Home Slideshow

  • Hybride ou électrique, que choisir ?
    Nouveautés hybrides 2020
    https://www.choisir.com/comparatifs/automobile/hybrides-et-electriques-les-nouveautes-2020
    0
    LIRE L'ARTICLE
  • Hybride ou électrique, que choisir ?
    Comparatif : les meilleures électriques du moment
    https://www.choisir.com/comparatifs/automobile/comparatif-des-meilleures-voitures-electriques-du-moment
    0
    LIRE L'ARTICLE
  • Hybride ou électrique, que choisir ?
    Comparatif : crossover hybrides et hybrides rechargeables
    https://www.choisir.com/comparatifs/automobile/comparatif-des-crossover-hybrides-et-hybrides-rechargeables
    0
    LIRE L'ARTICLE
  • Hybride ou électrique, que choisir ?
    Comparatif des citadines hybrides
    https://www.choisir.com/comparatifs/automobile/comparatif-des-citadines-hybrides
    0
    LIRE L'ARTICLE

Hybride ou électrique, que choisir ?

voiture hybride

Bien qu’encore confidentielles sur le marché automobile, les ventes de véhicules électriques et hybrides ne cessent de progresser. Comment faire le bon choix entre ces deux technologies ? Il faut bien sûr prendre en compte vos habitudes de conducteur, mais pas seulement. Voici tous les éléments clés pour vous aider à vous décider entre hybride et électrique.

 

Les différents types de véhicules hybrides

Les véhicules hybrides utilisent deux technologies combinées pour se mouvoir : l’électricité et un carburant fossile. Ce dernier pouvant être l’essence ou le diesel, sachant que les hybrides diesel ont tendance à disparaître au profit des blocs essence.

 

L’atout majeur de la voiture hybride face à l’électrique est la présence du moteur thermique. Celui-ci garantit une autonomie de mouvement même en l’absence de bornes de recharge, donc la possibilité de faire de longs trajets où bon vous semble.

 

La technologie hybride se divise en trois grandes familles selon le degré d’hybridation du véhicule :

  • Hybride simple ou « Full hybrid » : le moteur électrique se recharge en roulant grâce à la puissance du moteur thermique et/ou à la récupération d’énergie au freinage. Une bonne solution si l’on ne dispose pas de points de recharge à proximité. En revanche, l’autonomie en tout électrique reste limitée à une quinzaine de kilomètres en roulant à moins de 50 km/h.
  • Hybride rechargeable ou « Plug in hybrid » : il est possible de recharger le moteur électrique de cette hybride sur une borne ou une prise dédiée installée à votre domicile. L’autonomie électrique devient alors plus conséquente, de l’ordre de 30 à 60 km, à la même vitesse qu’en mode thermique. Cependant, le poids des batteries rechargeables se fait sentir sur la consommation lorsque le moteur thermique prend le relais.
  • Micro hybride ou « Mild hybrid » : en dessous de 50 km/h, le moteur électrique développe une partie de la puissance nécessaire pour faire avancer le véhicule. En effet, contrairement aux deux autres technologies, l’hybride léger (dit aussi hybride 48 V) ne permet pas un fonctionnement du véhicule en tout électrique au-delà de quelques mètres et en dessous de 15 km/h (pour se garer par exemple). Le moteur thermique est donc sollicité en permanence, il est seulement secondé par le moteur électrique afin de réduire sa consommation de carburant.

 

"L’hybride représente 1 % des ventes de voitures en France, et l’électrique 1,9 %."

 

A savoir : les hybrides rechargeables ne fonctionnent pas toutes sur le même principe. Sur certains modèles, le moteur thermique ne sert qu’à alimenter le moteur électrique en énergie, tandis que sur d’autres les deux moteurs entraînent, ensemble ou indépendamment, les roues avant et/ou les roues arrière.

 

Quelle technologie hybride choisir ?

A l’achat, c’est l’hybride rechargeable qui est la plus onéreuse. Il faut compter entre 5 000 et 8 000 € de supplément en comparaison du modèle identique 100 % thermique.

