Appelez un conseiller spécialisé pour vos démarches

Nos experts énergie vous aident à économiser jusqu'à 200 € sur votre facture gaz et électricité

09 74 59 19 97

appelez-nous gratuitement

09 74 59 19 97

appelez-nous gratuitement

Les concurrents d’EDF et d’Engie séduisent de plus en plus les consommateurs

bilan de la CRE

Publié le mardi 26 mars par la Commission de Régulation de l’Energie (CRE), le bilan de l’ouverture des marchés de détail de l’énergie du quatrième trimestre 2019 montre que les fournisseurs historiques, EDF et Engie continuent à dominer le marché. Pourtant cette position de numéro 1 est de plus en plus remise en cause. En effet, les Français tendent à se tourner davantage vers les fournisseurs alternatifs. Mais quels sont les chiffres ? Pourquoi change-t-on de fournisseur de gaz ou d’électricité ? Choisir.com fait le point avec vous.

 

Libéralisation du marché de l’énergie : quelle place pour EDF et Engie ?

 

L’ouverture du marché de l’électricité et du gaz à la concurrence a eu lieu en 2007 sur le segment des particuliers. En cela, elle a mis un terme au monopole d’EDF, le fournisseur historique d’électricité et d’Engie (ex-GDF), le fournisseur historique de gaz. Pourtant, 13 ans après, les Français continuent en majorité à faire confiance à ces deux opérateurs.

Concernant l’électricité, encore 72 % des consommateurs résidentiels restent clients du Tarif Bleu, le tarif réglementé de vente (TRV) de l’électricité. En offre de marché, c’est nettement moins. Seuls 2 % des clients français ont souscrit chez EDF.

Pour ce qui est du gaz, 67 % des clients ont un contrat chez Engie : 36 % au TRV et 31 % en offre de marché.

 

Les fournisseurs alternatifs grignotent des parts de marché

 

Malgré leur leadership, EDF et Engie perdent peu à peu du terrain. Comme le fait savoir la CRE : « Le bilan de l’ouverture des marchés de détail de l’énergie du quatrième trimestre 2019 montre une progression des offres de marchés en électricité de 5,2 % avec 454 000 clients supplémentaires et de 2,5 % en gaz avec 170 000 sites résidentiels en plus au cours de ce trimestre. ». Dans l’électricité, 26 % des français, soit plus d’un quart, ont décidé d’opter pour un fournisseur alternatif. Au niveau du gaz, 33 % des particuliers préfèrent un concurrent d’Engie.

 

Changement de fournisseur d’énergie : quelles sont les motivations des Français ?

 

Bien que les fournisseurs historiques soient toujours les plus plébiscités, ils sont en perte de vitesse. Mais comment expliquer ce phénomène ?

Electricité : l’évolution des tarifs a-t-elle incité les français à changer de fournisseur ?

C’est un fait, les prix de l’électricité ont fortement grimpé. Entre 2019 et 2020, ils ont augmenté de presque 10 %. Cela a forcément eu un impact négatif sur la facture des ménages. Or, le tarif bleu est loin d’être le plus bas du marché. Dans son bilan, la CRE en fait état. Elle compare les fournisseurs d’électricité et montre que les offres les moins chères ne sont pas forcément celles d’EDF.

Dès lors même si le rapport ne le stipule pas officiellement, on peut penser que les hausses successives qui ont marqué 2019 ont motivé les Français à changer de fournisseur. Par ce biais, ils ont pu faire des économies.

Gaz : préparer la fin des tarifs des TRV

Les tarifs réglementés du gaz ont eu tendance à baisser ces derniers temps, entrainant avec eux tout le marché. Les fournisseurs alternatifs ont donc pu proposer un prix du kWh très compétitif. Cela a pu engager certains consommateurs à opter pour une nouvelle offre. D’autre part, depuis la fin du mois de novembre 2019, Engie n’a plus le droit de commercialiser les TRV. Les consommateurs n’ont plus d’autre option que de souscrire à une offre de marché. On peut donc supposer que 2020 marquera un recul sans précédent des TRV du gaz naturel.

Sandra F.

Plus d'articles : Energie, electricite-gaz

Comparez et économisez sur les tarifs de l'électricité et du gaz

Électricité / Gaz