Home Slideshow

  • Les hybrides simples sont-elles encore dans la course ?
    Nouveautés hybrides 2020
    https://www.choisir.com/comparatifs/automobile/hybrides-et-electriques-les-nouveautes-2020
    0
    LIRE L'ARTICLE
  • Les hybrides simples sont-elles encore dans la course ?
    Comparatif : les meilleures électriques du moment
    https://www.choisir.com/comparatifs/automobile/comparatif-des-meilleures-voitures-electriques-du-moment
    0
    LIRE L'ARTICLE
  • Les hybrides simples sont-elles encore dans la course ?
    Comparatif : crossover hybrides et hybrides rechargeables
    https://www.choisir.com/comparatifs/automobile/comparatif-des-crossover-hybrides-et-hybrides-rechargeables
    0
    LIRE L'ARTICLE
  • Les hybrides simples sont-elles encore dans la course ?
    Comparatif des citadines hybrides
    https://www.choisir.com/comparatifs/automobile/comparatif-des-citadines-hybrides
    0
    LIRE L'ARTICLE

Les hybrides simples sont-elles encore dans la course ?

voiture hybride

Les solutions hybrides se sont diversifiées pour s’adapter à nos habitudes de conduite, mais aussi pour proposer des véhicules répondant aux différents budgets des acheteurs. Dans cette fièvre technologique, l’hybride simple, pionnière en la matière, représente-t-elle encore une solution intéressante ?

 

Une hybride,… des hybrides

Un véhicule full hybrid, aussi appelé hybride simple, combine un moteur thermique et un moteur électrique pour avancer. Contrairement à l’hybride rechargeable, le véhicule full hybrid ne peut pas être branché au réseau pour recharger ses batteries. Celles-ci récupèrent l’énergie cinétique générée par la décélération et le freinage de la voiture. Toutefois, cela ne suffit pas à alimenter totalement les batteries qui sont aussi fournies en énergie par le moteur thermique.

En somme, la recharge des batteries consomme aussi du carburant.

 

« Les hybrides non rechargeables représentent environ 80 % des ventes de véhicules hybrides. »

 

Dans les ventes, en tous les cas, ce sont les hybrides non rechargeables qui sont largement plébiscités. La première raison en est le prix d’achat. En effet, pour un même modèle, le full hybrid sera de 8 000 à 10 000 € moins cher que son homologue hybride rechargeable. Sachant qu’il y a déjà de 3 000 à 4 000 € de différence entre un véhicule thermique et sa version hybride simple.

La question du modèle peut aussi être un critère de choix avec certains véhicules n’étant déclinés qu’en hybride simple.

 

Avantages de l’hybride simple

Comme nous l’avons vu, le full hybrid est plus accessible à l’achat, ce qui inclut également le fait de ne pas avoir de prise spécifique à installer à son domicile.

De plus, les batteries étant moins lourdes que sur un modèle hybride, le roulage en thermique permet une consommation moindre que sur une rechargeable.

 

« En phase d’accélération, les deux moteurs sont sollicités. »

Bien évidemment, l’inconvénient principal de l’hybridation légère est la limitation des capacités de roulage en tout électrique. L’autonomie en tout électrique tourne autour des 10 km et la recharge des batteries, réalisée par le moteur thermique, coûte en carburant.

Quant à la vitesse, elle est souvent inférieure à 50 km/h en tout électrique, le moteur thermique prenant le relais au-delà.

 

Toyota épinglé

Ce qui, à priori, est plutôt un inconvénient, a été habilement détourné par Toyota dans ses campagnes de publicité. En effet, le constructeur nippon, pionnier en matière d’hybridation, présente ses modèles hybrides avec des slogans comme « se recharge en roulant » ou encore « ne se branche pas », affichant l’impossibilité de recharge au secteur comme un atout.

Plusieurs pays, comme la Finlande, ont épinglé le constructeur et interdit l’utilisation de cette campagne de publicité à l’intérieur de leurs frontières, jugeant que la consommation de carburant nécessaire pour recharger les batteries n’était pas implicitement soulignée.

 

Et le mild hybrid ?

Le mild hybrid, ou hybride 48 V, est une technologie où le moteur électrique n’est là que pour seconder le moteur thermique et ainsi réduire la consommation globale de carburant.

Une hybridation plus légère que l’hybride simple qui est proposée sur de nombreux nouveaux modèles, et qui concerne principalement les compactes et les citadines.

 

  
 

L'avis de Choisir.com

 

Le full hybrid représente encore la grande majorité des ventes de véhicules hybrides, notamment en raison des prix d’achat qui peuvent assez vite s’envoler sur les modèles plug-in hybrid. De plus, l’hybride simple peut rester une alternative intéressante si l’on n’a aucune solution de recharge à proximité de son domicile ou de son travail, ou que l’on effectue majoritairement de petits trajets urbains. En bref, nous pouvons dire que l’hybride simple est effectivement, aujourd’hui encore, toujours dans la course et demeure adapté à certaines utilisations.

 

 
Philippe Mougeot

toutes les voitures hybrides et électriques

hybrides-electriques