Home Slideshow

  • Voitures électriques : le futur standard ?
    Nouveautés hybrides 2020
    https://www.choisir.com/comparatifs/automobile/hybrides-et-electriques-les-nouveautes-2020
    0
    LIRE L'ARTICLE
  • Voitures électriques : le futur standard ?
    Comparatif : les meilleures électriques du moment
    https://www.choisir.com/comparatifs/automobile/comparatif-des-meilleures-voitures-electriques-du-moment
    0
    LIRE L'ARTICLE
  • Voitures électriques : le futur standard ?
    Comparatif : crossover hybrides et hybrides rechargeables
    https://www.choisir.com/comparatifs/automobile/comparatif-des-crossover-hybrides-et-hybrides-rechargeables
    0
    LIRE L'ARTICLE
  • Voitures électriques : le futur standard ?
    Comparatif des citadines hybrides
    https://www.choisir.com/comparatifs/automobile/comparatif-des-citadines-hybrides
    0
    LIRE L'ARTICLE

Voitures électriques : le futur standard ?

voiture electrique

La voiture électrique n’est plus un gadget futuriste fantasmé par quelques designers fans de science fiction. Elle fait aujourd’hui bel et bien partie de notre réalité, avec tous ses atouts et ses inconvénients. Et malgré des chiffres de vente encore très timides, l’électrique est pour l’instant la solution la plus aboutie pour offrir une alternative à la fin annoncée des voitures thermiques.

 

L’autonomie, le nerf de la guerre

Le premier critère de choix d’une voiture électrique va être son autonomie, une donnée indispensable pour savoir si le véhicule va pouvoir répondre à vos attentes du quotidien.

Certains modèles haut de gamme annoncent des performances très avancées comme par exemple la Tesla Model S qui affiche 610 km d’autonomie grâce à son pack de batteries de 100 kWh. Pour rappel, la californienne affiche un prix de départ de 91 000 €.

Tesla Model S

"Le nouveau cycle d’homologation WLTP fournit des informations plus réalistes sur l’autonomie."

 

Plus proche des réalités de la majorité des foyers, la Renault Zoé (à partir de 23 900 €), qui reste la voiture électrique la plus vendue en France, offre 395 km d’autonomie grâce à l’adoption de sa nouvelle batterie de 52 kWh. La Nissan Leaf, quant à elle, propose différents niveaux de puissance de batteries, et donc plusieurs capacités en termes d’autonomie qui vont influer directement sur le coût d’achat.

Renault Zoé

 

On se branche où ?

C’est souvent la grande question qui se pose avant l’achat d’un véhicule électrique. Et la réponse n’est pas aussi simple selon les situations.

Si vous êtes propriétaire de votre maison, l’installation d’une Wallbox ou d’une prise Green up semble incontournable. A moins que vous n’ayez la possibilité de recharger sur votre lieu de travail (ce qui vous privera de votre voiture le weekend) et qu’une charge suffise à assurer vos trajets quotidiens.

 

"Actuellement, la voiture électrique est souvent le second véhicule du foyer."

Charge Renault Zoé Z50

En revanche, pour un urbain qui gare sa voiture en ville le soir, il faudra passer par la case abonnement à un réseau de bornes de recharge. Il en existe plusieurs, et certains sont mieux implantés que d’autres selon les régions. Mais alors que l’installation des bornes de recharge peine à se développer, certains acteurs de l’énergie retirent leur épingle du jeu, rendant la donne plus difficile pour les possesseurs de voitures électriques.

 

"Le réseau Corri-Door d’Izivia vient d’ôter 175 bornes de recharge suite à une défaillance."

 

Quant au temps de charge, il faut compter entre 30 mn et 1 h pour récupérer 80 % de charge sur une borne de recharge rapide (50 kW), 2 h 15 mn sur une borne de 22 kW ou encore prés de 7 h sur une Wallbox 11 kW. A titre de comparaison, il faudra pas moins de 30 h de recharge sur une prise domestique standard.

 

Le bonus environnemental pour l’électrique

Au moment de l’achat de votre véhicule électrique, une bonne nouvelle vous attend. Vous allez pourvoir bénéficier, sous certaines conditions, du bonus environnemental de 6 000 € directement déduit par le concessionnaire sur le prix de vente.

 

"Le bonus est plafonné à 27 % du prix d’achat de la voiture électrique."

Moteur électrique

De plus, si vous remplacez votre vieux véhicule diesel (d’avant 2001) ou essence (d’avant 1997), vous pouvez bénéficier d’une prime à la conversion d’un montant de 2 500 €.

 

La fin du thermique pour 2040 !

Ce n’est plus un simple projet, car cela a bien été voté par les députés au mois de juin de 2019 : les véhicules thermiques seront interdits à la vente dès le 1er janvier 2040.

Cette mesure concernera aussi bien les véhicules neufs que les voitures d’occasion. Une automobile thermique achetée neuve en 2039 ne pourra pas être revendue à partir de 2040.

 

 "Au Danemark, l’arrêt du thermique est programmé pour 2030."

Nissan Leaf e+

Si la nouvelle sonne comme une véritable révolution dans le monde de l’automobile, elle n’a pas manqué de faire réagir les commissaires européens qui rappellent aux Etats que de telles décisions doivent d’abord passer par la CEE. Affaire à suivre, donc, même s’il y a peu de chance que les blocs thermiques se voient accorder un sursis.

 

Quoiqu’il en soit, ce nouvel objectif de mobilité va forcément booster le développement de la voiture électrique durant les prochaines années.

 

  
 

L'avis de Choisir.com

 

La voiture électrique ne possède pas encore tous les atouts nécessaires pour répondre aux besoins de tous les utilisateurs, et notamment ceux des familles. Son essor passera forcément par le développement du réseau de bornes de recharge, et la diminution des temps de charge. Il faudra bien que cela se fasse puisque le véhicule électrique est notre seule alternative viable à la fin des blocs thermiques. A moins que l’électrique ne se fasse finalement damer le pion par l’hydrogène et sa pile à combustible lorsque ceux-ci auront résolu leurs problématiques de production et de stockage.

 

 
Philippe Mougeot

toutes les voitures hybrides et électriques

hybrides-electriques