Investissement immobilier : Lille ou Rennes ?

Lille ou Rennes pour son investissement immobilier ?

La France est un pays fortement guidé par sa capitale. A Paris, la ville lumière a tendance à éclipser les autres régions de l’hexagone. Cependant, sur le plan immobilier, les grandes villes de France ne se laissent pas abattre et montrent qu’elles peuvent aussi se montrer attractives aux yeux des locataires et investisseurs. Lille et Rennes sont deux de ces villes. Similaires sont certains aspects, elles sont aussi très différentes sous d’autres angles. Quel est l’état actuel de leur marché immobilier ? Quels sont leurs points communs et leurs différences ? Dans quelle ville investir ?

 

L’immobilier de Lille : Le dynamisme nordique

 

L’immobilier de Lille est l’un des plus dynamiques de France. En effet, le taux de demande excède l’offre de 23 %.

Cependant, ce dynamisme n’est pas caractéristique de toute la métropole. En effet, dans certains quartiers attractifs de Lille (Vauban, Centre, Vieux-Lille, Solferino …) la tension locative (nombre de candidatures reçues par une agence de location à Lille) atteint un pic. A l’inverse, dans d’autres quartiers de Lille ou certaines villes à proximité (Douai, Roubaix …), la tension locative est beaucoup plus basse.

Lille est une ville très fortement affectée par l'afflux constant d'étudiants dans ses murs. La présence de nombreuses écoles (La Catho, l’IESEG, l’EDHEC …). Ce va-et-vient assure pratiquement la location des studios étudiants et petits T2 dans les quartiers proches des écoles. Par contre, les villes plus éloignées ou à mauvaise réputation n’ont pas la même côte.

 

L’immobilier de Rennes : L’essor de la Bretagne

 

Moins dynamique que la ville du grand nord, Rennes reste un marché actif. Étant aussi sous l’influence de l'afflux d’étudiants (environ 70 000 par an), la ville bretonne a récemment vu sa cote grandir, au grand bonheur des agences de locations de Rennes.

Les délais de ventes réduits à 58 jours et une progression des prix presque 10 % juste avant la crise sanitaire montrent que la ville gagne en assurance. Ces chiffres sont d’autant plus impressionnants quand comparés aux marchés immobiliers des autres villes françaises. La moyenne française du délai de vente est de 75 jours et les grandes villes de France affichaient, avant la crise, une augmentation des prix immobiliers plus proches de 5 % que 10 %.

 

Investir dans l’immobilier : Nord ou Ouest ?

 

Si les deux villes peuvent être considérées comme des investissements immobiliers fiables, elles ne seront pas rentables sur les mêmes biens.

En effet, la ville de Lille bien plus prisée par les étudiants, à une rentabilité immobilière bien plus importante dans le cas des studios étudiants et petits T2. Par contre, Rennes, ouvert aux étudiants mais aussi aux jeunes ménages, est rentable dans le cas des T2 ou T3.

De plus, la ville de Lille est, pour l’instant, plus dynamique que Rennes. De ce fait, les vacances locatives d’un bien lillois sont moins longues, et la rentabilité plus grande. Cependant, un tel écart d’offre et demande peut faire fuir certains ménages vers d’autres villes.

Dans le choix entre Lille et Rennes pour un investissement immobilier il faut donc prendre en compte le type de logement que l’on cherche à louer ainsi que la population visée. Il faut aussi prendre en compte les fluctuations des tendances dans chaque marché (les deux villes ont des marchés immobiliers fiables, mais celui qui grandit le plus et sera plus rentable sur le long terme).

Finalement, lors d’un investissement immobilier il faut prendre en compte la localisation du bien. Cela est vrai pour n’importe quelles villes de France. Cependant, à Lille et Rennes, certains quartiers semblent être bien plus attractifs que d’autres. Il faut donc bien se renseigner pour optimiser les retours financiers de son investissement.

Sandra F.

simulez votre investissement locatif pour réduire vos impôts

investissement locatif