Dacia Spring, l’électrique low-cost

Dacia Spring

Le développement du marché de l’électrique donne sans surprise naissance à des solutions low-cost destinées à démocratiser ce type de véhicules. Comme d’habitude, c’est Dacia qui arrive à fournir la recette pour accéder à une voiture électrique à moindre coût. Mais cette Spring Electric sait-elle offrir tout ce que l’on est droit d’attendre d’une citadine aujourd’hui ?

 

Esprit Dacia es-tu là ?

A chaque nouveau modèle, Dacia est attendu au tournant, aussi bien par ses concurrents que par les éventuels acheteurs. Avec les tarifs planchers que propose le constructeur, il y a de quoi faire preuve de méfiance. Et jusqu’à présent, il faut dire qu’il a été difficile de le prendre à défaut en matière de rapport qualité/prix. Les derniers Duster ont même relevé le niveau sur le qualitatif intérieur, ce qui était le principal reproche formulé sur l’ancienne version.

A l’intérieur de la Spring, la planche de bord rappelle d’ailleurs beaucoup celle de l’ancienne Sandero. Si l’ergonomie n’est pas mauvaise, les plastiques employés sont peu flatteurs. Les premières économies se trouvent là.

Mais malgré tout, il faut reconnaître une dotation particulièrement généreuse et d’actualité qui fait figure d’exception dans cette gamme de voitures (aussi bien sur le confort et la sécurité, que sur le divertissement). On ne peut pas tout avoir.

 

equipements de la Dacia Spring

 

"Dacia rogne sur la qualité, mais pas sur les équipements."

 

De l’extérieur, la Spring Electric affiche un physique typiquement Dacia. Cette petite citadine haute sur pattes classée dans la catégorie des crossover semble se trouver à mi-chemin entre une Sandero et un Duster. Dans sa version Confort Plus, elle offre des éléments de personnalisation avec des décrochés de couleur orange assortis aux rétroviseurs, qui lui confèrent un sacré peps.

 

Crossover Dacia Spring

 

C’est un crossover

Malgré son aspect surélevé (garde au sol de 15 cm), la Spring reste un simple crossover. Avec sa longueur de 3,73 m, et sa largeur de 1,57 m, les volumes intérieurs sont forcément un peu réduits, et cinq adultes en même temps vont jouer des coudes pour se faire une place.

C’est une citadine, voilà tout.

Il faut tout de même lui reconnaître un volume de coffre plutôt sympathique avec pas moins de 270 l de volume disponible (ce qui n’est pas si mal pour la catégorie) et 600 l en mode deux places.

On regrettera tout de même l’absence d’un double plancher qui puisse permettre de ranger plus simplement le ou les câbles de recharge.

 

Coffre Dacia Spring

 

"La Spring offre un beau volume de coffre, mais une habitabilité assez faible."

 

On pourra aussi déplorer que le siège conducteur ainsi que le volant ne soient pas réglables, ce qui crée un certain inconfort chez les conducteurs de grand gabarit. Un inconfort qui reste toutefois bénin tant que l’on se contente de petits trajets, mais qui peut devenir très gênant au bout d’une heure de route, notamment au niveau du pare-brise assez bas qui peut boucher la ligne d’horizon en côte.

 

Habitacle Dacia Spring

 

Le conducteur aura tout de même à sa disposition une instrumentation numérique assez valorisante pour un véhicule de cette gamme, ainsi que différents éléments de confort comme l’écran 7 ’’ accompagné de ses connectiques, qui peuvent faire oublier les écueils d’un poste de pilotage peu universel.

 

Une citadine qui peut prendre la route

La Dacia Spring ne mise clairement pas sur la puissance de son moteur électrique pour faire sa promotion. Avec seulement 45 ch, soit 33 kW, la petite roumaine affiche une accélération assez molle et propose un 0 à 100 km/h réalisé en 19,1 s, et un 1 000 mètres départ arrêté en 40,5 s. Des chiffres peu glorieux qui sont couronnés par une vitesse maximum qui ne dépasse pas les 125 km/h.

Des prestations qui, encore une fois, ne sont pas préjudiciables si l’on se contente d’une utilisation urbaine, mais qui peuvent vite devenir frustrantes si l’on emprunte une portion d’autoroute.

 

Chevaux Dacia Spring

 

"Pour comparaison, une Twingo électrique propose 81 ch."

 

Car avec ses 230 km d’autonomie en cycle mixte selon le protocole WLTP (et 305 km en ville uniquement), la Dacia Spring permet de réaliser des trajets plus longs que simplement ceux du quotidien.

