Groupe Volkswagen : Quel avenir pour ses marques de luxe ?

Groupe Volkswagen : Quel avenir pour ses marques de luxe ?

Après de longs mois de tergiversation sur le devenir de ses marques premium, le patron a fini par trancher.
Alors cession, entrée en bourse ou conservation au sein du groupe ?
Nous levons le voile

 

Les passionnés d’automobile le savent, le groupe Volkswagen a fait l'acquisition au fil du temps d’un certain nombre de marques, qu’il s’agisse de marques de grand luxe, à l'instar de Lamborghini, Bugatti, ou encore Porsche, mais aussi de marques plus modestes, comme Seat ou Skoda pour ne citer qu’elles. Le positionnement du consortium est clair, comme l’a confirmé Herbert Diess, ancien de BMW, réélu à la tête du groupe, il se dirige vers l'électro-mobilité.
Il a prévu d'investir plus de 35 milliards d'euros dans cette technologie et ainsi lancer 70 modèles électrifiés d'ici à 2030. En outre, l’entreprise ambitionne de vendre 26 millions d'unités dans les dix prochaines années. La question de l'avenir de ces marques très haut de gamme commençait donc à se poser, dans la mesure où cette technologie ne peut pas encore répondre aux critères de performance très pointus qu’elles exigent.
La réunion annuelle du groupe qui vient de se dérouler aura permis d’y voir plus clair.

 

Après des mois de spéculations et de rumeurs, nous savons enfin quelles décisions viennent d’être prises au sein du groupe Volkswagen concernant le devenir de ses marques de luxe, telles que Lamborghini, Bentley ou encore Ducati. Le PDG vient en effet de l’annoncer officiellement, pas de cession prévue pour la marque au taureau, ni pour Bentley ou encore Ducati, le groupe en restera bien propriétaire.
Le conseil de surveillance de Volkswagen AG a également spécifié que la totale gestion de Bentley ainsi que les responsabilités que cela induit, seraient assurées par Audi à compter du 1er mars 2021.
Cette décision n'est bien sûr pas le fruit du hasard, l'objectif clair étant de réaliser des synergies dans le cadre de la stratégie d'électrification de ces deux marques premium.

 

Un point reste néanmoins en suspens, justement pour cette même raison, quant à l’avenir de la marque Bugatti.
En effet, Stephan Winkelmann qui est l’actuel PDG de la marque vient d’être également nommé à la tête de Lamborghini. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que la stratégie d’électrification de la plupart des véhicules dans les années à venir ne peut clairement pas s’appliquer à ces 2 dernières à l’heure actuelle, toujours pour des raisons évidentes de performances exigées pour de telles voitures d’exception... Nous ne pouvons pour le moment que spéculer sur ce qu’il adviendra de la marque Bugatti.

 

Affaire à suivre donc ...

Sandra F.

comparez les promotions auto jusqu'à -41 % de remise

voitures en promotion