Comment vous constituer une épargne solidaire ?

épargne solidaire

Vous cherchez à investir votre épargne différemment, à ne plus miser simplement sur une rentabilité élevée. Grâce à l’épargne solidaire, vous pouvez à la fois soutenir des projets à caractère éthique et savoir où votre argent va. Mode d’emploi.

 

Qu’entend-on par épargne solidaire ?

 

Lorsqu’on confie son argent à un établissement financier, il est très rare de savoir où celui-ci est placé, où il est investi, ce qu’il sert à financer. C’est le cas lorsqu’on se constitue une épargne classique, qui n’a pour objectif que la rentabilité.

Dans le cadre d’une épargne solidaire, l’optique est différente. Il s’agit de soutenir des projets à « forte utilité sociale ou environnementale », des projets qui ne sont pas toujours supportés par les organismes financiers non spécialisés.

Il s’agit donc d’une démarche d’investissement qui aura des fins concrètes tout en assurant tout de même une faible rentabilité. Il ne s’agit pas de placer son argent à perte ou de ne rien gagner.

 

 

Les formes de l’épargne solidaire

 

Ici, on va distinguer les placements solidaires et les placements de partage :

  • Placements solidaires : L’argent (la totalité ou une partie) est investi dans des structures qui vont soutenir des projets sociaux ou éthiques. Ce peut être la réinsertion sociale, l’accès au crédit, le développement durable, le financement de PME, le logement social, le commerce équitable…
     
  • Placements de partage : Ils sont plus proches du don. Il s’agit d’une épargne classique sur laquelle l’épargnant va reverser une part de ses revenus à des associations, des entreprises… certifiées d’intérêt général. Cela ouvre le droit à une réduction fiscale. Il faut savoir qu’il est aussi possible de combiner placements solidaires et placements de partage.

 

Où s’adresser ?

 

Afin de vous constituer une épargne salariale, vous pouvez vous adresser à votre banque, qui sera en mesure de vous proposer différents produits d’épargne authentifiés comme placements solidaires : assurance-vie, OPCVM, livrets, Sicav, comptes à terme… L’offre est très large.

Il est également possible de passer par le biais de votre épargne salariale. À travers votre entreprise et vos primes d’intéressement et de participation, vous pouvez avoir accès à l’épargne solidaire en investissant dans un fonds commun de placement d’entreprise solidaire.

Il existe aussi des entreprises solidaires qui vous permettent d’entrer dans leur capital.

 

Le label Finansol
Avant de vous lancer dans l’épargne solidaire, il est important de s’assurer de la validité du produit que vous souscrivez. Pour ça, il existe le label Finansol, une association indépendante. Créé en 1997, Finansol attribue, selon des critères de solidarité et de transparence, un label qui certifie qu’un placement solidaire l’est vraiment. Il contrôle aussi que les produits qui ont obtenu leur label respectent leur engagement solidaire. C’est donc la condition indispensable afin de garantir que votre investissement soit bien un acte solidaire plutôt qu’un acte financier.

Ingrid Labuzan

Plus d'articles : Épargne, Livret d'épargne

comparez les livrets d'épargne jusqu'à 3,20 % de rendement