Fiche occasion : le Ford C-Max II

Ford C-Max

Le Ford C-Max II est produit depuis 2010. Il fait suite à une première génération dont la fiabilité a bien souvent été remise en cause. Nous nous intéressons à la phase 1 de ce Ford C-Max II, à savoir avant son restylage de 2015.

 

Un monospace compact très pragmatique

 

A sa sortie, ce Ford C-Max II à su gommer les griefs dont était affublé sa première génération. Doté de motorisations plus fiables, il est aussi plus modulaire et pratique ce qui en fait le compagnon privilégié des familles.

Les trois sièges indépendants de la banquette arrière se plient en un tour de main, mais malheureusement ils ne s'escamotent pas complètement pour offrir un plancher plat. Les rangements dans l'habitacle sont assez nombreux.

 

« Le Ford C-Max II existe aussi en version Grand C-Max à 7 places. »

 

D'extérieur, son physique est un peu fade, comme bien souvent chez les monospaces compacts. Mais il demeure plus séduisant que nombre de ses concurrents de la même époque.

A l'intérieur, la planche de bord n'est pas désagréable mais elle fourmille de divers boutons et molettes de commande qui n'aident pas à l'ergonomie. Cette planche est d'ailleurs directement issue de la Focus.

Ce Ford n'est proposé, jusqu'à son restylage, qu'en trois finitions : Business, Trend ou Titanium.

Le C-Max II en chiffres :

Longueur4,38 m
Largeur1,83 m
Hauteur1,62 m
Poids1 071 kg à 1 390 kg
Volume de coffre471 l / 1 723 l

 

Ford C-Max II

 

Les plus et les moins

 

Les plus :

  • la décote en occasion est assez intéressante car cette génération de Ford C-Max s'est très bien vendue, et l'offre en occasion est abondante
  • le confort de la sellerie et des suspensions, qui offrent toutes deux un moelleux agréable
  • l'habitabilité et la modularité, qui font de ce C-Max II un monospace agréable à vivre
  • le gabarit réduit qui facilite les manœuvres ou la circulation en ville avec cette familiale
  • les grandes surfaces vitrées qui apportent beaucoup de lumière à l'intérieur
  • la fiabilité générale

 

Les moins :

  • la consommation excessive de certains blocs diesel, surtout s'ils sont conjugués à la boîte automatique Powershift
  • l'agrément de conduite : en privilégiant confort et souplesse de suspensions, l'agrément de conduite, sans être néant, n'est pas à son apogée
  • le qualitatif intérieur qui vous offrira des plastiques rayés et passés sur les modèles de plusieurs années d'âge
  • l'ergonomie assez moyenne
  • les équipements qui sont relativement nombreux mais qui ne rivalisent pas de modernité avec la concurrence, même pour l'époque
  • la boîte automatique pas très bien étagée

 

Ford C-Max II

 

Les dysfonctionnements récurrents

 

Assez peu de problèmes à répétition sur cette deuxième génération, contrairement à la première. Notons toutefois :

  • la vanne EGR qui a tendance à s'encrasser rapidement : surtout si l'on circule beaucoup en ville (c'est un défaut commun à beaucoup de véhicules). Un décalaminage ou un remplacement pur et simple de la vanne peuvent s'imposer. Une fumée noire qui sort de l'échappement en phase d'accélération ou des trous dans les montées en régime du moteur sont des signes criants
  • les injecteurs des TDCi qui peuvent avoir tendance à se gripper, particulièrement sur les 1.6 l. Là aussi une perte de puissance est un indice clair
  • une fragilité de l'embrayage, surtout sur les modèles produits de 2010 à 2012. Une pédale dure au débrayage doit vous inquiéter, car le changement d'un embrayage coûte entre 2 000 et 3 000 € selon les cas

 

Les prix

 

En diesel, le 1.6 l TDCi 115 ch est celui qui a connu le plus de dysfonctionnements. Privilégiez le 2.0 l d'après 2012. 

 

"La boîte automatique Powershift n'est pas des plus efficaces."

 

En essence, le 1.0 l Ecoboost est proposé en 100 et 125 ch. 

 

 

Ford C-Max II

 

Cas concret :
- Un C-Max Titanium de 2013, doté du 2.0 l TDCi de 163 ch et comptant 100 000 km au compteur s'échange à environ 11 500 €.
- Un C-Max Trend de 2014 équipé du bloc essence Ecoboost de 1.0 l et 125 ch, se monnaie à 11 000 € pour 70 000 km au compteur.

 

L'avis de Choisir.com

 

Le Ford C-Max est un monospace compact assez pratique au quotidien et peu touché par des pannes récurrentes. Sa présence en masse sur le marché de l'occasion peut vous aider à négocier une excellente affaire auprès de l'acheteur.

Philippe Mougeot

Trouvez votre voiture d'occasion parmi plus de 30 000 offres

voitures d'occasion