Nous utilisons sur notre site des cookies de Marketshot et de prestataires tiers, nous permettant de personnaliser le contenu de notre site et nos communications marketing, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que de mesurer et d'analyser le trafic sur notre site afin de dresser des profils comportementaux. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de publicité et d'analyse, qui peuvent combiner celles-ci avec d'autres informations que vous leur avez fournies ou qu'ils ont collectées lors de votre utilisation de leurs services. En poursuivant votre navigation, vous consentez au dépôt et à la lecture des cookies. En savoir plus.

Mondial de Paris : la nouvelle BMW Série 3

BMW Série 3

Best-seller dans la gamme des berlines familiales du constructeur allemand, la Série 3 se renouvelle pour une septième génération baptisée G20. Cette BMW progresse dans les domaines qui lui faisaient défaut, et étale une palette d'équipements embarqués à la pointe de la technologie.

 

Plus familiale que jamais

 

Comme à chaque génération, ou presque, la Série 3 s'allonge de quelques centimètres (8,5 cm en l'occurrence) et atteint désormais 4,71 m pour faire quasiment jeu égal avec une Série 5 (4,72 m).

Cette crise de croissance bénéficie directement à l'empattement (+ 4,1 cm) et donc à l'espace aux jambes réservé aux passagers arrière. Une bonne nouvelle pour cette berline tricorps qui se rend pour le coup un peu plus familiale.

 

"L'empattement progresse de 4,1 cm pour le bonheur des passagers arrière."

 

En revanche, côté coffre c'est status quo. Avec 450 l de volume, la Série 3 2019 se place dans la moyenne basse de la catégorie.

Mais elle a le bon goût de ne plus proposer qu'un seul espace de chargement, sans le plancher escamotable de la génération précédente qui n'était pas toujours très pratique.

Autre bonne nouvelle, cette poussée s'accompagne d'une belle perte de poids (55 kg en moins sur la balance), grâce notamment à l'utilisation de l'aluminium pour de nombreuses pièces de carrosserie telles que le capot.

 

BMW Série 3

 

Des équipements à la pointe

 

Côté équipements, le constructeur germanique n'y est pas allé avec le dos de la cuillère, en affublant sa petite dernière de technologies dernier cri.

L'on retrouve le système de conduite semi-autonome de niveau 2 (travail commun du régulateur de vitesse adaptatif lié et de l'assistant actif de maintien dans la voie).

Le véhicule repère un éventuel "lâcher de volant" (encore interdit par notre législation) et, grâce à une caméra intégrée dans l’habitacle, surveille que le regard du conducteur est bien orienté vers la route. Dans le cas contraire, c'est un rappel à l'ordre sonore, suivi de coups de freins saccadés (endormissements ou malaises sont donc immédiatement décelés).

 

BMW Série 3

 

Cette offre est complétée par le système multimédia à commande gestuelle, ou encore l'assistant personnel à commande vocale.

 

"Le design intérieur de la Série 3 évolue très positivement."

 

Une hausse technologique de la dotation qui s'accompagne d'une amélioration certaine du qualitatif et du design de la planche de bord.

L'écran tactile (de 8,8" à 10,2") est parfaitement intégré et peut s'accompagner, sur les versions les plus hautes, d'une instrumentation numérique de 17,3".

Enfin, sur le plan des motorisations, deux blocs essence (184 et 258 ch) accompagneront trois motorisations diesel (150, 190 et 265 ch).

 

 

BMW Série 3

 

  
 

L'avis de Choisir.com

 

La même en mieux, voilà comment l'on pourrait résumer cette nouvelle BMW Série 3. Les fans de la première heure trouveront peut être que la calandre en haricot a excessivement grandi, ou que la signature optique manque de personnalité, mais en dehors de ces écueils cette génération évolue dans le bon sens.

 

 
Philippe Mougeot

comparez les voitures neuves et trouvez le meilleur prix

Le mail conso intelligent

Recevez tous les 15 jours la newsletter conso de Choisir.com