Nous utilisons sur notre site des cookies de Marketshot et de prestataires tiers, nous permettant de personnaliser le contenu de notre site et nos communications marketing, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que de mesurer et d'analyser le trafic sur notre site afin de dresser des profils comportementaux. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de publicité et d'analyse, qui peuvent combiner celles-ci avec d'autres informations que vous leur avez fournies ou qu'ils ont collectées lors de votre utilisation de leurs services. En poursuivant votre navigation, vous consentez au dépôt et à la lecture des cookies. En savoir plus.

Mondial de Paris : le nouveau Mercedes Classe B

Classe B

Qui a dit que les monospaces compacts étaient morts ? Certainement pas Mercedes qui nous propose une nouvelle génération de son Classe B, prête à en découdre avec les SUV.

 

Un Classe B proche d'une Classe A

 

Cette troisième génération nous dévoile un museau sensiblement proche de celui de la Classe A, et une poupe plus dynamique que ce que l'on trouve habituellement sur le segment, se rapprochant davantage du design d'un shooting break.

En revanche, pas très heureuse, la silhouette du monospace à l'étoile est véritablement quelconque et sans caractère. Dommage, même si l’on comprend que la catégorie ne laisse pas vraiment de place à la fantaisie.

 

"Pas de version 7 places à attendre."

 

Avec sa longueur de désormais 4,42 m, et son empattement en hausse de 4 cm, ce nouveau Classe B sait se rendre plus accueillant avec les passagers.

Il propose également des volumes de chargement en hausse avec un coffre d'une capacité de 455 à 705 litres (selon l'emplacement de la banquette capable de coulisser sur 14 cm).

Le volume maximal est par contre de 1 540 l contre 1 547 l auparavant. Un recul qui le place tout de même parmi les modèles les plus généreux de sa catégorie.

 

Mercedes Classe B

 

Montée en gamme

 

Dans l'habitacle, le design évolue lui aussi, à commencer par la planche de bord qui adopte désormais la double dalle numérique comme tous les dernières modèles de la gamme à l'étoile.

Cette disposition côte à côte de l'écran multimédia et de l'instrumentation numérique (10,25" chacun) valorise clairement cette console centrale, malheureusement toujours affublée d'énormes aérateurs circulaires et proposée dans une robe bicolore.

 

"La double dalle numérique fait son effet et se révèle très ergonomique."

 

Mercedes Classe B

 

Le système multimédia MBUX (Mercedes Benz User Experience) est lui aussi de la partie et propose un assistant vocal (à l'image de celui de votre Smartphone) ainsi qu'une évolutivité logicielle, de type intelligence artificielle, sensée apprendre les habitudes du conducteur et s'y adapter.

L'aide active au maintien dans la voie et le régulateur de vitesse adaptatif se conjuguent pour propulser ce monospace compact au stade de conduite autonome de niveau 2.

Les premières versions de ce Classe B seront proposées uniquement en boîte automatique. La boîte manuelle, tout comme la transmission intégrale, feront leur apparition ultérieurement.

 

 

Mercedes Classe B

 

  
 

L'avis de Choisir.com

 

Globalement plutôt réussi, ce nouveau Classe B représente une solution de choix sur le segment des monospaces compacts. Son éternel rival, le BMW Série 2 Active Tourer, prend pour l'occasion un "coup de vieux".

 

 
Philippe Mougeot

comparez les voitures neuves et trouvez le meilleur prix

Le mail conso intelligent

Recevez tous les 15 jours la newsletter conso de Choisir.com