Que penser du léger restylage du Renault Kadjar ?

renault kadjar

Le Kadjar, sans être totalement à la traîne, ne se vend pas aussi bien que prévu par le constructeur au losange. Le passage par un restylage semblait donc s’imposer, à condition de ne pas faire les choses à moitié.

 

Un design extérieur embourgeoisé

 

Comme pour faire écho aux Scénic et Espace qui se parent de chromes et d’artifices plus ou moins plaisants, le Kadjar se voit désormais affublé de nouveaux boucliers plus proéminents sensés lui donner un air de baroudeur de luxe.

A l’arrière, le sabot remontant arbore deux orifices faisant penser à une double sortie d’échappement (inexistante bien sûr !). 

Mais là où Renault sait faire preuve d’une véritable sensibilité artistique, c’est sur la signature optique. Les codes de la marque y sont renforcés avec brio. Les clignotants font désormais partie intégrante des feux diurnes, et les antibrouillards LED profitent maintenant d’un logement dédié et cerclé de chromes pour un effet plutôt séduisant.

 

Renault Kadjar

 

Un intérieur qui en aurait mérité davantage

 

A l’intérieur en revanche les changements sont minimes et clairement insuffisants pour faire trembler un Peugeot 3008, ou même un Nissan Qashqai dont le Kadjar est un cousin proche.

On reste sur un banal écran tactile de 7 ’’ qui n’est finalement pas beaucoup plus réactif qu’auparavant, une planche de bord tristounette et des aérateurs un peu trop imposants.

 

"Le Kadjar ne profite pas de l’écran tactile vertical de la Mégane, dommage."

 

Cependant, même s’il reste de taille modeste, l’écran s’intègre mieux dans l’ensemble. Il surplombe désormais des commandes directes qui sont réellement bienvenues pour gérer plus facilement la climatisation bizone. 

Les bacs de portes prennent en volumes et pallient ainsi au manque de rangements souvent évoqué sur le Kadjar, et les commandes de vitres et de rétroviseurs se modernisent pour notre plus grand plaisir.

 

Renault Kadjar

 

Des motorisations plus pêchues

 

Sous le capot, les blocs prennent du galon avec notamment le 1.2 l TCe 130 ch qui se voit remplacé par le 1.3 l TCe 140 ch, et en diesel le 1.6 l dCi 130 ch qui laisse place au 1.7 l dCi 150 ch (toujours avec la possibilité de transmission intégrale sur cette dernière motorisation).

 

 

Renault Kadjar

 

  
 

L'avis de Choisir.com

 

Voilà un restylage certes minimal mais tout de même bienvenu. Il n’est pas étonnant que Renault n’ait pas poussé les changements plus loin avec une deuxième génération en préparation. Ce Kadjar n'en reste pas moins un véhicule intéressant et agréable à conduire.

 

 
Philippe Mougeot

Plus d'articles : Automobile, Voitures neuves, Renault

comparez les voitures neuves et trouvez le meilleur prix