En termes de consommation c’est aussi celle qui est la plus gourmande en raison du poids conséquent des batteries.

Cette solution est à réserver aux grands rouleurs ou aux familles qui la choisissent en voiture principale. En effet, l’hybride rechargeable est parfaite pour réaliser les trajets quotidiens en tout électrique (ou presque), tout en conservant la possibilité de parcourir de longues distances au moment des vacances par exemple.

 

Plus accessible, l’hybride simple coûte entre 3 000 et 4 000 € de plus que sa version originale.

Cette voiture permet de profiter des bienfaits de l’électrique, mais à petites doses seulement. Elle conviendra à ceux qui n’ont pas de point de recharge proche, ou qui parcourent de préférence les artères urbaines à faible vitesse.

 

"Depuis 2017, l’hybride simple ne bénéficie plus du bonus écologique."

 

La technologie micro hybride est vraiment très légère. Vous ne roulerez jamais en tout électrique, mais vous pourrez réaliser une économie de carburant de l’ordre de 0,7 à 1,4 l/100 km.

Le surcoût par rapport au modèle thermique varie de 800 à 2 000 €.

 

Les progrès de l’électrique

La voiture électrique, c’est un peu une quête mystique pour bons nombre de constructeurs qui s’y sont investis depuis plusieurs décennies. Aujourd’hui, c’est la récompense : les véhicules électriques se vendent bien, notamment grâce aux aides de l’Etat en faveur des véhicules propres et qui permettent de bénéficier d’un véhicule électrique pour un prix tout à fait accessible.

 

Avec une voiture électrique, oubliez le plein d’essence. Dites également adieu aux vidanges, changements de filtres, joints de culasses et autres entretiens onéreux liés au moteur thermique. La boîte de vitesse disparaît, et les plaquettes de freins sont économisées par le système de récupération de l’énergie au freinage.

 

« Certains véhicules électriques ne proviennent pas d’une version thermique existante. Ce sont des modèles électriques originaux. »

 

Comme pour un réservoir d’essence, l’autonomie des batteries est limitée. Et ce qui freine le développement des véhicules électriques en dehors des grandes villes, c’est l’absence de bornes de recharges dans de nombreux endroits « oubliés » comme les régions rurales bien souvent. Mais si par bonheur le réseau de bornes est arrivé jusqu’à vous, sachez que la recharge d’une batterie est plus longue que le remplissage d’un réservoir à la station-essence.

 

Cependant, que ce soit en matière d’autonomie ou de temps de recharge, les constructeurs font des progrès constants. Aujourd’hui, la plupart des modèles de milieu de gamme sont capables de parcourir de 300 à 400 km avec une charge.

 

De même, les réseaux de recharge se développent continuellement pour couvrir un territoire plus large. Attention toutefois car les tarifs ne sont pas partout identiques. Pour vous y retrouver, consultez notre article « Combien vous coûte le « plein » de votre voiture électrique ? ».

 

Au moment du choix, il faudra également considérer le type de prise de recharge du véhicule. Si vous devez faire de longs trajets, privilégiez la recharge rapide qui permet de retrouver 80 % de batterie en 30 mn. Mais si la voiture se recharge la nuit chez vous, ou durant la journée au travail, et que cela vous suffit, alors vous pouvez vous contenter d’une prise de recharge normale, ce qui allégera le prix d’achat du véhicule.

 

En somme, l’électrique est idéal pour quelqu’un qui circule beaucoup en ville, ou comme deuxième voiture de la famille pour assurer les petits trajets quotidiens.

 

  
 

L'avis de Choisir.com

 

Faire un choix entre une voiture électrique ou une voiture hybride est une affaire très personnelle. Chaque technologie couvre des besoins assez différents, et il faut donc choisir en fonction de son utilisation propre.

 

 
Philippe Mougeot

toutes les voitures hybrides et électriques

hybrides-electriques