Sa batterie de 27,4 kWh peut se recharger en 14 h sur une prise secteur ordinaire, et en 8h30 sur une prise renforcée de type Green’up ou Wallbox. Cette dernière permettra notamment de profiter d’une recharge à 6,6 kW (en 5 heures) contre l’achat en option d’un câble mode 3 (250 €).

Pour 600 € supplémentaires, vous pouvez même profiter d’un chargeur en courant continu (30 kW) pour récupérer 80 % de charge en 50 mn sur certaines bornes présentes sur les autoroutes.

 

Autonomie Dacia Spring

 

Une dotation généreuse

La Dacia Spring est proposée en deux versions : Confort et Confort Plus. Ces deux versions comprennent toujours l’achat intégral des batteries et proposent le même type de moteur et de batterie (donc même puissance et même autonomie). Seuls les équipements et la personnalisation esthétique créent la différence entre les deux finitions.

 

Ainsi, la Dacia Spring Confort propose :

  • Le limiteur de vitesse
  • La direction assistée
  • La climatisation manuelle
  • Les quatre vitres électriques
  • Les appuie-têtes arrière
  • La lunette arrière chauffante
  • Les rétroviseurs électriques
  • Les feux de jour à LED
  • Le R-Plug & Music : écran d’infodivertissement avec Bluetooth, prise Jack et port USB
  • Les capteurs de pression des pneus
  • L’alerte de bouclage de ceintures de sécurité
  • L’aide au freinage d’urgence
  • Les airbags frontaux, latéraux et rideaux
  • La condamnation des portières en roulant
  • Les capteurs de luminosité (allumage automatique des phares)
  • L’appel d’urgence

 

Versions de la Dacia Spring

 

"Même dans sa version de base, la Dacia Spring offre un équipement très complet au regard de son prix."

 

A cette dotation, la Dacia Spring Confort Plus ajoute :

  • La roue de secours (option à 180 € sur Confort)
  • Le kit de gonflage
  • Les radars arrière et la caméra de recul
  • Le Medianav avec cartographie de l’Europe de l’ouest

 

A cela s’ajoutent des éléments de personnalisation comme les rétroviseurs extérieurs orange, le stripping latéral orange ou encore la sellerie noire avec surpiqûres orange. Un ajout qui fait toute la différence si l’on met les deux versions côte à côte et qui deviendra sûrement le déclencheur principal du choix de la version Confort Plus qui demande à débourser 1 500 € de plus que sa petite sœur.

 

Personnalisation de la Dacia Spring

 

Les tarifs

La Dacia Spring Confort est affichée au prix de 16 990 €, auquel il faut soustraire le montant du bonus écologique qui correspond à 27 % du prix d’achat soit 4 587,30 €, pour un total de 12 402,70 €.

Si vous en profitez pour envoyer votre ancien véhicule à la casse, vous pouvez bénéficier d’une prime à la conversion à hauteur de 2 500 €, ce qui vous fait accéder à une Spring électrique neuve pour seulement 9 902,70 €.

A titre de comparaison, la Renault Zoé est proposée à 32 500 €, avec un bonus à 7 000 €, ce qui la place, en ôtant également la prime à 2 500 €, à 23 000 €.

 

Note : si votre revenu fiscal de référence est inférieur à 6 300 €, la prime à la casse passe à 5 000 €.

 

"Avec son tarif plancher, la Spring ne peut pas bénéficier des 7 000 € de bonus."

 

La Dacia Spring Confort Plus est tarifée 18 490 €. Une fois déduit son bonus de 4 992,30 € elle est proposée à 13 497,70 €. Elle passe à 10 997,70 € avec la prime à la casse ouverte à tous.

Avec ces tarifs plus qu’alléchants, Dacia jette un pavé dans la mare du marché de l’électrique, et va sans nul doute investir ce segment avec brio.

 

  
 

L'avis de Choisir.com

 

Effectivement, cette Dacia Spring ne propose pas un intérieur très qualitatif, et sa puissance moteur est vraiment réduite à son minimum. Mais pouvoir accéder à une voiture électrique, dotée de tous les équipements que la Spring embarque, pour 10 000 € ou à peine plus demande de faire quelques concessions. Au final, la Spring est une voiture électrique qui offre une excellente autonomie et un niveau de confort plus que raisonnable. Succès assuré à l’horizon pour ce nouveau crossover déjà proposé en précommande et disponible dès l’automne 2021.

 

 
Philippe Mougeot

Plus d'articles : Automobile

comparez les promotions auto jusqu'à -41 % de remise

voitures en promotion