les éléments suivants : autorisation, plan, puissance et date souhaitée de raccordement.
     
  2. La proposition : Vous recevrez une proposition de raccordement sous 3 mois. Cette dernière comprend : un devis détaillé, un descriptif des travaux et une demande d’acompte.
     
  3. Les travaux : Les travaux débutent après obtention de l'autorisation administrative et en fonction de la nécessité ou pas d’étendre le réseau existant. Il faut compter en général de quelques semaines à quelques mois.
     
  4. La mise en service : Vous devez en faire la demande auprès d'un fournisseur d'énergie après paiement du solde dû à Enedis et réception du Consuel. C'est votre fournisseur qui transmet ensuite la demande à Enedis qui s’effectue sous 10 jours. Dans le cas d'une ELD, c'est cette dernière qui se chargera de tout. Vous n'avez, en effet, pas le choix du fournisseur d'électricité.

Vous pouvez faire la demande de raccordement directement en ligne sur le site Enedis

 

Notre conseil : Ne sous-estimez pas votre besoin en puissance au moment du raccordement. Une nouvelle intervention payante pourrait être nécessaire pour effectuer une nécessaire montée en puissance.

 

Le conseil de Choisir.com

 

Lorsque vous construisez, nous vous conseillons de vous préoccuper relativement tôt des raccordements aux réseaux électricité et gaz. Plus vous anticiperez les démarches, plus les gestionnaires de réseaux pourront intervenir rapidement après la réception de vos travaux. Un peu d’anticipation pour profiter pleinement du confort électrique et gaz dans votre nouvel intérieur !

Stephanie H.

Comparez et économisez sur les tarifs de l'électricité et du gaz